Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Assises nationale sur l’éducation au Burkina : Le document de base validé

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 26 octobre 2021 à 13h00min
Assises nationale sur l’éducation au Burkina : Le document de base validé

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, le Pr Stanislas Ouaro est désormais en possession du document de base qui prend en compte les suggestions faites au cours des différentes assises régionales. Il a reçu des mains du comité de rédaction ledit document, dans l’après-midi du lundi 25 octobre 2021 à Ouagadougou.

Les assises nationales de l’éducation se tiendront du 18 au 20 novembre 2021. En attendant ce rendez-vous dédié à l’éducation au Burkina Faso, des assises régionales ce sont tenues du 13 au 15 octobre 2021 dans les différents chefs-lieux de région. Le comité de rédaction des assises régionales a finalisé le document de base. Il y a inséré des recommandations issues des assises régionales. Ce lundi 25 octobre 2021, le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro, a reçu du comité le document qui prend en compte ces recommandations. Ce comité est essentiellement composé d’acteurs de la société civile, de représentants d’institutions, d’anciens ministres de l’alphabétisation, d’enseignants d’universités, etc…

Pr Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales

Ces recommandations devront permettre de rehausser le niveau du système éducatif au Burkina Faso, foi du ministre Stanislas Ouaro. « Je suis très heureux de recevoir officiellement les documents de base devant servir aux discussions lors des assises nationales. Ces documents sont le fruit d’échanges au niveau régional. La semaine dernière, le comité de rédaction s’est retrouvé en atelier pour apprécier les amendements, les suggestions, les propositions de reformulations et les propositions de solutions issues des différentes régions afin de les intégrer dans un document.

Ils ont pris le soin de répertorier celles qui n’ont pas été retenues, d’expliquer le pourquoi et de les annexer au document de base pour éclairer les uns et les autres. D’ici la fin de la semaine, les documents seront remis à tous les participants en version électronique sur le site du ministère et celui des assises de façon à ce que chacun en prenne connaissance pour que les débats qui se mèneront soient de bonne qualité et tournés vers le développement et le relèvement des défis qui se posent dans notre système éducatif. C’est un document de base qui est une sorte de consensus autour des conclusions des assises régionales », a-t-il signifié.

Mélégué Maurice Traoré, représentant du comité national

L’école burkinabè va mal

Le Pr Stanislas Ouaro s’est dit optimiste face à l’avenir de l’école burkinabè. « L’ensemble des Burkinabè a compris que le système éducatif burkinabè est malade de son efficacité interne comme externe. Il est malade de son financement et fait face depuis quelques années au terrorisme et à d’autres difficultés liées au covid-19. Cela a amené le peuple à être dans un sursaut. Quand on regarde le travail abattu au niveau régional, je suis confiant quant aux conclusions qui vont sortir de ces assises » a-t-il renchérit.

Photo de famille avec le comité national et le ministre de tutelle

Pour le représentant du comité national, Mélégué Maurice Traoré, tous les aspects du système éducatif ont été abordés. « Il s’agissait de reprendre réellement l’état du système éducatif tel qu’il se trouve et d’essayer de décrypter ses forces et ses faiblesses. Essayer de voir ce qui peut être changé en abordant tous les aspects. Il contient le contenu de l’éducation, sa gouvernance, son financement, sa gratuité ou pas. L’équipe est composée de praticiens, ce qui a facilité les choses. La plus grosse qualité de ce travail est son caractère inclusif. Ce sont les gouverneurs qui ont présidé dans les régions les conférences, les débats régionaux. Le document est assez solide, même si nous pouvons toujours l’améliorer », a-t-il expliqué.

La tenue de ces assises nationales a été décidée en conseil des ministres en sa séance du 31 mars 2021. L’objectif de l’Etat est d’améliorer la qualité du système éducatif au Burkina Faso.

SB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Marche à Ouagadougou : Plusieurs artères au centre-ville sous des flammes
Marche contre l’insécurité : Des manifestants dispersés à coups de gaz lacrymogènes à Bobo-Dioulasso
Dori : Le mouvement "Sauvons le Burkina" proteste contre la "mauvaise gestion" de la sécurité et demande la démission du président du Faso
Saccage à la Mairie de Ouagadougou : "Ce sont les Koglwéogo qui ont tout gaté" (se révolte un manifestant)
Marche du 27 novembre : Le gouvernement va saisir le procureur (Sécurité)
Manifestation du 27 novembre : Échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre
Ministère de l’agriculture du Burkina : Un atelier pour l’adoption d’une stratégie nationale de lutte contre l’utilisation abusive des pesticides
Marche à Ouagadougou : Des commerces fermés sur l’avenue de l’indépendance, la Place de la nation inaccessible
Commune de Manga : L’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale lance une nouvelle plateforme
Bobo-Dioulasso : A genoux, des « mamans des FDS » demandent aux Burkinabè de surseoir à la marche du 27 novembre
Autorisation de la marche du 27 novembre 2021 : La Mairie de Ouagadougou apporte des éclaircissements (communiqué)
Journées agro alimentaires 2021 : Vers un développement de systèmes alimentaires durables et résilients
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés