Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Burkina : Le ministère de l’Éducation et les communes se concertent pour la cinquième fois

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 21 octobre 2021 à 15h13min
Burkina : Le ministère de l’Éducation et les communes se concertent pour la cinquième fois

Le ministère de l’Éducation organise les 21 et 22 octobre 2021 à Bobo-Dioulasso, la cinquième édition des journées de concertations avec les communes sous le thème « Implication et engagement des communautés dans la gestion des compétences transférées : enjeux, défis et perspectives ».

L’objectif de cette rencontre est d’amener toutes les communes à renforcer la participation communautaire à la gestion des transferts en éducation à travers la mise à disposition d’informations fiables sur l’exécution et le suivi des compétences et des ressources transférées.

Débutées le jeudi 21 octobre 2021, ces journées réflexions de 72 heures vont porter sur les thématiques comme "le bilan du transfert des compétences et des ressources au titre de l’année 2021" ; "la gestion des cantines scolaires" ; "la problématique de la sécurisation des domaines scolaires" ; "l’éducation en situation d’urgence". Il sera également question de l’enseignement privé ; de la prise en compte des enfants hors école.

Pour le ministre de l’éducation, Pr Stanislas Ouaro, ce thème dit-il, « nous interpelle sur la nécessité de promouvoir la veille citoyenne et un développement participatif à la base en vue de réussir la mise en œuvre du transfert des compétences et des ressources aux collectivités territoriales ».

Pr Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation

Le ministre note que si des progrès considérables ont été enregistrés dans la gestion des compétences et des ressources transférées aux communes depuis plus d’une décennie, des insuffisances sont toujours constatées dans la mise en œuvre des compétences transférées en termes de quantité et de qualité des livrables, de respect des délais...

En rappel, six attributions sont effectivement exercées par les communes en lien avec les sept compétences transférées qui sont : l’acquisition du cartable minimum pour les écoles primaires publiques ; l’acquisition du matériel pour le fonctionnement courant des écoles primaires publiques ; l’acquisition de vivres pour les cantines du préscolaire et du primaire ; la réalisation d’infrastructures nouvelles ; la réhabilitation des infrastructures scolaires et à partir de 2021 ; la prise en charge du fonctionnement courant des CEBNF.

Il a également évoqué la question de la double crise sécuritaire et sanitaire au Burkina qui nécessitent que l’on s’interroge sur les stratégies pour assurer la continuité éducative. Pour ce faire, il estime qu’il faut travailler dans une synergie d’actions afin de pouvoir relever ce défi.

Le Pr Stanislas Ouaro mentionne pour sa part avoir instruit ses services techniques, suite à l’expérience pilote qu’ils ont mené dans le cadre du Projet d’appui au programme de développement stratégique de l’éducation de base (PA PDSEB), de diligenter une réflexion devant aboutir en janvier 2022 à la généralisation et à la systématisation du suivi citoyen dans la réalisation des nouvelles infrastructures éducatives.

Les participants

En ce qui concerne le gouvernement, des efforts sont faits depuis 2009 pour accompagner le processus de décentralisation. À titre illustratif, près de 255 milliards de francs CFA ont été transférés aux communes de 2009 à 2021 dans le domaine de l’éducation.

Le ministre rassure de ce fait que le gouvernement, ne ménagera aucun effort pour une bonne exécution des compétences transférées aux collectivités car d’ores et déjà, des réflexions ont été engagées pour un renforcement des prérogatives des services techniques déconcentrés et des collectivités territoriales dans le suivi des réalisations d’infrastructures dans tous les secteurs.

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Fabéré Sanou, par la voix de sa deuxième adjointe, rassure qu’en tant que premiers responsables des communes, ils travailleront à la pleine implication et participation de ces communautés dans la gestion et la mise en œuvre des compétences transférées.

La présente rencontre qui se déroule dans le bassin de Bobo-Dioulasso regroupe les communes des régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Sud-ouest et des Hauts-Bassins.

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 octobre à 16:02, par TANGA En réponse à : Burkina : Le ministère de l’Éducation et les communes se concertent pour la cinquième fois

    Ça tombe bien étant donné qu’il s’agit de son ministère il va lie les commentaires.
    Monsieur le ministre, vous avez sans doute lu la plainte de votre collègue de la santé contre le fait que son écrit qui était à vous s’est retrouvée dans les réseau sociaux.
    Bien, ne soyez pas comme lui, vous on vous demande de laisser les enfants aller à l’école tout simplement. celui qui veut que sont enfant soit vacciné, qu’il aille le faire. Mais mettez l’école hors du deal de votre collègue. Personne n’a le droit de forcer les Burkinabè à se vacciner, personne n’a le droit de mettre en danger la vie d’autrui car les vaccins ne sont pas sûrs autrement il s’exposera lui même à des vengeances.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Réouverture des frontières terrestres et ferroviaires actée, les chauffeurs s’extériorisent
Café politique/Burkina : Gouvernance en Afrique pose le débat sur les processus démocratiques face aux crises institutionnelles
Burkina/Éducation : 107 000 élèves déplacés internes réinscrits (Conseil des ministres)
Burkina : Un décret pris pour renforcer les modalités de mise en demeure du fonctionnaire en cas d’abandon de poste
Bourse agricole 2021 : Un cadre de confrontation de l’offre et de la demande
Journée contre le sida : Les femmes vivant avec le VIH dépistées en prévention des lésions précancéreuses du col de l’utérus
Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington
Burkina : La Grande Chancellerie annonce le report de la cérémonie de décoration du 11 décembre 2021 à Kosyam
Burkina Faso : L’Ambassade de Suède et la FAO offrent des équipements motorisés aux producteurs
Burkina : Appel à dons au profit des déplacés internes de Sakoula
Prix de l’Union africaine des enseignants : La Burkinabè Pingdwindé Ouédraogo sacrée lauréate
Burkina/Sécurité : Du sang neuf à la Gendarmerie nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés