Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 14 novembre 2021 à 23h45min
Attaque du détachement d’Inata :  19 soldats et 1 civil ont trouvé  la mort

19 soldats et 1 civil ont été tués, ce dimanche 14 novembre 2021, dans l’attaque du détachement de gendarmerie de Inata, Soum. C’est le bilan provisoire dressé par le ministre de la Sécurité Maxime Koné, à la radio nationale burkinabè.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 novembre à 19:43, par Keletigui En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 20 soldats ont trouvé la mort

    Faux et archi faux sur le nombre de FDS tombés.
    Près d’une trentaine avec plus d’une trentaine de blessés
    Au moins soyez honnête. Les gens sont informés
    Paix aux âmes des disparus

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 20:11, par Yako En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 20 soldats ont trouvé la mort

    Oh mon Dieu ! Je m’incline à la mémoire de ces 20 frères tués que le tout puissant les accueille dans son royaume.Une fois encore je demande aux gouvernants de mettre de côté toute logique politicienne et engager un vrai dialogue national pour endiguer le phénomène terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 20:14, par Kenichii En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 20 soldats ont trouvé la mort

    L’heure est vraiment grave.. serieux !! Cmt allons nous gérer cette affaire là.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 20:16, par MyMy En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 20 soldats ont trouvé la mort

    - QUE LA PAIX DE DIEU SOIT SUR CHACUN DE NOS MILITAIRES TOMBÉS EN MARTYR. QUE DIEU TOUT-PUISSANT LES ACCUEILLE EN SA MAISON POUR LEUR ÉTERNEL ET PAISIBLE REPOS. Amen.

    NOS PRIÈRES ET SOUTIENS AUX FAMILLES.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 20:17, par HUG En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 20 soldats ont trouvé la mort

    En ce moment difficile mes pensées sont adressées aux’familles des disparus.Soyez fortes car ce n est pas faciles.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 20:25, par Vérité Indiscutable En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 20 soldats ont trouvé la mort

    😭😭😭
    Très triste.
    Reposez en paix, vaillants soldats de la Nation.
    Jusques à quand nos enfants vont mourir comme des poussins alors que les relations avec la fameuse France s’augmentent militairement et en accords tout azimuts ?
    Nous sommes vraiment dans la merde !

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 21:20, par HUG En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Courage aux familles des disparus.Supprimez les detachements militaires ou revoyez son organisation car a chaque fois les terroristes ont le dessus.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 21:29, par ZEUS canal historique En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Quand est-ce que cela va s’arrêter ? Le Président du Faso doit tracer l’ultime perspective pour les burkinabè en secouant ceux dont le rôle est de défendre les frontières du pays en commençant par le haut commandement sinon, l’irréparable peut arriver à tout moment. Tout le territoire est en train d’être encerclé. Et quand plus personne ne pourra dormir tranquillement ni à Ouaga ni à Bobo, ce sera malheureusement le début de la fin... Nos prières, nos vœux, nos intentions au sens chrétien du terme en faveur de la délivrance du Burkina, n’ont pour le moment eu aucun impact sur la désolation qui s’étend chaque jour un peu plus sur les populations.
    Que tous ceux qui le peuvent prient encore et encore car il y va de la sauvegarde de notre partie qui a besoin de résistance. Nous ne devons pas être parmi ceux qui flanchèrent comme le dit le Ditanyè. Que Dieu nous bénisse tous et sauve notre chère patrie. Et que nos disparus qui ont payé le prix fort pour nous permettre de continuer à vivre reposent en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 21:37, par Hamdia En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    C’est dommage,
    Paix à leurs âmes, ils sont morts pour la patrie ; que dieu les accorde le paradis.
    Aux familles, courage.
    Il faut un sursaut patriotique, il est temps.
    Il faut une mobilisation general pour une prise en main des populations de leur propre sécurité.car la nation est en danger.
    L’armée seule est débordée.
    Peuple du Burkina Faso le pays est en danger.
    Gouvernants donnez nous les armes le pays est en danger.
    Les Vietnam ont fait face à l’armée americaine dans l’honneur, le sang et la dignité.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 22:21, par Gwandba En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Mes sincères et amers condoléances à toutes ces familles et, une à une toutes les personnes endeuillées par ces assassinants.
    Ceci dit, je ne manquerais pas sincérité en disant comme certains, le pays ne vous oublierait pas. Car, on sait tous qu’ils seront oublier par les autorités sensés pourtant veiller à ce qu’ils ne perdent pas la vie, d’ici demain soir.

    Que est-ce qui ne va pas monsieur le président ???

    Vous êtes pourtant à votre dernier mandat. Ce qui, en terre normale avec une personne normale à sa tête comme vous, devrait lui donné la possibilité de vraiment travailler pour les populations qui vous ont élus. Dans votre cas, c’est comme si vous avez les mains liés par on ne sait quoi, qui vous empêche d’agir au nom et pour le Burkina Faso.

    Votre perte de poids traduit la préoccupation qui vous habite de voir au quotidien les populations se faire assassiner lâchement sans que votre gouvernance ne puisse, ne serait-ce qu’un peu, apporté une seule réponse adéquate.

    Nous, gens du bas monde, désirons retrouver la quiétude d’avant votre arrivé. Ce n’est pas une demande que vous adressons mais un rappel de ce qui est notre droit.

    Vous pouvez signer vos accords avec le ou les diables mais, pour parler comme comme mon voisin, on s’en fou de ça. Nous exigeons de préserver nos vies.
    Je ne sais pas de quoi vous avez peur parce que ça se voit comme le nez au milieu du visage que vous avez peur et ne savez pas quoi faire.
    Ayez au moins l’intelligence de vous alliés avec des partenaires qui vont vous aider à préserver nos vies, le temps que le Burkina vous subit jusqu’à la fin tant souhaité de votre second mandat de malheur pour le Burkina et le burkinabé, vous le premier.

    Vous vous entêté de vous coltiner ce boulet qui est la France. Elle n’a jamais su régler un seul problème même chez elle.
    Dites lui de vous lâcher les casquettes parce qu’elle même s’est alliée avec qui elle pense être une solution, pour faire face lorsque le nazisme n’a fait d’elle qu’une bouchée.

    Il à fallut nos grands parents, je ne sais pas si le vôtre à fait parti, ce à quoi je doute très fort, de ces braves africains qui ont sauvés la petite prétentieuse quand ses femmes et filles étaient heureuses de se retrouver sous l’envahisseur le soir venu.

    Il est plus que temps monsieur le président, que vous vous comporté comme un homme à la tête d’un pays où des bébés, des enfants, des femmes et vielles personnes sont tués tous les jours.

    Votre honte est une évidence maintenant mais, vous pouvez, rien qu’une fois vous comporté en courageux pour sauver les prochains victimes sur la liste des assassins et et complices.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 23:27, par Le sage En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Paix à l’âme de ces vaillants combattants pour la liberté. C’est triste de lire toujours des nouvelles de ce genre. Vivement que notre vaillant Armée National se réveille et nous libère de ces soit disant Terroristes. L’Armee Burkinabé à toujours été très forte. Il est grand temps de passer à l’action pour sauver notre cher Patrie. En bon entendeur SALUT !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 02:38, par monpaysvamal En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Vraiment nous n’avons plus de mots pour qualifier ce que nous vivons actuellement. Dieu grand maître de l’univers. C’est vous qui nous avez créé. C’est vous qui avez créé ces terroristes. Pourquoi laisser certaines de vos créatures tuer d’autres ? Prenez pitié de nous et venez à notre secours.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 03:59, par broo En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    paix aux ames et que Dieu accueille ces combattants tombés dans son amour eternel

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 04:03, par Leberger En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Paix aux âmes de nos vaillantes FDS tombées pour défendre la patrie. Toutes nos pensées envers elles. Pourquoi maintenant ce sont aux mêmes heures du matin que ces lâches nous attaquent.cest à dire aux environs de 5h. A Yirgou et Di c’était la même chose Courage et soutien total à nos braves FDS

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 05:31, par le Nomade En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Toutes mes condoléances aux familles des victimes. On ne peut pas continuer de cette manière à enterrer nos jeunes enfants chaque jour et nous avons un Président élu, un gouvernement, des Etats-majors des FDS. Le gouvernement doit dire la vérité aux populations. On a l’impression qu’il y a un manque de volonté quelque part au sommet des FDS. Ce qui est sûr c’est qu’on ne peut pas parler de manque de moyens cinq ans après le début de ce drame. Le Président du Faso a fait tant de promesses et on attend toujours. Tout le pays est actuellement en danger. Comment peut-on justifier que des hommes armes contrôlent une route nationale bitumée, ils arrêtent les bus et contrôlent les pièces tout comme la Police nationale ou la gendarmerie et cela en pleine journée ! et nos dirigeants acceptent une telle humiliation !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 06:32, par Zongo En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Une nation unie sera toujours forte contre l’ennemi.
    Unissons nous donc pour défendre le Faso ou nous périrons un à un.
    Nous pouvons stopper cette barbarie en faisant un sursaut patriotique la main dans la main.
    Il faut aussi nouer des partenariats stratégiques avec des pays qui peuvent nous fournir des armes de pointe capable de tenir devant nos ennemis, voire les pourchasser.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 07:16, par OUEDRAOGO Amadou En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    On croyait que s’était un changement de personnes ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 08:06, par Mamadi En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Roch doit partir car incapable d’assumer ce pour quoi il a prêter serment. Le pays n’a jamais été en genou flexion comme sous le régime du MPP. Karissa

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 08:14, par Ed51 En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Ceux qui s’illusionnent en imaginant qu’un président ou autre responsable politique peut stopper le terrorisme devraient regarder ce qui s’est passé dans d’autres pays, dits riches. C’est le Covid qui a arrêté les terroristes.
    Il ne faut compter sur aucun miracle politique. Par contre, les populations ont un pouvoir, celui de ne pas collaborer pour un peu d’argent et de s’unir pour résister.
    Courage pour les familles.

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 09:43, par kwiliga En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

      @ Ed51
      Vous écrivez : "C’est le Covid qui a arrêté les terroristes"
      Cette affirmation me laisse dubitatif.
      De quoi voulez-vous parler ?

      Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 11:38, par BackToMyRoot En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

      Vous êtes à coté de la plaque mon cher ami, il n’y a rien qu’on puisse faire sans une bonne volonté politique de nos dirigeant. Collaboration , collaboration ce sont de vieux discours , même les FDS savent que les populations collaborent et même très bien. Le problème est ailleurs , aucun pays corrompu miné par l’ injustice social ne pourra venir à bout de ce fléau. Commencez par lire les rapports du RENLAC et L’ASCE. Nous avons des jouisseurs au sommet de l’Etat incapables de prendre des décisions audacieuses et assumées pour l’intérêt du peuple.

      Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 08:21, par Sougri En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Il est difficile en étant loin de comprendre ce qui se passe et on peut se poser beaucoup de questions. Manque de moyens matériels ? manque de vigilance ? manque de stratégie et de tactique ? C’est quand et où la prochaine attaque ? Faut-il mettre des militaires à la place des gendarmes et des policiers ? Qui pourra nous sortir de ce bourbier ? (sûrement pas la France : elle a montré son incapacité et peut-être sa connivence). Qui pourra aider à venir au bout de ces terroristes assoiffés de sang ? Burkinabè, cessons de nous lamenter chaque fois qu’il y a des victimes. Ce sont des gens qui ont sacrifié leur vie pour la patrie. Ayons la tête haute. Unissons-nous plutôt pour chercher concrètement ce qui peut être fait pour endiguer cette barbarie. il y en a qui savent qu’ils peuvent contribuer à arrêter la tuerie mais ils ne font rien. Qu’ils sachent que ça peut retomber sur eux. Armons-nous tous de courage. Les sentiments d’émotion ne nous apportera rien sinon la démobilisation et la débâcle. Nous sommes en guerre et les faux pas ne sont pas permis. Unissons-nous !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 08:40, par Sam aly En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Mes condolences aux frères disparus
    Je demande aux organisateurs du
    Festival de grillades de viandes prevu a la
    Maison du peuple d’annuler ce calcul
    Pour next time,car nous ne devons pas
    Avoir le moral a la fête avec des parents
    Qui meurent pour que vous festoyer.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 08:48, par Dedegueba Sanon En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Nous avons, nous autres pays sous développés en particulier, africains, un vrai souci avec nos hommes politiques en général, et nos présidents dits "démocratiquements élus" vus sous le prisme occidental. Bon Dieu ! Sommes nous des occidentaux ? Comme le disaient nos premiers lettrés, nous ne sommes en vérité que des "nègres pingouins". C’est à dire en définitive ni blancs ni noirs, et l’image du nègre pingouin genre "blanc devant" et "noir derrière", ne nous convient même pas, car nous ne sommes pas "blancs et noirs", car ce qui fait blanc en nous est plutôt un "avatar blanc" et ce qui "reste" noir en nous, est un "noir dénaturé". Donc en définitive, nous ne sommes ni vraiment blancs ni noirs et ni "noir-blancs". Pour revenir au cas de notre pays, nous avons élu un président qui est issu d’un système dit démocratique à l’occidentale, qui va faire 10 ans dont le bilan risque d’être médiocre. Pourquoi ? Parce qu’il s’est imaginé pouvoir résoudre tous les problèmes, en tout cas le maximum, de ce pays, lors de ses mandats... Ses adversaires politiques l’avaient pourtant bien prévenu, qu’ils lui pourriraient le règne. Et à la lecture de se qui se passe, je suis enclin à conclure que c’est le cas. On ne développe pas dans l’insécurité, dans l’insécurité il n’y a pas de routes, pas d’écoles, pas de mines, pas d’agriculture.... pas de vies. Il devait mettre ses deux mandats sous le signe de lutte contre l’insécurité..Créer un "état sécuritaire" (ou policier) où presque tout burkinabè, serait un soldat... Au lieu de cela, il est rentré dans le moule des présidents que l’Elysee peut "piloter de Paris". Ce n’est pas possible que des voyous puissent s’en prendre à un camp de gendarmerie et faire autant de dégâts... Je me refuse à admettre que des "va- nu-pieds" bourrés aux amphétamines ou au tramadol puissent être capables d’un tel acte de guerre. Je me refuse à admettre que la France et ses alliés occidentaux sous l’enrobage de l’ONU, avec tous les moyens humains, matériels et financiers déployés, aient une volonté réelle d’en finir avec ces terroristes. Il y a forcément "anguille sous roche", et comme je ne suis pas le seul idiot capable de comprendre cela, alors pourquoi notre président ne change pas de stratégie ? Par exemple faire appel à ceux qui auraient vraiment la volonté de nous aider à sortir de ce guêpier ? Sortir du franc CFA serait déjà une bonne chose, en ce sens que nos parents qui ont été recrutés auraient du mal à bouffer leurs payes... Et derrière la pression de l’Elysee serait inefficace.
    Je préfère un régime à la Kagame sans limitation de mandat à une démocratie où il règne le mal vivre, en termes d’insécurité, de corruption et d’impunité.
    Paix aux âmes de nos soldats martyrs.

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 09:58, par kwiliga En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

      @Dedegueba Sanon
      Vous écrivez : " Sortir du franc CFA serait déjà une bonne chose, en ce sens que nos parents qui ont été recrutés auraient du mal à bouffer leurs payes... Et derrière la pression de l’Elysee serait inefficace."
      Désolé, je n’ai pas compris votre propos ?
      Dans tous les cas, si quand on vous parle d’urgence, vous répondez réforme monétaire (qui prendra sans aucun doute de longues années), c’est que vous vivez vraisemblablement à Ouaga.

      Répondre à ce message

      • Le 15 novembre à 11:02, par Dedegueba Sanon En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

        Je fais allusion aux terroristes recrutés parmi nos compatriotes. Avec une monnaie différente, ils auraient plus de mal à utiliser leur argent... La sortie du franc CFA est juste une piste pour montrer une volonté réelle d’émancipation vis-à-vis de l’Elysee. Car reconnaissons le, le locataire actuel de l’Elysee et ses ministres, notamment Le Driand, avec leurs "sorties maladroites et humiliantes" pour nous, montrent à suffisance que nous sommes toujours sous tutelle française.

        Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 09:04, par Boris En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    EH, C’est à croire qu’il n’ya pas de stratège parmi nos gradé. Pourquoi tout autour des détachements militaires et autres camps en zone de conflit, on ne poserai pas des mines antipersonnels. Nous sommes face a une guerre non conventionnel, utiliser aussi des moyen non conventionnel.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 09:24, par Phil En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    C’est douloureux et même très douloureux !
    Paix aux âmes des disparus. Bon rétablissement aux blessés. Dieu fasse qu’on retrouve le reste du détachement sain et sauf.
    Personnellement, je n’attends plus rien d’un gouvernement qui a publiquement confessé devant l’Assemblée nationale qu’il n’a pas de stratégie. Et ça se vérifie de jour en jour avec les pertes subies.
    Le salut viendra d’où, de qui ?
    A chacun de se chercher comme on dit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 09:32, par saam En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Combien de morts devront nous encore compter avant de comprendre qu’il faut dialoguer ? Quand est-ce que nous allons enfin arrêter de chercher la solution introuvable entre nous tout en refusant, par fierté ou par orgueil, de se tourner vers ces égarés pour parler ?
    Pourquoi ne pas gagner du temps, préserver des vies en dialoguant ?? L’Etat par-ci, l’Etat par là, Rock ici, Rock là, la France machin !!
    Si l’Etat ne veut pas discuter, alors nous la population, organisons-nous pour le dialogue car c’est nous qui payons les pots cassés depuis toutes ces années au lieu de s’asseoir pour attendre que la solution vienne de personnes qui ont atteint leur limites.
    Arrêtons maintenant ce jeu de ping-pong et prenons notre destin en main. Des gens meurent cadeau, or on ne demande qu’à vivre en paix loin de tout pouvoir et tout ce qui va avec.
    Pourquoi les femmes sont silencieuses ? Les enfants meurent et rien, aucune initiative, aucune manifestation, rien, la vie continue ! Adressons-nous maintenant et directement aux terroristes, Quelque chose sortira forcément de là sinon on y passera tous !!
    On ne sait pas qui ils sont et où les trouver ? Secouons-nous un peu, on trouvera !!
    Si Sankara pouvait parler aujourd’hui, il aurait sûrement accordé son pardon à ses bourreaux et demandé l’union sacrée de tous les burkinabè pour libérer son pays tant aimé par tous les moyens. Ayons pitié de nous-mêmes !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 09:55, par L’oiseau En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Paix a l’âme de nos vaillant soldats gouvernement emporté l’entière responsabilité de ce qui aux fds et des populations
    Aux dernières nouvelles une ministre veux organiser un dîner galla pour soutenir les fds c’est des dîners qu’il
    faut vraiment organiser ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:03, par Gohoga En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Bonjour à tous. Que les âmes des tous les victimes reposent en paix. Notre erreur est de croire à la seule solution militaire. Il y a d’autres solutions. Refuser de voir de ce côté est tout simplement prolonger notre souffrance. La guerre est facile à commencer mais très difficile à finir. On ne peut pas gagner une guerre avec des adversaires qui non rien à gagner avec la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:16, par sidbénéré En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Paix aux âmes des disparus. Ce n’est vraiment pas simple pour notre pays dit pauvre mais très convoité. Il faut impliquer les Colonels et les Généraux sur le terrain de la lutte.S’ils ne veulent pas aller au front, ils n’ont qu’a démissionner et le Président va s’attacher les services des mercenaires pour combattre le terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:20, par L’Indigné Tenga En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Toutes mes condoléances aux familles des disparus et paix à leurs âmes. Beaucoup de Burkinabè se font des illusions sur les occidentaux. Macron a rappelé Roch que Barkane est venu au Mali à la demande du Mali pour combattre le terrorisme au Mali. C’est dire que ce qui se passe au Burkina ne les concerne pas, le Burkina n’ayant pas demandé une intervention extérieure en l’occurrence la France. Donc ne soyons pas surpris que Barkane ou MINUSMA laisse passer les groupes terroristes pour frapper le Burkina et se replier au Mali !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:24, par Passakziri En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Normalement à mon âge, mes larmes ne devraient plus couler , mais elles ne cessent de couler à l#interieur de mon être.
    Paix à vos âmes chers frères tombés par le truchement de lâchetés.
    Que la terre du Burkina Faso vous soit libre. La Nation vous restera reconnaissante.
    J’imagine que les autoproclamés activistes ont bien savouré leur champagne.
    Bref, que devons nous faire pour stopper ces massacres inutiles ?
    Que le président du Faso , ses ministres de la sécurité et de la dédfense et le commandement militaire nous éclairent , parce que nous n’aurons bientôt plus de larmes pour pleurer. Surtout abstenez vous de vos messages qui nous exacerbent encore plus.
    Pour ma part, je pense qu’il faudra une analyse sans flatteries des causes avant d’espérer trouver les solutions au problème. Sommes-nous dans un conflit réligieux, ethnique ou en face de bandits tentant de controller les routes du trafic( drogue) ?
    Pourquoi coutumiers et réligieux qui géneralement s’invitent dans la politique sont-ils muets depuis ?
    Pourquoi ceux qui sont directement concernés par les agissements des terroristes sont retranchés en arrière plan ?
    Quelle qu’en soit la cause, je vois en nos mines d’or un facteur aggravant. Oui, je ne le dis pas pour la première fois ici, et l’evolution ces derniéres semaines semblent conforter cette position, car en constatnt les faits on se rend compte que les sociétés minières étaient épargnées jusqu’à recemment des attaques, bien qu’étant implantées au mileu des zones d’insécurité. La seule expliquation plausible est le versement de rancons en contrepartie. En controllant ausi des mines artisanales, et en gerant le trafic de la drogue sur des routes incontrollées, les hommes du mal se financent sans difficultés. Dans ce cas, la solution bien que rude et difficile serait de fermer temporairement ( 6 mois ?) toutes les mines au Nord et à l’est et y mener des opérations d’offensive durable. Au préalable, proceder à un regroupement des poupulation dans des grands centres . Si malgré tout quelqu’un s’hasarde dans des mines, eh bien que l’armée de l’air fasse son travail. je suis conscient de la portée de telles mesures , mais il nous faudra avoir le courage de passer enfin à l’offensive pour nous en sortir.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:33, par YAWOTO En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    PAIX AUX ÂMES DES VALEUREUX DISPARUS. La même, la seule et unique question qui reste toujours sans réponses : comment un regroupement et mouvement aussi important de terroristes peux se faire sans alerte et sans contre offensive anticipative ? G5 SAHEL et France sont incapables de s’offrir les services d’un satellite de surveillance ? Question d’un profane !

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 10:37, par LE FORGERON En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Bonjour,

    Monsieur le Ministre,
    Nous avons assez enterré nos frères et soeurs dans ces attaques terroristes. Nous demandons au gouvernement de payer les hécoptères (3 ) Russes de types MI-35 M pour sauver le pays.

    Avant que le peuple ne sorte demander votre départ.

    La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 11:17, par Le réaliste En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Paix aux âmes des braves Gendarmes tombés sous l’honneur de leur serment militaire de "défendre la nation Burkinabè jusqu’au sacrifice suprême".
    Cependant, il y a lieu que ça change dans l’immédiat au niveau du comportement de la haute hiérarchie militaire en ce qui concerne le traitement des détachements opérationnels sur le terrain.
    En effet, une fois encore, ce détachement de Gendarmerie a été, comme l’ont déjà été plusieurs autres de part le passé, abandonné par son propre sort par le premier responsable du Groupement des Forces du Secteur concerné, le Centre Opérationnel Interarmées, etc....
    Comment peut comprendre qu’un ravitaillement en vivre par l’Armée de l’air n’a pas été fait au profit de cette unité malgré le cris de cœur de l’officier Commandant d’unité depuis octobre ? L’unité était obligée de se nourrir pendant des semaines grâce à la chasse risquée effectuée par les hommes aux alentours de leur base. Soyons sérieux là !
    Il faut que nos unités soient traitées équitables aussi bien en armement, vivres et autres commodités ainsi que les appuis aériens en cas de nécessité et non chaque fois venir en avion après les hostilités pour ramasser les corps.
    En fait le succès de notre contre le terrorisme réside dans la traque de tout citoyen Burkinabé contre les nombreux compatriotes complices, mais aussi et surtout sur l’organisation stratégique militaire. En cela, un maillage réaliste par les unités des corps de troupes militaires aux frontières stratégiques évoqué depuis longtemps mais apparent refusé par l’Armée, la mise à disposition efficiente de l’armement adéquat à tous les détachements sans exception sur le terrain, le traitement équitable de tous en matière de primes et ravitaillement en vivres au niveau des détachements, une vraie mise en opérationnalité des moyens aériens en temps opportun.
    Compte tenu des opérations vigoureuses entreprises par les Forces Armées Maliennes (FAMA) et leurs partenaires russes, le Burkina est envahi, notamment à ses frontières et il faut celles soient en urgence occupées réellement par nos forces militaires. Auquel cas, l’issue apparait encore plus compliquée.
    Il s’agit là d’une question de survie de la nation d’où toutes les préjugés doivent être mises à l’écart et se serrer au tour de l’intérêt patriotique général.
    NOUS DEVONS TOUS ETRE SIMPLEMENT REALISTE

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre à 15:32, par KingBaabu En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

      Mon ami@Le realiste, vous dites :
      ’’Compte tenu des opérations vigoureuses entreprises par les Forces Armées Maliennes (FAMA) et leurs partenaires russes, le Burkina est envahi, notamment à ses frontières et il faut celles soient en urgence occupées réellement par nos forces militaires.’’
      Cette affirmation n’est pas vraie, les russes ne sont pas sur le terrain au Mali, et je ne crois pas que des mercenaires accepteront de venir mourir sous le soleil du Sahel pour des personnes qui refusent de se lever pour defendre leur pays. Il faut seulement que nous acceptions que le salut ne pourrait passer que par nous-mêmes, et par personne d’autre.

      Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 11:27, par Article 37 En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Que nos vaillants soldats reposent en paix.

    Si le Président veux rester au pouvoir, il est temps pour lui de mettre la majorité des cadres de l’armée à la retraite alors qu’il est temps. Dans une telle situation, personne n’aurait attendu un ordre pour réagir. Le commandement n’a pas obtempéré et voilà où nous sommes. Proposition de mesures :

    1. Après avoir mis à la retraite les officiers qui ont trahi la nation, tous les officiers qui avaient chassé le RSP doivent venir au commandement.

    2. Former et armer des VDP sur toute l’étendue du territoire pour permettre aux civils de se défendre et de veiller sur leurs bien.

    3. Il faut interdire l’importation et la vente de moto gros cylindrés ;

    4. Décreter l’état d’urgence sur tout le territoire national .

    5. Il y a des stations de radios et des organes de presse dont la ligne éditoriale marque leur pacte avec l’ennemi. Les identifier et les suspendre pour trois ans.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 12:34, par Nadia Y En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Paix à leurs âmes et honte aux incompétents sous les dorés de leurs bureaux climatisés ! Que font ces militaires d’opérettes ? Du fric sur le dos du peuple pendant que nos vaillants héros crèvent au Nord.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 13:49, par EBENEZER En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Très triste.
    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Que Dieu console les cœurs et protège leur progéniture.
    Nous avons parlé en vain de la nécessité de la couverture aérienne.
    Les officiers se doivent de parler avec courage à nos dirigeants pour que des moyens conséquents soit dotés à nos fds.
    Quand on regarde la distance entre Inata et Ouagadougou, seule l’intervention aérienne sied.
    il faut aller chercher soutien ailleurs.Ici également,on en a parlé en vain.
    Continuons à compter sur la France et la déception sera toujours grande.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 13:58, par Sacksida En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Que voulez vous, des discours politique et Politiciennes, apres Solhan deja il est reste que ce regime moribond est incapable depuis 6 ans de strategie operationnellise en organisation, en hommes et en materiels. Le Resultats ne qu’etre catastrophique avec des pertes reccurentes en hommes et des consequences sociales et economiques graves depuis 6 ans pour nos populations et des habitants etrangers au Burkina Faso. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 14:11, par Gwandba En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Il n’a plus vraiment le choix monsieur le président. Il n’est plus question de votre foutu pouvoir comme nous laisse entendre votre tout petit protégé que vous préparez à votre succession à la tête du Burkina malheureusement pour nous.
    Vous qui êtes mille fois mieux que lui, imaginez que Bala SAKANDE doit gérer le Burkina avec ses assassinats et l’amateurisme caractérisant votre camp...
    J’espère de tout cœur qu’il fera mieux que vous car, le Burkina est tombé plus bas que terre. Qu’il ait des gens qui nous attaquent est une chose mais nous restons sans réponse par votre maque de poigne, manque de courage ne serait-ce qu’au niveau des choix des partenaire.
    Diversifiez les pour le salut de nos populations. Même quand on frappe un enfant tout le temps, il finit par riposter peu importe la petitesse de sa force.
    Monsieur le président. On ne va pas non plus passé le temps à enterrer nos populations. Si vous ne faites pas quelques chose, l’opposition verra ses rangs grandir pour vous mettre dehors avec votre incompétence jamais vécu au Burkina. Même Blaise le naze à mieux fait que vous.
    Appelez qui vous voulez mais la seule coopération militaire avec la France nous est nuisible.
    Si vous pensez atteindre Lomé comme Blaise quand il fuyait, vous vous êtes foutu le doigt dans l’œil.
    L’unité que vous appelez fadement n’est plus la question. Il faut d’autres manière de voir et d’autres forces. Dites nous quand à elle gagée une seule guerre cette France qui pèse quedal et qui vous soumets ??
    Si pour vous l’unité c’est voir les autres se faire tuer pendant que vous avez des félicitations de la France, allez voir ailleurs.
    j’espère que vous allez rendre visite cette fois aux familles des victimes pour les réconforter.
    Que ne pouvons nous pas faire avec 96 millions de la voiture offerte en cadeau à la maîtresse ménopausée ? Je suis sur qu’avec cette somme, nous pourrions sauvé quelques vies. mais votre priorité est ailleurs. Que de la lâcheté. L’histoire ne vous retiendra pas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 14:49, par SOME En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    mais non ! je ne dirai pas "paix a nos vaillants soldats" etc. Non ! car tout ca c’est devenu de l’hyptocrisie ! que leurs ames viennent nous titiller nos consciences si nous en avons encore ! Que leurs fantomes viennent hanter nos nuits, nos bieres, champagnes et nos lits de nos maitresses ! Que leurs ames viennent nous tuer aussi car nous, nous avons ete complices pour les envoyer mourir en notre nom sans rien faire.

    Pourquoi depuis tant de temps et tant de morts, personne, aucun syndicat, aucune association, aucun pere, frere, soeur, etc n’a ouvert sa bouche, n’a demandé une mobilisation generale populaire pour contraindre ces gouvernants qui ne gouvernent rien, a prendre leurs responsabilités et suivre la volonte du peuple au lieu de se contenter de voler notre argent pour se goinfrer. Qu’est ce qu’on en a faire avec vos discours sur l’union sacrée nationale, et tous vos communiqués, et deuil national et ronflonflons ?

    Tous nous sommes tous complices : alors que ces solddats ne dorment pas en paix mais qu’ils hantent nos nuits jusqu’a notre mort aussi quand ces terroristes marcheront dans ouaga et fermeront nos bars et maisons de passe
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 15:53, par SAHELIEN En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    Impossible mais vrai. Comment 30 véhicules et plusieurs motos peuvent circuler jusqu’à attaquer un détachement sans que l’on puisse les intercepter. Je pense que les forces du mal doivent avoir le don de l’invisibilité sinon comment ceci peu être possible même si le sahel n’est pas beaucoup habité, qui peu m’expliquer ce phénomène ? Toutes mes condoléances aux familles FDS et à tous les Burkinabè. Que le seigneur guide nos dirigeants à trouver une solution à notre peuple. PAIX AU BF. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre à 16:04, par Pagnagdé En réponse à : Attaque du détachement d’Inata : 19 soldats et 1 civil ont trouvé la mort

    C’est la zone des trois frontières là même où opèrerait "Barkhane"

    les amis de nos amis y ont libre circulation moyennant ...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : Le gouvernement s’explique devant l’Assemblée nationale
Burkina : Trois soldats tombés et une dizaine de terroristes neutralisés à Thiou dans le Nord
Situation sécuritaire au Burkina : L’Union des Forces Progressistes (UFP) appelle à doter conséquemment les forces de défense et de sécurité
Inhumation des gendarmes tués à Inata : Entre désolation et colère
Situation sécuritaire au Burkina : Le MBDHP se démarque des appels incessants au coup d’état militaire
Crise sécuritaire au Burkina : L’APP/Burkindi exhorte le président du Faso à la prise de « décisions radicales et courageuses »
Situation sécuritaire au Burkina : Le Balai citoyen dénonce l’irresponsabilité des autorités
Situation sécuritaire : Les Evêques du Burkina invitent le gouvernement à communiquer avec courage
Attaque du détachement d’Inata : Le processus d’identification des disparus se poursuit
Vie des déplacées internes de Sakoula : De l’enfer au purgatoire
Attaque d’Inata : La CEDEAO exprime sa compassion et sa solidarité au peuple burkinabè
Zondoma (Nord du Burkina) : Des hommes armés ordonnent la fermeture des écoles à Touba Ramba et Lago
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés