Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Cours international sur les dispositifs médicaux : La 4e session s’achève sur des notes de satisfaction

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 1er novembre 2021 à 11h00min
Cours international sur les dispositifs médicaux : La 4e session s’achève sur des notes de satisfaction

La 4e session du cours international certifiant sur les dispositifs médicaux, a pris fin le vendredi 29 octobre 2021 à Ouagadougou. Durant deux semaines, les agents du domaine de la santé (médecins, pharmaciens…) ont échangé sur la connaissance pratique et la gestion des dispositifs médicaux.

Ce sont 40 personnels de santé issus de onze pays d’Afrique qui ont participé à cette formation dans la capitale burkinabè. Initiée par le Master de spécialité en santé et sciences du médicament du Centre de formation, de recherche et d’expertise sur le médicament, centre d’excellence africain (CEA-CFOREM), la formation visait à répondre au besoin particulier de formation des agents de santé dans le domaine des dispositifs médicaux.

Une bonne opportunité pour les bénéficiaires, selon Pr Rabiou Cissé

« La sélection des dispositifs médicaux, de leur fourniture ou de leurs fabricants, doit obéir à des cahiers de charges de plus en plus complexes afin de garantir un niveau de qualité et de sécurité acceptable », a indiqué le président de l’Université Joseph-Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, avant d’ajouter que cette initiative intervient dans un environnement particulièrement touché par le fléau de la contrefaçon ou des faux dispositifs médicaux. Tout en félicitant les formateurs et les participants, il a indiqué que cette formation était une nécessité, au regard de la complexité du monde médical. « Cela va leur permettre de pratiquer de façon efficace les dispositifs médicaux », a-t-il conclu.

"Cette formation va permettre à ces agents d’être encore plus efficace", Dr Moussa Ouédraogo

« Cette formation est venue solutionner un problème auquel était confrontés les praticiens », a déclaré Dr Moussa Ouédraogo, président du comité pédagogique. Pour lui, les médecins et les pharmaciens n’ont pas seulement reçu des connaissances ; ils ont aussi reçu des notions de pratique en relation avec les dispositifs médicaux. « La formation est venue à point nommé parce qu’elle va compléter la formation initiale de ce personnel », a-t-il ajouté.

« Nous sommes très heureux… »

Pour les bénéficiaires, cette formation est à saluer. En tant que représentant des bénéficiaires, Dr Oumarou Diallo a rendu hommage aux organisateurs avant de traduire la satisfaction de son groupe. « Au terme de cette formation, nous avons compris qu’il y a une ultime nécessité de règlementer les dispositifs médicaux », a-t-il laissé entendre. Puis d’ajouter : « Nous sommes très heureux d’avoir participé à cette formation ».
Les dispositifs médicaux sont un ensemble d’outils, d’appareillages, d’instruments utilisés pour permettre à une personne de retrouver sa santé, et qui ne sont pas forcément un médicament. Ce sont par exemple les tensiomètres, les lits d’hôpitaux, entre autres.

Une formation sanctionnée par des attestations de mérite

L’Université Joseph-Ki-Zerbo, en collaboration avec des universités françaises et du Maghreb, notamment de la Tunisie, est l’initiatrice de la formation. Elle a bénéficié du soutien financier de l’UEMOA qui a pris en charge les frais de formation des participants.

Les participants ont reçu, à la fin, des attestations de mérite.

S.I.K. (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les clients invités à dénoncer les points de vente complices
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la psychose et je prie pour que les terroristes n’attentent pas à ma vie ou à celle des élèves », un enseignant du Passoré
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « personne d’autre à part Ibrahim Traoré »
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques livrées a Djibo
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas transformer le système éducatif sans prendre en compte les préoccupations des enseignants » Souleymane Badiel
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent environ 1000 élèves déplacés internes au post-primaire et secondaire
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de francs CFA pour une éducation en situation d’urgence
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des jeunes pour faire la fête
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina en recueillement à la mémoire de leurs camarades disparus
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires seront honorés le 12 octobre 2022
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 octobre déclarée chômée et payée
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous sommes totalement scandalisés par cette décision » (Me Hervé Kam)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés