Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Tour du Faso 2021 : Des acteurs satisfaits de l’organisation

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • lundi 8 novembre 2021 à 14h03min
Tour du Faso 2021 : Des acteurs satisfaits de l’organisation

Le 33e Tour du Faso a officiellement pris fin ce dimanche avec le sacre du Suisse Bichlmann Daniels. Pendant dix jours, les cyclistes ont parcouru une dizaine de régions à la conquête du maillot jaune. Dans ce micro-trottoir, c’est un sentiment de satisfaction qui se dégage chez ces acteurs.

Zéphirin Diabré, ministre d’Etat chargé de la réconciliation nationale, représentant du président du Faso : « Au nom de son excellence le président du Faso, je voudrais remercier et féliciter tous les acteurs qui ont participé à cette édition du Tour et qui ont contribué à en faire un succès. Il s’agit premièrement des cyclistes qui sont venus de plusieurs pays et par leur arrivée ici ont tenu à nous témoigner leur amitié et leur solidarité. Je leur exprime la reconnaissance de notre pays pour avoir accepté venir rehausser de leur présence et de leurs qualités techniques le niveau de ce Tour du Faso.

Ma pensée va aussi à tous les organisateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour en faire un succès surtout dans le contexte que nous savons. C’est l’occasion pour moi d’avoir une pensée pieuse et affectueuse pour M. Ducreux qui est le fondateur de ce tour et qui nous a légué un grand héritage. Mes félicitations chaleureuses et sincères au ministre des sports et à toutes ses équipes qui fait un excellent travail depuis son arrivée à la tête du ministère. Avec lui, les succès accompagnent les succès et nous souhaitons qu’il en soit ainsi. C’est le fruit d’une abnégation et d’un travail intéressant. »

Dominique Nana, ministre des sports et des loisirs : « Nous avons plusieurs motifs de satisfaction. La mobilisation populaire était très forte. De Sindou à Ouagadougou, on a vu des populations très heureuses de retrouver le tour, de voir passer la caravane. Il y a aussi un impact économique. La caravane faisait environ 500 personnes, dans toutes les villes où nous avons séjourné, il y a eu des retombées pour les hôteliers, les restaurateurs. Enfin, nous avons eu un tour de qualité dans la mesure où les vitesses horaires sont allées jusqu’environ 49 km/h. ce qui est vraiment extraordinaire.

Concernant la prestation des Etalons, c’est un grand mérite pour eux d’avoir pu suivre ce rythme. Comme vous le savez, ces genres de tour sont très prisés. Ceux qui viennent d’ailleurs veulent aussi le gagner. Ce n’est pas évident qu’on puisse remporter tout le temps le tour. »

Amédé Béréwoudougou, président du comité national d’organisation : « En tant que président du comité national d’organisation, je suis satisfait parce que malgré la situation sanitaire et sécuritaire, tout s’est bien passé. Il est bien vrai que nous n’avons pas remporté le maillot jaune mais on n’organise pas un tour pour le gagner. Mais vu que les Etalons ont déjà pu suivre la vitesse avec laquelle ça roulait, c’est déjà un motif de satisfaction. »

Patin-Déba Naza, directeur général de la Lonab

Patin-Déba Naza, DG LONAB : « Nous sommes satisfaits du Tour du Faso. Réussir l’organisation du Tour du Faso était comme un challenge qui, aujourd’hui, est gagné au regard de la mobilisation qu’il y a eu au tour. Nous voulons saluer les efforts du département des sports et des loisirs qui a mis les petits plats dans les grands pour réussir cette organisation qui de l’avis général est un succès.

Du côté de la LONAB, c’est aussi de la satisfaction. Nous avons sponsorisé le maillot jaune et nous avons aussi déployé nos équipes marketing et commercial. Je peux dire que les objectifs ont été largement atteints. Nous saluons la mobilisation de la population tout au long de ce tour. Parmi cette population, il y avait bien sûr, les clients de la LONAB.

Celestin Pouya, chargé de plaidoyer à Wateraid

Célestin Pouya, chargé du plaidoyer à WaterAid : « A WaterAid nous avons un département de plaidoyer et communication. Son rôle est d’adresser les messages à nos cibles qui sont la population de façon générale mais les autorités qui sont là. On peut dire que le Tour du Faso est une grosse opportunité pour nous parce qu’il nous met devant toutes nos cibles possibles de communication et de plaidoyer. Durant le Tour, nous avons pu montrer au Burkina Faso et à toute à l’Afrique de prioriser l’eau, l’hygiène et l’assainissement pour nous faire avancer dans l’accès à la santé et à l’éducation. A la fin, nous pensons que nous avons atteint près de 200 millions de personnes à travers cette campagne de communication pour le changement de comportement mais aussi influencer pour un meilleur accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement. »

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés