Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Vovinam Viet Vo Dao : Treize nouveaux formateurs pour l’Afrique de l’Ouest

Accueil > Actualités > Sport • Lefaso.net • mercredi 10 novembre 2021 à 18h00min
Vovinam Viet Vo Dao : Treize nouveaux formateurs pour l’Afrique de l’Ouest

La Fédération africaine de Vovinam viet vo dao a organisé, du 1er au 6 novembre 2021 à Ouagadougou, un stage international au profit d’une cinquantaine de pratiquants venus de cinq pays de la sous-région. Treize d’entre eux, dont des Burkinabè, ont obtenu le grade de maîtres.

C’est le premier stage international depuis l’apparition de la maladie à coronavirus. Et « à tout seigneur, tout honneur », c’est le Burkina Faso, pays d’origine de Fernand Ouédraogo, président de la Fédération africaine de Vovinam viet vo dao, qui a été désigné pour abriter ce stage de perfectionnement des pratiquants de l’art martial vietnamien.

La formation visait à rehausser le niveau des apprenants et à préparer la Coupe du monde de la discipline qui aura lieu en juillet 2022 en France. Ils étaient au total une cinquantaine à prendre part à la formation conduite par le grand maitre Tran Nguyen Dao. Ils ont aussi subi des tests de passage de grades. Il s’agit des première, deuxième, troisièmes DAN et de la quatrième DAN qualifiée de celle de maître.

« Le Burkina Faso a présenté 9 candidats au grade de maîtres, le Mali, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Niger ont présenté chacun un candidat », a indiqué Fernand Ouédraogo, président de la Fédération africaine de Vovinam Viet Vo Dao. Ces treize candidats au grade de maître ont tous subi avec succès le test. « Pour les résultats, beaucoup de candidats ont pu passer en grades supérieurs : 1er, 2e, 3e DAN. Il y a treize nouveaux maîtres pour l’Afrique », a confirmé le grand maître Tran Nguyen Dao.

Le stage avait aussi pour objectif de préparer la coupe du monde de la discipline qui aura lieu en juillet 2022. Au regard du niveau des stagiaires, le grand maître s’est dit confiant quant aux capacités des Africains à ramener des médailles. « Le niveau est très élevé et je pense qu’à la prochaine coupe du monde, ils feront de bons résultats », a-t-il indiqué.

Pour les stagiaires, la formation de perfectionnement était la bienvenue parce qu’elle leur a permis de rehausser leurs connaissances de l’art. « J’ai beaucoup appris au cours de ce stage. J’ai renforcé mon niveau en techniques de combat, de sabre, de bâton, de coups de pieds et de poings », s’est réjoui Ousmane Bagayoko, qui vient d’accéder au 3e DAN. Après le stage, la priorité est désormais de préparer la coupe du monde de 2022 à Paris.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés