Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Insécurité au Burkina : Les populations de la région de l’Est crient leur désarroi et demandent l’état de siège

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 1er novembre 2021 à 14h05min
Insécurité au Burkina : Les populations de la région de l’Est crient leur désarroi et demandent l’état de siège

Dans cet appel, les filles et fils de la région de l’Est crient leur désarroi face à la dégradation profonde de la situation sécuritaire dans leur zone. Ils déplorent la léthargie du gouvernement et demandent la mise en place d’un état se siège.

APPEL DES FILLES ET FILS DE LA REGION DE L’EST

Considérant la situation sécuritaire totalement dégradée, marquée par l’occupation spatiale de la quasi-totalité de la Région de l’Est par des groupes armés terroristes ;

Constatant la quasi-absence de l’Etat caractérisée par la fermeture des mairies, préfectures, commissariats de police, postes forestiers, bureaux de douanes, hauts-commissariats et autres structures techniques déconcentrées de l’Etat ;

Au regard de la dégradation profonde du tissu économique et social caractérisée par la fermeture des infrastructures sociales de base (CSPS, écoles et autres infrastructures éducatives), des institutions bancaires et financières et la suspension de certains projets au développement ;

Constatant le niveau d’enclavement de la région de l’Est caractérisée par un réseau routier en état de dégradation avancée notamment les tronçons Gounghin-Fada N’Gourma, Fada N’Gourma-frontière du Niger ; Fada N’Gourma-Pama et Pama-frontière du Bénin, favorisant la pose d’engins explosifs improvisés qui restreint la mobilité des FDS et des populations ;

Notant que les activités économiques, le transport et la mobilité des personnes sont de plus en plus contrôlées par des groupes armés terroristes ;

Considérant que ces actes terroristes plongent les populations dans la famine, la détresse, la misère, le désarroi conduisant certaines, par instinct de survie à s’engager aux côtés des groupes terroristes ;

Constatant que dans la Région de l’Est, les groupes armés terroristes contrôlent les axes routiers principaux et secondaires, les réserves forestières, les montagnes et certaines infrastructures étatiques ;

Notant la léthargie de l’État à réagir face aux cris de désespoir des populations qui l’ont maintes fois interpelé, provoquant ainsi un déficit de confiance entre les FDS et les populations, entre l’État et les populations de la Région de l’Est ;

Très préoccupés par le présent et engagés pour l’avenir et le devenir de notre région.
Nous, filles et fils de la Région de l’Est, issus de tout parti politique, de toutes confessions religieuses, coutumières et de toutes ethnies confondues, animés d’un fort ressenti que l’État a abandonné la Région entre les griffes des groupes armés qui terrorisent, harcèlent, spolient les biens, violent les femmes et les jeunes filles et tuent les populations ;

Interpellons l’État sur l’extrême urgence :
de déclarer l’état de siège dans la région de l’Est et prendre toutes les dispositions nécessaires pour que l’armée et les populations travaillent en étroite collaboration pour extirper l’hydre terroriste dans les moindres confins de la région ;

d’engager et d’achever dans les plus brefs délais, la construction et/ou la réhabilitation des principaux axes routiers de la Région ;

de poursuivre le recrutement des VDP en nombre suffisant, leur formation, leur équipement en matériels adéquats et leur encadrement à travers des structures indiquées pour combler le déficit en maillage sécuritaire ;

d’opérationnaliser les comités communaux de sécurité (CCS) ; De ce qui précède :
Nous nous inclinons devant la mémoire des victimes (FDS, VDP et civils) du terrorisme dans notre Région et sur l’ensemble du territoire national ;

Saluons le dévouement, la bravoure et les sacrifices de nos braves FDS, VDP et des Initiatives Locales de Sécurité (ILS) déjà observés sur le terrain ;

Suggérons que les ressources allouées aux prochaines échéances électorales de Mai 2022 soient réaffectées au recrutement, à la formation et l’équipement des VDP pour la sécurisation et la défense des communes de la Région de l’Est ;

Sonnons la mobilisation générale de toutes les filles et fils du Gulmu pour un sursaut unitaire et patriotique, quel qu’en soit le sacrifice, pour sauver notre chère Région.

Ouagadougou, le 24 Octobre 2021

Ont signé, des filles et des fils
des cinq provinces de la Région de l’Est
Elus nationaux
Elus locaux
Personnes ressources
OSC de femmes et de jeunes
Autres OSC du Gulmu
Ont signés :

Elus locaux

Paripouguini LOMPO

Jean Claude LOUARI
Pierre Claver SOUBEIGA
Abdoulaye LOMPO
Christophe OUOBA
Diadama Amidou COMBARY
Lamoudi YONI

Adolphe LANKOANDE
Bandiba LANKOANDE

Diabindo Tindano
Kouamba BOURGOU
Tibandiba SOGLI
Charles SAMPALGOU
Daniel NADINGA

Augustin TANKOANO
Aminata LOMPO
Fidèle K. OUOBA
Alain B. TANKOANAO
Henri OUALI
Diaboado COMBARI

Aissatou
TANKOANO/THIOMBIANO
Kondjoa YONLI

Madjoa Jérémie ONADJOA
Aguima THIOMBIANO
Lenga THIOMBIANO

Kirsi THIOMBIANO
Abel LOMPO
Kanfrini LOMPO

Elus nationaux

Ousmane BOLY
Innocent COULIDIATI
Charles LANKOANDÉ
Georges NAMOANO

Salifou POUBERE - Abdramane
THIOMBIANO
Djingri TRAORE

Hamimpougdi SANGLI
René K. LOMPO
Salifou Blaise TINDANO

Personnes Ressources

Paramanga E. YONLI
Mohamed P. SOGLI
Mathias TANKOANO
Lamoudidia THIOMBIANO
Urbain COULIDIATI
Justine KIELEM COULIDIATI
Harouna TOGUYENI
Parimani SABDANI
Palamanga OUALI
Jean COULIDIATI
Mathieu TANKOANO
Christelle Maimouna THIOMBIANO
Damatou NASSOURI
Pascal THIOMBIANO
Mathieu LOMPO
Boulkindi COULIDIATI
Talaridia THIOMBIANO
Ludovic THIOMBIANO
D Samuel OUOBA
B Pascal LOMPO
Labidi OUALI
Maïmouna
SAWADOGO/THIOBIANO
Yombo François OUOBA
Lamourdia THIOMBIANO
David OUALI
Lamourdia THIOMBIANO
Pascal THIOMBIANO

Noël THIOMBIANO
Adjima THIOMBIANO
Aziz THIOMBIANO - Dramane Ludovic
THIOMBIANO
Roger THIOMBIANO
Abdoulaye THIOMBIANO
Talardia Fulgence IDANI
Salif YADA
Bastalé DAWEGA
Etienne LOMPO
René TANKOANO
Limaba LOMPO
D. Roland TANKOANO
J. Sylvanus OUALI
Fidèle LOMPO
David SAGNAN
Karim LOMPO
Boureima DIALLO
Sophie COMBARY
Amadou BANDE
Patrice DIABRI
Pascal TANDAMBA
Patrice COULIDIATI
Damoani Raphaël LOMPO
René SOUBEIGA
Lazare COMBERE
Emmanuel KUELA
Florent COULIDIATI
Emmanuel LOMPO

Diaboado COMBARY
Kankandja GNOULA
Philippe YONLI
Ousseni KOADIMA
Yombo Paul DIABOUGA
Fimba OUOBA
Samuel OUOBA
David OUOBA
Souglidjoa P. TANKOANO
Ernest THIOMBIANO
Moussa THIOMBIANIO dit Django
Aicha MANLI
Pascal LANKOANDE
Diasso Serge OUOBA
Alizata MONE
Ramatou NAMOANO

Yamindie LANKOANDE
Samuel TANKOANO
Victor D. SAWADOGO
Adama COMBARY
Alidou de YONLI
Bandinia OUALI

OSC et Mouvements
Horeebe Pulaaku
Gurma
CERCLE TINFI
MRF

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Boucle du Mouhoun : Deux employés de Médecin Sans Frontières assassinés
Burkina Faso : Une attaque dans la commune de Bani fait 25 morts, selon un bilan provisoire
Insécurité dans le Centre-ouest du Burkina : « Si rien n’est fait, la commune de Dassa (Sanguié) va disparaitre », alerte l’ex maire François Bacyé
Insécurité au Burkina : « Le gouvernement a intérêt à prendre à bras le corps la situation de la région de l’Est », estime Marcel Ouoba, journaliste
Est du Burkina : L’armée et les volontaires pour la défense de la patrie repoussent une attaque terroriste
Insécurité dans le Sahel : L’armée burkinabè déjoue une attaque et tue une quinzaine de terroristes (Communiqué)
Région des Cascades : Les corps sans vie de quinze passagers découverts suite à un enlèvement par des hommes armés
Crise sécuritaire et humanitaire au Burkina : La situation dans le Sourou offre « un spectacle désolant et très préoccupant », indiquent des ressortissants
Attaques terroristes au Burkina : Et pourtant Mahamadou Savadogo avait raison !
Burkina : Une centaine de terroristes neutralisés par l’armée aux environs de Gourcy
Reconquête du territoire national : La situation s’est améliorée, selon le service communication des Armées
Libération des 66 femmes enlevées à Arbinda : "Les recherches se poursuivent pour identifier les auteurs", promet le gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés