Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Planification familiale : Le Burkina Faso renouvelle ses engagements pour l’agenda 2030

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mardi 16 novembre 2021 à 16h30min
Planification familiale : Le Burkina Faso renouvelle ses engagements pour l’agenda 2030

Le Burkina Faso a renouvelé ses engagements en matière de planification familiale pour la période 2021-2030. Le lancement officiel du renouvellement de ces engagements a été donné par le ministre de la santé, le Pr. Charlemagne Ouédraogo, ce mardi 16 novembre 2021 à Ouagadougou.

Dans le cadre de l’accélération de la transition démographique pour la capture du dividende démographique, le Burkina Faso a fait le choix de faire de la planification familiale l’une des stratégies majeures de son développement économique et social, a rappelé le ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo, au cours de son discours du lancement officiel des engagements pour l’agenda 2030.

Ce qui l’a donc poussé à adhérer, dit-il, aux mouvements internationaux et régionaux que sont le partenariat de Ouagadougou et family planning 2020 pour le repositionnement de la planification familiale. C’est donc dans ce contexte que se tient le renouvellement de ces engagements en matière de planification familiale pour l’agenda 2030.

Le ministre de la santé, le Pr. Charlemagne Ouédraogo, lançant officiellement les nouveaux engagements en matière de planification familiale

Ce pacte est composé de sept nouveaux engagements rangés dans trois grandes catégories, notamment politiques, programmatiques et financiers, à en croire le ministre. En matière d’engagements politiques, il est question de rehausser l’ancrage institutionnel de la coordination de la santé sexuelle et de la reproduction en créant une instance multisectorielle réunissant les ministères, les institutions de recherche, la société civile, le privé et les partenaires techniques et financiers. En plus de cet engagement, il sera également question d’accroître le taux de prévalence contraceptive moderne chez les femmes en union de 31,9% en 2020 à 41,3 % en 2025.

Vue des participants

Pour ce qui est des engagements programmatiques, il est prévu d’augmenter la disponibilité des produits contraceptifs au cours des trois derniers mois précédant le jour de l’enquête de 51,6% en 2020 à 90% dans les points de prestation de services d’ici à 2030. L’autre engagement pris dans cette catégorie, c’est aussi de rendre disponibles et accessibles les informations et les services de crises humanitaires à travers la mise en place d’un mécanisme de préparation, etc. Le dernier engagement pris à ce niveau, c’est d’améliorer la disponibilité et l’accessibilité des informations et services de santé de la reproduction de qualité adaptés aux besoins des adolescentes et des jeunes dans 100% des formations sanitaires publiques d’ici à 2025.

Partenaires financiers et techniques et acteurs du monde de la planification familiale posent ensemble

Au niveau de la catégorie des engagements financiers, l’on en dénombre au total deux. Il s’agit d’abord d’améliorer d’au moins 10% chaque année la ligne budgétaire allouée par l’Etat à l’achat des produits contraceptifs de 2022 à 2025. L’autre engagement est d’amener 50 % des communes à inscrire, alimenter et exécuter une ligne budgétaire pour le financement des activités de la planification familiale d’ici fin 2025.

Dr. Ramatoulaye Dioume, directrice de la santé de USAID

« A travers ces engagements, nous voulons non seulement consolider nos acquis en matière de planification familiale au Burkina Faso mais aussi relever de nouveaux défis », explique le Pr Charlemagne Ouédraogo.
De son côté, la directrice de la santé de USAID, Dr Ramatoulaye Dioume, fait savoir que leur soutien au Burkina Faso se fait à travers sa capacité à respecter ses engagements en matière de planification familiale qu’il a déjà montré sur le terrain. « La mise en place d’un secrétariat technique pour la transition démographique démontre l’engagement du pays et nous attendons que cela puisse se faire avec l’ensemble des acteurs », souhaite-t-elle.

YZ
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les clients invités à dénoncer les points de vente complices
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la psychose et je prie pour que les terroristes n’attentent pas à ma vie ou à celle des élèves », un enseignant du Passoré
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « personne d’autre à part Ibrahim Traoré »
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques livrées a Djibo
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas transformer le système éducatif sans prendre en compte les préoccupations des enseignants » Souleymane Badiel
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent environ 1000 élèves déplacés internes au post-primaire et secondaire
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de francs CFA pour une éducation en situation d’urgence
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des jeunes pour faire la fête
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina en recueillement à la mémoire de leurs camarades disparus
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires seront honorés le 12 octobre 2022
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 octobre déclarée chômée et payée
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous sommes totalement scandalisés par cette décision » (Me Hervé Kam)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés