Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Blaise Compaoré a voté au bureau n°1 de l’ABMAQ : “Tous les candidats sont confiants...”

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Blaise Compaoré • • lundi 14 novembre 2005 à 08h58min

Blaise Compaoré, candidat à la présidentielle 2005, a accompli le dimanche 13 novembre, son devoir de citoyen aux environs de 10 heures au bureau n°1 du siège de l’Association burkinabè du management de la qualité (ABMAQ) à Koulouba.

Pour l’élection présidentielle du 13 novembre 2005, Blaise Compaoré n’a pas voté au lieu habituel la garderie populaire de Koulouba.

Le bâtiment étant en réfection, il a accompli son devoir de citoyen au bureau de vote n°1 dans la salle 3 de l’Association burkinabè du management de la qualité (ABMAQ) sur l’avenue Bernard Tibo.

Arrivé sur les lieux aux environs de 10 heures du matin avec son épouse, une dizaine de minutes ont suffi au couple présidentiel pour accomplir les formalités du vote.

De nombreux observateurs (nationaux et internationaux) et des représentants des candidats (Blaise Compaoré, Bénéwendé Stanislas Sankara, Emile Paré, Norbert Tiendrébéogo), étaient présents. « Nous sommes arrivé ce 13 novembre 2005 avec beaucoup de fierté pour notre pays.
Avec disponibilité et patience, le peuple burkinabè a écouté tous les candidats à la présidentielle 2005 », a-t-il déclaré à sa sortie.

Le candidat Blaise Compaoré s’est réjoui du bon processus démocratique au Burkina Faso. Il affiche une sérénité quant à une issue en sa faveur. « Tous les candidats sont confiants à commencer bien sûr, par le plus évident », a indiqué Blaise Compaoré.

Le bureau de vote n°1 de l’ABMAQ présidé par Hakimm Bayo compte 729 inscrits dont 420 ont retiré leurs cartes d’électeur.

Plusieurs personnalités telles que le ministre de la Sécurité, Djibrill Bassolé, le conseiller à la présidence, François Compaoré y ont accompli leur devoir de citoyens.

Jolivet Emmaüs (joliv_et@yahoo.fr)
Sidwaya

P.-S.

A lire aussi :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Drissa Traoré, président du Conseil constitutionnel : « Le serment politique est une promesse solennelle de fidélité et de dévouement »
Gérard Kango Ouédraogo : « Sous les IIe et IIIe République, le président prêtait serment devant l’Assemblée nationale... »
Investiture du président du Faso : La parole aux Burkinabè
Investiture : Les syndicats attendent des solutions adéquates aux problèmes des travailleurs
Investiture de Blaise Compaoré : Des chefs d’Etat et de gouvernement déjà arrivés
Quatre marcheurs venus de Bobo-Dioulasso pour Blaise Compaoré
Blaise Compaoré a voté au bureau n°1 de l’ABMAQ : “Tous les candidats sont confiants...”
Blaise Compaoré à Ouagadougou : Une marée humaine au stade du 4-Août pour conclure
Meeting chez Le Larlé : notables et chefs coutumiers voteront Blaise
Blaise Compaoré à Djibo, Gorom-Gorom, Sebba, Dori : Le Sahel refuse le saut dans l’inconnu
Blaise Compaoré à Boromo-Koudougou : « Une élection n’est pas un jeu du hasard »
Présidentielle : Le candidat du CDP à Ouahigouya
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés