Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • lundi 25 octobre 2021 à 13h31min
Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré

Le représentant spécial de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) au Mali, Hamidou Boly, a été déclaré "persona non grata" pour agissements non compatibles avec son statut.

La notification lui a été faite physiquement par le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, ce lundi 25 octobre 2021, suivie d’un communiqué officiel.

Le communiqué indique que celui-ci a été plusieurs fois mis en garde. Il a 72 heures pour quitter le territoire malien.

Qu’à cela ne tienne, le ministre réitère la disponibilité du gouvernement malien, à maintenir le dialogue avec la CEDEAO.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 octobre à 14:17, par KABORE En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Si Hamidou Boly était un nigérien je pouvais comprendre, mais il semble que c’est un burkinabé. Poulo qu’est ce tu as fait labas pour que les maliens réagissent ainsi. Faites très attention, les maliens sont convaincus qu’ils ont eu leur Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:23, par ayo En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Je pense que 72 heures c’est trop. il fallait lui donner 24H. il pense que ses agissements n’ étaient pas vus. il en a trop fait contre les transitaires maliens. comment il ose monter les gens contre las autorités de la transition ? le peuple malien n’est pas dupe ...

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:29, par dommage En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Le gosse Président est en train de diriger le Mali droit sur le mur

    Expulsion d’un Représentant de la CEDEAO ! I’ objectif visé est d’amener la CEDEAO a suspendre le Mali de ses instance et du même coup ça permettra au gosse d’allonger la durée de la transition allègrement
    Pauvre Afrique et après ce sera encore la France qui sera accusée d’être derrière ça !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:41, par Efomba En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Tieman Coulibaly, ministre des Affaires étrangères ? Et si vous mettiez vos fiches à jour @LeFaso ? 3 ans de retard...

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:41, par Wendmi En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Pr Boly, enseignant d’université en génétique de la reproduction animale ne peut pas être un diplomate. Celui là qui a dirigé avec échec la direction générale l’INERA, l’université polytechnique de Bobo. Le pays n’a pas trouvé mieux que t’accepter qu’une personne de ce genre aille pour représenter la CEDEAO au Mali (pays qui traverse une crise comme le Burkina). Ce qui est d’ailleurs étonnant est qu’au-delà de ce faux statut de diplomate et ne sait pas qu’il partage les mêmes réalités que le Mali en tant que Burkinabè. Vraiment dommage ! Qu’il revienne dans les amphi pour enseigner les étudiants.

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 18:08, par Manlé de Kayes En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

      Mon cher,commentez avec objectivité. Vous lui reprochez quoi au juste. Vous dites qu’il a dirigé avec échecs des structures universitaire et de récherches au Burkina. Vous lui dénier le statut de diplomate,pour encore enfoncer le clou,pour qu’il revienne enseigner dans les amphis. N’avez vous pas l’impression que vous en voulez personnellement au Monsieur. Bonne suite

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 14:53, par Peuple insurgé En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    La CEDEAO, une caisse de résonnance de l’occident. Ça rappelle le putch de Diendjere.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 15:03, par Vérité Indiscutable En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    L’histoire n’oubliera jamais les acteurs de cette transition malienne. Cette transition donne envie de s’affirmer africain de ces temps nouveaux. Honte à ceux qui baillonnent leur peuple.
    Gloire au peuple malien,
    Gloire éternelle à l’Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 15:06, par Ka En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Bon débarra ! Les responsables de ce machin d’ADO et Maky, s’occupe davantage de la longévité des dictatures africaines qui ont banalisé le crime de leurs citoyens que des états prêtent aux transitions saines de leur politiques d’autruche.. La CEDEAO est une institution faible qui ne peut pas dénoncer les coups d’état constitutionnels, et du coup a du mal à pouvoir dénoncer les coups d’état militaires qui en résultent. Alors c’est mieux de laisser le Mali un pays souverain d’avancer à sa façon.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 15:16, par DJANGO En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Un des valets locaux de l’impérialisme Français sans aucun doute. Ne pas respecter la souveraineté d’un pays on devient personne indésirable

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 16:32, par Abdoulaye En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    J s8 a 200% d accord avec le gouvernement malien..ils oublient qu ils ont a faire a un etat souveraint et non une préfecture de la France com ils en on l habitude.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 18:01, par Negblanc En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Quel Machin inutile cette CEDEAO ! Y a qu’à voir qui se retrouve dans cette institution pour comprendre qu’elle plus que nuisible en l’état. Essayez de travailler avec la CEDEAO pour voir… !

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 18:06, par Le réaliste En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    C’est vraiment dommage si de tels comportement sont avérés, ce qui constituerait une honte pour le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 18:07, par Le réaliste En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    C’est vraiment dommage si de tels comportement sont avérés, chose qui constituerait une honte pour le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 19:48, par Le Vigilent En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

      Mr @Le réaliste, Mr Hamidou Boly qui est au Mali pour le compte de la CEDEAO l’obligation d’exprimer les points de vue de ladite institution par rapport à la transition en cours au Mali. Il n’agit pas en tant que Hamidou Boly, citoyen burkinabé. Sachez qu’il est interdit à Mr Hamidou Boly de recevoir des instructions d personnes ou d’institutions autres que la CEDEAO en ce qui concerne ses activités au niveau du Mali. Son expulsion du Mali est une affaire qui concerne strictement la CEDEAO et les autorités maliennes et nullement le citoyen Burkinabé Hamidou Boly..
      Mr Hamidou Boly peut rentrer et circuler librement au Mali avec son passeport ordinaire ou diplomatique burkinabé en dehors du mandat de la CEDEAO.

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 19:32, par Manuel En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Bonjour
    Pauvre Afrique ! Si les africains pensent que leur bonheur de trouve dans les putchs ils se trompent lourdement.
    Souveraineté, quand j’entends ce mot, je crois rêver !
    Le Mali est un état souverain ? Un état qui héberge des forces étrangères depuis une décennie, un état qui n’arrive pas à défendre son territoire, un état qui fait appel à des mercenaires, celà s’appelle autre chose qu’un état souverain.
    Les militaires maliens sont là pour conserver le pouvoir, ne vous faites aucune illusion.
    Ils ne feront pas mieux que les civils, on peut prendre le pari et on verra dans deux ans si la situation s’est améliorée.

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 15:51, par Amagara En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

      Bonjour Mogo ou Manuel,
      Des états qui abritent les forces étrangères, il y en a à travers le monde mais mieux respectés que les nôtres.
      Qu’appelez-vous forces étrangères ? Les américains sont au Japon, en Allemagne, en Corée du Sud....
      Le fait d’être au Mali ne donne pas tous les droits et d’ailleurs ne veut rien dire. L’armée malienne est nulle OK mais quel résultat attribuer à la CEDEAO et à la MINUSMA avec 15 000 hommes et un budget qui dépasse de loin celui des armées du Mali et du Burkina. Vous savez ce que font ces militaires ressortissants des pays dits de la CEDEAO ? Ils n’aident en rien le Mali. Parlons même de la CEDEAO, au-delà des discours, qu’est-ce qu’elle a apporté au citoyen que je suis ou à vous Burkinabés ? La CEDEAO en tant qu’institution est aussi critiquable que les colonels maliens.
      Se poser en donneur de leçons comme le président actuel du Niger ou de son ministre des affaires étrangères est inacceptable.
      Et en réalité, beaucoup de maliens opposés à cette junte, d’ailleurs refusent ces assauts multiples d’états qui n’ont rien à apprendre au Mali. Niger, Mauritanie, Sénégal….
      Si on parle de pays amis, le ton doit être amical. Macron demande aux pays de la CEDEAO d’ajouter de l’insolence dans les propos qu’ils tiennent contre le Mali et ce chargé de mission est le président du Niger.

      Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 20:46, par Mogo En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Félicitations aux maliens pour cet acte courageux. Comme l’a si bien dit un internaute, 72h c’est trop. Il fallait lui accorder 24h. Ce professeur d’université a été un échec partout où il est passé. Direction de l’Inera, université de Bobo où il a fait un bras de fer avant d’être éjecté de force. C’est lui qui a mal ficelé le dossier des OGM au Burkina qui a aboutit à cet échec cuisant. Les exemples d’échec de ce monsieur sont nombreux, n’en déplaise à certains qui croient à un acharnement. Le chien ne change jamais sa façon de s’asseoir. Peuple malien, tenez bon. C’est la fin annoncée de la CEDEAO, ces marionnettes de l’Occident

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 21:01, par Passakziri En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Moi je viens m installer avec mon tabouret pour observer où des officiers ayant fuit le front amèneront le pays .
    Est-ce vraiment nécessaire de passer par des coups foirés pour dire que la transition sera prolongée ? C est le seul objectif pousuivi par bébé colonel avec ces agissements.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 22:00, par Un Burkinabê En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    La Cedeao tance le Mali pour rien. Elle gagnerait à plutôt tancer ADO qui a plagié sa monnaie ECO en voulant bâptiser le FCFA en celui-ci. Pourquoi la Cedeao n’envoie t-elle pas ses soldats remplacer les forces d’occupation installées au Sahel ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 22:51, par IvanIvanovitch En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    ça crève les yeux que c’est un coup monté par la France pour eliminer la CEDEAO et mieux imposer sa dictature coloniale aux africains

    Répondre à ce message

  • Le 25 octobre à 23:10, par ingénu En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    le Mali, c’est bien ce pays où la guerre est au Nord, et les colonels au Sud ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 08:35, par Stalinsky En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    D’abord le Pr. Boly na pas mal ficelé le dossier OGM. La preuve c’est que les producteurs du coton réclament le retour aux OGM. Le problème se situe au niveau de savoir quand faut il utiliser les semences . Il fallait définir le seuil de nuisibilité économique et le seuil d’intervention économique par les semences OGM et de la qualité de ces semences. Boly au contraire à toujours chercher à obtenir des fonds pour l’INERA de la part du Ministère des finances au détriment des autres structures du CNRST, ce qui ne plaisait pas à Basile GUISSOU, DG du CNRST. Au niveau de l’UNB il s’est opposé à un militaire et la solidarité militaire avec Blaise COMPAORE à militer à son éjection.
    On peut reprocher certaines choses à BOLY mais on lui reconnait son franc parler. Ce que n’aiment pas les Maliens qui aiment les flatteries dans leur MALIBA. Ces militaires Maliens ne veulent pas quitter Bamako pour aller mourir au front comme nos colonels. Ils veulent organiser leurs assises ou ceux qui sont dans les zones occupées ne peuvent pas participer afin de prolonger la transition de 3 ou 5 ans. C’est le Parti qui gagnerait aux élections avec son programme et le type de société accepté par le peuple qui engagera le Mali dans sa nouvelle voie et non une assise nationale hétéroclite et téléguidée par l’armée qui veut demeurer au pouvoir. Il faut imposer un blocus économique au Mali. Lorsque les fonctionnaires n’auront pas leurs salaires, les militaires partiront.
    C’est d’ailleurs les Maliens qui nous ont amené cette troisième guerre menée par Ya Aghali contre le Burkina. La CEDEAO doit envoyé un autre Burkinabê à la place de Boly.

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre à 13:34, par Alexio En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

      Stalinsky.
      Je suis vraiment navre de vos libre propos concernant cette crise diplomatique qui est presque comsomme entre le Mali et la CEDEAO a riccochet avec la France dans les coulisses de la manipulation geopolitique qui est entrain de perdre le Mali dans son giron de la Francafrique.

      Les evenements qui ont mene l Armee au pouvoir sont connu. C est le deja vu au Burkina Faso sous le regime de Blaise Comåaore un pion de la Francafrique.

      La gabegie, la corruption et le laxisme comme le quotidien observer par le peuple sous le regime corrompu de IBK(Ibrahim Boubakar Keita).

      Pendant que le pays est en va- en- guerre contre les terroriatres les barons du pouvoir avec la complicite des elements corrompus de l Armee ont detournes des milliards alloues a l achat des armes modernes contre le terrorisme. Pendant ce temps l nefant du president gaspillait l argent du contribuable malien en France avec une exibition ehontee et irresponsable d un fils de president.

      Visitez l internet ou le Youtube, Vous pourrez tirez votre conclusion.
      Bref ! Bien sur que les colonels doivent faire face front contre les terroristes. Leur probleme est la France et la Force onusienne qui ce sont presque substituees a l etat malien. Dont ils sont pas sous commando.

      L agenda politique dela France au Sahel est fourbe entre l etat malien et les scessionostes de la CEMA qui ont occupe toute la moitie du territoire malien avec la benediction de la France qui a empecher l entree de l armee malienne a Kidal.

      Quand le premier du Mali rappelle la France de l abandonner en plein vol d avion, cela resumait pas seulement cela, mais elle entrainait militairement les membres la CEMA.

      Voire leur reaction quand ils ont appris par la TV France 24, l narrivee du groupe Warner au Mali. Un groupe invente de l imagerie francaice de la communication au Centrafique. D ailleurs c est France qui avait recommander le President Touadera de prendre contact avec les
      Russes pour qu ils enlevent leur veto au CONSUIL DE SECURITE de l ONU pour l embargo contre som pays.

      Les double jeux de la France ont ete denudees par les pourpalers de ce contact avec la Russie. La France voulait vendre des Kalasch pris aux terroristes de El Sabab de la Somalie qui n etaient pas licites selon les lois de l ONU.

      Quand anotre compatriote Boly, son actuel statut de "PERSONA NON GRATA" releve de son ingerance dans les affaires internes du Mali.

      La CEDAO a perdu sa credibilite, car elle est finance par l EU. Etsa politique de deux poids deux mesures laissent a desirer.

      Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 11:43, par YASSOU MAMADOU En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Il faut respecter le peuple Malien.La CEDEAO n’est pas au dessus des lois du Mali qui est un pays souverain.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 13:30, par LALAMPE ELIE PARE En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    J’applaudis fortement cette décision. CEDEAO, une structure qui tire les pays africains en arrière, tout comme la Communauté internationale.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 15:35, par Africa En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Bon courage chers maliens, vous avez tout notre soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 15:47, par Africa En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Bon courage chers maliens, vous avez tout notre soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 17:34, par douloureux En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Après le Représentant de la CEDEAO , c’est Serge Daniel de RFI qui serait aujourd’hui menacé d’expulsion.
    C’est plutôt IAG AGHALI et Koufa qu’il faut réussir à expulser du Mali
    Au fait ou est t on avec l’arrivée annoncée imminente depuis 1 mois des mercenaires de Wagner ? un autre rétropédalage ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 octobre à 19:09, par Stalinsky En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Mamadou, personne ne manque de respect au Mali. le problème est que vous n’aimez pas la vérité. La vérité c’est que nous avons changé d’époque. Nous ne sommes plus à l’époque de l’impérialisme et des révolutions prolétariennes, l’époque de l’existence d’un pays socialiste qui faisait le contrepoids des pays impérialistes. La Russie aujourd’hui n’est plus un pays socialiste mais un pays capitaliste à la recherche de devises, essayant de contourner les sanctions des pays impérialistes. La chine n’est pas un pays socialiste mais une démocratie populaire évoluant sur la base d’un capitalisme d’Etat. Le seul pays qui évolue sur les principes socialistes est la Corée du nord que les américains essaient d’étouffer. Or Lénine a eu à dire que sans l’aide du prolétariat des pays impérialistes qui se serait affranchit de sa bourgeoisie pour venir en aide aux semi-colonies comme le Mali point de salut pour ces pays. Les Maliens sont nostalgiques du temps de Modibo Keita. Ce temps est révolu. Personne ne vous a demandé d’intégrer le Franc CFA. Vous pouvez prendre votre courage à deux mains et quitter le CFA ? Ce n’est pas la Russie ou la Chine qui va garantir votre monnaie ? Sur le plan militaire ne pensez pas que les militaires Russes vont venir mourir pour vous tandis que vous êtes à Bamako à bien vivre. Donc soyez intelligents dans les conclusions de vos assises autrement je le dis encore en cas de blocus économique de la CEDEAO, les populations à Bamako vont chasser ces militaires. Cessez de rêver de socialisme de Modibo Keita ou de vouloir faire comme Sankara. Le rapport de force à changé et il faut savoir manœuvrer. Bonne chance au Mali et au Burkina ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre à 19:13, par hum En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    @stalinsky

    j’apprécie votre analyse.
    Je lis beaucoup de choses sur le Mali et je pense que beaucoup de gens sont soit ignorants soit malhonnête intellectuellement.
    Je vois beaucoup de gens fustiger la CEDEAO sur des basses fausses et je me demande s’ils connaissent les enjeux de l’intégration pour les états de l’Afrique de l’ouest.
    Et puis les gens encensent facilement le régime des militaires considéré comme des héros alors qu’ils enfoncent le pays !
    Je vois qu’on parle de moins en moins des mercenaires de Wagner attendus depuis 2 mois. Pendant qu’il faut fustiger les coups d’états en Afrique il ya des gens qui font l’apologie de ses petits apprentis sorciers qui sont Mali et qui naviguent à vue ! Après avoir tenté de négocié avec les terroristes ils ont fait un rétropédalage sans pareil pour quelle raison ? Ayant goutté aux délices du pouvoir le petit colonel veut prolonger la date des élections. C’est mal connaitre le peuple malien qui a mis fin au régime de Moussa Traoré.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre à 22:42, par Passakziri En réponse à : Mali : Hamidou Boly, représentant spécial de la CEDEAO, déclaré "persona non grata"

    Vraiment,
    C’est pas croyable quoi.
    Mais bébé colonel et ses amis ne vont pas finir de nois étonner,
    Et on en trouve assez pour ricanner et se rejouir ; Mais de quoi ?

    Passakziri

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés