Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre : voilà lе mеillеur usаgе quе nοus рuissiοns fаirе dе lа médisаnсе. » Platon

Sanmatenga : Percée de Me Hermann Yaméogo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • mardi 15 novembre 2005 à 08h56min

Le scrutin présidentiel du 13 novembre 2005 a livré son verdict provisoire
dans la province du Sanmatenga. Le candidat du Congrès pour la
démocratie et le progrès (CDP), Blaise Compaoré rafle la mise.

A 18h le 13 novembre dernier, les bureaux de vote dans la commune de
Kaya ont effectivement fermé. Les membres de ces bureaux ont aussitôt
procédé au dépouillement des bulletins de vote en présence des quelques
rares délégués des candidats et des observateurs nationaux et
internationaux dans certains bureaux de vote. L’un des plus faibles taux de
participation dans la commune a été enregistré au bureau de vote n°3 de
l’école Centre A avec 24,32%.

Blaise Compaoré devance tous ses
adversaires dans la ville de Kaya avec 5 986 voix suivi de Me Bénéwendé
Stanislas Sankara qui totalise 416 voix. Si Nayabtigungou Congo Kaboré
ferme la marche avec 7 voix, Me Hermann Yaméogo occupe le 11e rang
grâce à 25 voix. Le taux de participation au niveau départemental est de
55,92% avec la victoire du candidat du CDP qui a réalisé un score de 9 881
voix.

Sur les 517 bureaux de vote que compte la province du Sanmatenga, il y
avait 171 944 inscrits et le jour du scrutin, 97 411 électeurs ont voté,
ressortant 7 631 bulletins nuls. Les suffrages exprimés étaient de 89 760 soit
un taux de participation de 56,65%. Blaise Compaoré a largement battu ses
adversaires dans le Sanmatenga avec 74 239 voix soit un pourcentage de
82,70%.

Il est suivi de très loin par le candidat du PDS/CDS, Philippe
Ouédraogo qui réalise 4,22%, ensuite Ali Lankoandé avec 3,18%. Il faut
souligner que dans le département de Boussouma, fief du PDP/PS, Blaise
Compaoré a défait Ali Lankoandé avec 10 374 voix contre 1 617 voix.
Philippe Ouédraogo du PDS/CDS qui a obtenu 1 144 voix chez lui à
Korsimoro y a été battu par Blaise Compaoré avec 4 449 voix.

Le fait
marquant est le score obtenu par Me Hermann Yaméogo de l’UNDD qui dès
le départ de la campagne n’était plus candidat. Il a obtenu 849 voix avec un
taux de 0,94% se classant 9e et devançant Soumane Touré (0,77%), Pargui
Emile Paré (0,38%), Nayabtigungou Congo Kaboré (0,28%) et Toubé
Clément Dakio (0,23%).

Par Antoine BATTIONO (Envoyé spécial à Kaya)
Le Pays

P.-S.

A lire aussi :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés