Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Liberté provisoire du maire Herman Sirima : « C’est parce qu’il n’y a pas de preuves contre lui, qu’il a été libéré », clament ses partisans

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 15 novembre 2021 à 23h05min
Liberté provisoire du maire Herman Sirima : « C’est parce qu’il n’y a pas de preuves contre lui, qu’il a été libéré », clament ses partisans

Le torchon brûle entre les habitants du « non-loti » de Belleville, dans l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso. En effet, ces derniers sont à couteaux tirés depuis le retour du maire Sirima à la tête de la mairie de leur arrondissement. Si certains sont contre ce retour, d’autres par contre le soutiennent et ne manquent pas d’occasion de le clamer « haut et fort ».

« Si le maire Sirima est en liberté provisoire c’est parce qu’il n’y a pas de preuves qui peuvent le garder en prison. Et tous les habitants de Belleville doivent accepter cette décision de la justice. Nous demandons aux uns et aux autres de la retenue, pour faciliter le travail au maire et à son conseil. Herman Sirima n’est pas un faux type. C’est un homme franc, ouvert, humble et loyal, mais aussi respectueux de ses engagements », clame Yacouba Ouattara, porte-parole du collectif des associations de Belleville.

Il l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse, aux allures d’un meeting de campagne électorale, tenue le dimanche 14 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso. Cette sortie médiatique est la deuxième du genre pour soutenir le retour de Sirima à la tête de la mairie. En effet, l’on se rappelle encore que le 7 novembre dernier, des habitants de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso, réunis au sein des associations « Gnongondemê » et « Sinignansigui », avaient tenu une autre conférence de presse pour réaffirmer leur soutien au maire Sirima. Selon ces derniers, « ce retour à la tête de la mairie a été fait conformément aux textes administratifs en vigueur ».

Yacouba Ouattara, porte-parole des conférenciers

Cette conférence du jour s’inscrit dans cette dynamique de soutien au maire Sirima. Selon les conférenciers, si la justice estime que le maire Herman Sirima mérite la liberté provisoire, les populations devraient ainsi le soutenir. Yacouba Ouattara a affirmé que ceux qui s’opposent au retour de Sirima ne sont pas de l’arrondissement 7. « Ce sont des personnes qui viennent des autres arrondissements pour nuire au développement de notre arrondissement. A travers cette rencontre, nous voulons éclairer l’opinion publique et appeler à la vigilance collective », a lancé Yacouba Ouattara.

Des populations des zones non-loties de Belleville à la conférence de presse

Il faut le rappeler que ces différentes conférences de presse des « partisans » du maire Sirima font suite à celle d’un groupe de personnes qui s’opposent à son retour à la tête de la mairie. Ils l’ont fait savoir également le 6 novembre dernier au quartier Belleville. En effet, suite à la liberté provisoire obtenue par Sirima le 15 octobre dernier, suivie de son rétablissement dans ses fonctions de maire, ces personnes avaient animé un point de presse pour s’opposer à cette décision du haut-commissaire de la province du Houet.


Lire aussi : Arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso : Des populations s’opposent au retour du maire Herman Sirima à la tête de la mairie


Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Fin de mission pour le Premier ministre, Christophe Dabiré
Dégradation de la situation sécuritaire au Burkina : Le Président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé, attendu au front
Burkina/Politique : Le congrès du CDP suspendu sur décision de justice
Burkina : Le parti Le Faso autrement appelle à l’apaisement
Démembrements de la CENI : Les activités suspendues à compter du 10 décembre 2021
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « une exploitation abusive de son image » par Lefaso.net
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, nous avons retrouvé notre dignité de Burkinabè », félicite Aly Badra Ouédraogo, président du RPR
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face aux mouvements de contestation
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à encadrer la marche du 27 novembre avec professionnalisme
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris votre message qui nous invite à un changement de paradigme » dit Roch Kaboré
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la création de pôles provinciaux de formation militaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés