Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Agence française de développement (AFD) : Le directeur Afrique, Christian Yoka, satisfait des projets financés au Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • dimanche 31 octobre 2021 à 21h10min
Agence française de développement (AFD) : Le directeur Afrique, Christian Yoka, satisfait des projets financés au Burkina

A la tête du département Afrique de l’Agence française de développement (AFD) depuis septembre 2021, Christian Yoka a effectué son premier déplacement au Sahel, en commençant par le Burkina Faso. Il s’est agi pour lui de visiter des projets urbains financés par l’AFD.

Dans la matinée du samedi 30 octobre 2021, la délégation de l’AFD, conduite par le nouveau directeur du département Afrique, Christian Yoka, a visité la nouvelle gare routière « Ouaga-Inter ». Cette gare n’était plus adaptée à l’exploitation du trafic. Ce qui a nécessité la construction de nouvelles infrastructures dont le financement a été assuré par l’AFD.

Le chef de projet dans la réalisation des différents travaux, Kenny Gyengani, expliquant l’aménagement de la gare Ouaga inter

D’une superficie de 3,5 hectares dont 2 hectares bâtis, l’édifice a coûté plus de 4 milliards de F CFA. Selon le chef de projet, Kenny Gyengani, cette infrastructure comprend deux guérites de contrôle, 53 boutiques, une infirmerie, un parking longue durée pour les voitures, trois chambres de collecte des ordures, 24 places de stationnement pour les gros bus et 91 places pour les minibus.

Elle dispose également d’une station-service, d’un bâtiment administratif, d’une mosquée et d’un restaurant. Les innovations de cette nouvelle gare se situent au niveau des panneaux solaires intégrés à la toiture et l’éclairage public à l’énergie solaire. Elle est fin prête mais un couac entrave sa mise en service : la subsistance du marché de bétail, qui impacte négativement l’activité du transport. Pour y remédier, la mairie de la commune de Ouagadougou s’est engagée à établir les commerçants de bétail dans un nouvel emplacement. Mais pour l’instant, elle est confrontée à des difficultés financières.

De la gare routière Ouaga-Inter, la délégation, en compagnie du maire Armand Béouindé, a mis le cap sur le quartier Pissy où elle est allée visiter la voirie prioritaire double sens d’un itinéraire total de 9,3 km passant devant le lycée Vénégré, dans l’arrondissement N°6. Les travaux ont été financés à hauteur de près de 11 milliards de F CFA.

Une vue de la voirie

L’entreprise SOGEA-SATOM avait en charge l’exécution des travaux qui ont consisté en la réalisation de contre-allées de stationnements longitudinaux, de parcours sportifs sur la rue Golf-de-Syrte (2, 440 km), de quatre forages équipés de châteaux d’eau pour l’entretien des plantations, de l’éclairage public à l’énergie solaire, de trottoirs pour favoriser la marche, d’encoche-bus.

Les travaux ont aussi consisté au bitumage de certains exutoires à savoir la rue Mous-Tansoba (847 m), la réalisation d’un mur acoustique et d’une tranche anti-vibration pour la Société burkinabè de télédiffusion (SBT), la plantation d’arbres d’alignement et de fleurs d’embellissement.

La visite de la gare routière Ouaga-ouest a été la dernière étape de la visite. Le coût total de cette infrastructure est de 2,242 milliards de F CFA. Elle a été réalisée par l’entreprise TSR-GTI. Cette gare comprend, entre autres, des voiries internes et externes, deux halls, l’administration police avec la même configuration qu’à Ouaga-Inter, deux blocs de quatorze boutiques.

Le nouveau directeur du département Afrique de l’AFD, cinquième à partir de la gauche

C’est pour permettre au nouveau directeur du département Afrique de l’AFD de toucher du doigt les projets urbains financés par l’agence que cette visite de terrain a été organisée. « J’effectue ma première visite sur le continent africain ici au Burkina. Aujourd’hui, je suis en visite de terrain, à Ouagadougou. Le développement urbain est un secteur d’intervention important pour l’AFD au Burkina. La croissance urbaine est dynamique, les villes se développent, la population de Ouagadougou croît à un rythme important. Il est essentiel que la ville puisse être dotée d’équipements collectifs de qualité. En cela, l’AFD a été ravie d’accompagner les projets du maire de la commune de Ouagadougou en termes d’infrastructures, notamment de gares routières. J’ai visité les infrastructures et des voiries qui sont de grande qualité et qui constituent de vrais projets d’aménagement urbain qui vont moderniser la ville et permettre à la municipalité et aux populations de profiter d’infrastructures de grande qualité », s’est exprimé M. Yoka.

Ces réalisations satisfaisantes laissent entrevoir de futures collaborations. « Lorsqu’on a des résultats de cette nature, on est encouragé à poursuivre le travail avec la municipalité. Ça sera avec grand plaisir que nous allons avoir des discussions avec la ville de Ouagadougou sur son programme de développement. Et nous serons toujours heureux de pouvoir être aux côtés de la municipalité pour l’accompagner au bénéfice de la population », a ajouté le directeur du département Afrique de l’AFD.

Le maire de la commune de Ouagadougou satisfait de la venue de M. Yoka dans sa capitale

Quant au maire de la commune de Ouagadougou, il s’est réjoui de cette visite. Pour lui, l’activité de cette matinée est un devoir de redevabilité de la gestion des fonds acquis dans le cadre des première et seconde phases du Projet de développement durable de Ouagadougou.

Pour Armand Béouindé, « la mobilité urbaine est l’une des priorités de la municipalité de Ouagadougou et vise à permettre aux Ouagalais de pouvoir aller et venir en toute sécurité ». Ainsi, les deux nouvelles gares seront ouvertes au trafic probablement dès le début de l’année 2022. Avant de clore son propos, le maire a salué cette collaboration avec l’AFD, « un partenaire historique de la ville de Ouagadougou ».

Aïssata Laure G Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nouakchott : Les dirigeants du Sahel s’engagent pour soutenir l’accès à un enseignement de qualité
Coopération militaire : L’ancien ministre, Nestorine Sangaré, évoque les secrets de l’accord militaire entre la France et le Burkina
Coopération : Une délégation du Millenium challenge corporation discute du second compact avec le président du Faso
Coopération sino-burkinabè : Les rideaux sont tombés sur la 2e édition du festival dédié aux deux pays
Burkina : Le convoi militaire français est « régulier et habituel », assure Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères
Burkina Faso : L’Union européenne exprime son engagement pour la stabilisation du pays au profit du peuple burkinabè
Burkina : L’Union européenne disposée à approfondir sa coopération dans le domaine sécuritaire
Espace CEDEAO : Un atelier de plaidoyer en faveur des droits des personnes vulnérables
Burkina Faso : Un atelier de validation de gestion des archives diplomatiques en cours
Afrique de l’Ouest : Vers une dynamique de réseautage des organisations de la société civile pour le suivi du travail parlementaire
7e revue annuelle UEMOA-Burkina : 116 textes communautaires passés à la loupe par les experts
Coopération : Le Luxembourg offre cinquante réfrigérateurs solaires au ministère de la Santé du Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés