Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

Premières tendances : à Bobo, Ouahigouya, Koudougou, Fada, Réo, Zoula, Sapouy...

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • mardi 15 novembre 2005 à 08h58min

Dans la fièvre d’une soirée électorale, le candidat Blaise Compaoré n’aura pas attendu 6 heures après la fermeture des urnes pour afficher sa conviction d’être réélu pour un troisième mandat, de 5 ans cette fois-ci.

C’était tard dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 à la Direction nationale de la campagne du CDP, sise à la Zone du Bois.

Il n’en fallait pas plus pour qu’on entende dire qu’il s’est autoproclamé président.

"Blaise Compaoré remplace la CENI" raille de son côté son adversaire Ali Lankoandé.

Il est vrai qu’au-delà de la maladresse d’une telle déclaration, il a de bonnes raisons d’être confiant. A l’issue d’une campagne hollywoodienne sans commune mesure avec l’indigence de ses challengers dont la participation relevait parfois du symbole pour ne pas dire de l’anecdote, les premiers chiffres, même partiels, configurent une tendance qui devrait se confirmer aujourd’hui ou demain.

Même si certains comme Ali Lankoandé ou Laurent Bado font de la résistance dans leurs fiefs respectifs tandis que Me Sankara Bénéwendé se positionne petit à petit comme le poursuivant immédiat de Blaise.

En attendant que ces premières tendances s’avèrent ou soient démenties, nous vous proposons les chiffres de quelques localités grapillées hier à Bobo, Ouahigouya, Koudougou, Réo, Sapouy, Fada, Zoula... A manier naturellement avec beaucoup de prudence.

L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés