Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana

Accueil > En librairie • Lefaso.net • dimanche 14 novembre 2021 à 22h00min
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana

Le monde littéraire accueille un nouvel ouvrage. « Yelbeedo ou les racines du mal » est le bébé qu’ont décidé d’offrir les éditions Plum’Afriq aux amoureux du livre, dans l’après-midi du vendredi 12 novembre 2021 à Ouagadougou.

Le nouveau roman traite de l’amour, mais également de l’amour pour sa profession. L’auteur, Constant Nana, inspecteur de l’enseignement du premier degré, évoque, à travers les lignes de sa production, l’incivisme grandissant, la haine mais aussi la vie religieuse sous nos tropiques. L’œuvre fait également cas des tragédies quotidiennes qui découlent de nos actes et dont nous sommes les seuls responsables.

Interview de l’auteur.

« C’est la 27e parution des éditions Plum’Afriq depuis leur création il y a trois ans, et la 9e en cette année 2021 », a expliqué le directeur général, Youssouf N. Ouédraogo. Après avoir félicité le nouvel écrivain et dit sa reconnaissance à tous ceux qui font confiance à sa maison d’édition, il a remercié la presse pour son accompagnement constant.

Le présentateur de l’œuvre, Saïdou Zombré, professeur certifié de français des lycées et collèges, a fait une mention spéciale à l’auteur et a décliné un aperçu global du livre. Il a évoqué la qualité du travail de l’auteur mais aussi l’endurance dont il a fait preuve pour aboutir à la publication de l’œuvre.

Présidium (le présentateur, l’auteur et le directeur de Plum’Afrik).

A la découverte de « Yelbeedo ou les racines du mal »

La couverture du livre avec son fond blanc et surtout l’écriture en rouge vif du titre détermine la douleur, le deuil, la mort. « Après avoir parcouru le livre, j’ai conclu que l’auteur nous livre une œuvre autobiographique à l’instar de ‘‘L’enfant noir’’ de Camara Laye, avec les réalités africaines. Les racines d’arbres illustrant la couverture prouvent déjà la profondeur du titre « Yelbeedo ou les racines du mal ».

L’assistance.

Yemba ou Innocent est l’un des personnages principaux du roman. Passionné par son métier d’enseignant, il est également altruiste. Après sa mutation de Zinoogo (terre promise) à Bolafi (terre des difficultés), Yemba fera 75% de taux de réussite avec ses élèves dans une école réputée pour ses faibles taux de réussite. Enseignant chevronné, il fera de son métier une passion au service de la communauté. Ce qui lui vaut l’amitié des apprenants mais en même temps l’inimitié de ses collègues. Ce qui conduira à un drame.

Le directeur général de Plum’Afriq.

La tragédie de ce roman démontre que le mal retourne toujours à celui qui le commet, assure Saïdou Zombré. Pour lui, « le secteur de l’éducation mérite une plus grande attention, surtout quand on sait que c’est de l’action de l’éducateur d’aujourd’hui que dépend la société de demain ».
« Yelbeedo ou les racines du mal » a été primé à la Semaine nationale de la culture à Bobo-Dioulasso en 2008, où il a reçu le 3e prix dans la catégorie Grand prix national des arts et des lettres.

Le présentateur au micro.

« Je suis satisfait de la publication de ce livre », déclare l’auteur, visiblement satisfait que l’œuvre soit enfin éditée. Il a aussi expliqué que, depuis 2007, l’œuvre est prête, mais par manque de ressources, elle n’a pas pu être publiée, malgré son prix obtenu à la SNC. Tout en faisant un clin d’œil au Salon du livre africain de Koudougou (SLAK), il souhaite que chacun se l’approprie afin de faire du développement communautaire son cheval de bétail.
Le livre est déjà disponible au prix de 4 000 F CFA.

Inocent Houénoukpo (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Littérature financière : « La banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », un ouvrage qui lève le voile sur la banque
Littérature : « La réconciliation nationale en trompe-l’œil au Burkina », le nouvel ouvrage du colonel Lona Charles Ouattara
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort
Commission épiscopale de la pastorale de la santé : Un livre pour alerter sur les dangers des méthodes contraceptives artificielles
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés