Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort

Accueil > En librairie • Lefaso.net • mercredi 20 octobre 2021 à 19h24min
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort

Le présent livre, intitulé << le corps humain dans la Bible>>, est le fruit d’une collaboration entre trois auteurs : Jean Christian Esso (Camerounais), Zinikelo Yé (Burkinabè) et Ben Issouf Ouédraogo (Burkinabè). Parcourant les saintes écritures, ils ont choisi des parties du corps humain et des thèmes relatifs à l’organisme humain, véhiculant des enseignements utiles, avec pour objectif, selon eux, de « détourner l’homme des pièges de la mort (Pr 13:14) ». La cérémonie de dédicace et de présentation de l’œuvre a eu lieu le 9 octobre 2021 à Ouagadougou.

La Bible parle du corps humain. Elle parle non seulement de sa création, mais aussi de sa restauration, en passant par les effets néfastes du péché et les prescriptions divines sans lesquelles il ne pourrait atteindre un niveau de fonctionnement optimal. La Bible mentionne également des parties visibles et invisibles du corps humain : tête, yeux, bouche, langue, face, mains, pieds, cœur, foie, reins, nerfs, cou, os, genou, etc. Et même, certaines de ces parties sont attribuées à Dieu : bouche, mains, oreilles, doigts, etc.

Selon le préfacier, Dr André Ndaa, "le livre est intéressant et captivant, car il peut être lu de bout en bout, peu volumineux, et il développe des sujets d’actualité dans les églises chrétiennes. Il est sérieux parce qu’on peut se référer à cette œuvre lorsqu’il s’agit des thèmes qu’il développe. Il n’est donc pas superflu de mentionner que l’argumentation des auteurs est basée uniquement sur les saintes écritures.

Facile à lire, car le langage utilisé dans ce livre est simple et accessible à un plus grand nombre de personnes. Il est pratique en ce sens qu’il répond aux préoccupations de nombreux chrétiens et des étudiants de la Bible".
C’est pourquoi il a souhaité que ce livre, qui est le fruit d’une collaboration d’ouvrages chrétiens pour l’édification du peuple de Dieu, soit les prémices d’une production abondante.

À en croire les auteurs, Dieu se sert des anthropomorphismes, des figures de styles et des hébraïsmes (proverbes) dans la Bible pour nous enseigner des leçons de bon sens. Mais le constat est que nombreux sont ceux qui n’arrivent pas à faire le décryptage de ces mots et cela ne facilite pas la compréhension du message divin.

Les auteurs Ben Issouf Ouédraogo (à gauche) et Zinikelo Yé (à droite)

Quelques expressions d’anthropomorphisme : "l’œil de Dieu"

"Les expressions telles que, « il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel » : « l’œil de Dieu » ou encore « les yeux de l’Éternel » sont des anthropomorphismes bibliques. Dieu nous regarde, il observe les méchants et les bons, rien ne Lui échappe. Il ne regarde à ce qui frappe les yeux, il regarde au cœur. Ses yeux sont trop purs pour voir le mal (Ha I :13). Il ne peut le voir et rester indifférent. II ne regarde pas les justes et les méchants de la même façon. Toutefois, notons qu’en général, lorsque Dieu regarde l’homme perdu, Il est plein de miséricorde et de bonté pour le sauver à cause de ses entrailles d’amour (Mi 7:19).

Participants à la cérémonie de dédicace et de présentation de livre

Oui, Dieu a compassion de nous et il désire nous pardonner nos péchés et nous en délivrer (Mt 9 :36 ; Ps 103 :13). Mais ceux que la Bible appelle méchants sont généralement ceux qui résistent à ses multiples actes de bonté qui devraient normalement les pousser à la repentance. Mais hélas, ils demeurent endurcis de cœur. A l’opposé, les justes sont ceux qui acceptent la grâce de Dieu pour leur salut et qui marchent continuellement avec Lui."

Le livre "Le corps humain dans la Bible" est disponible à l’église Adventiste à Ouagadougou et dans les missions au prix unitaire de 3 500 FCFA.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Littérature financière : « La banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », un ouvrage qui lève le voile sur la banque
Littérature : « La réconciliation nationale en trompe-l’œil au Burkina », le nouvel ouvrage du colonel Lona Charles Ouattara
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort
Commission épiscopale de la pastorale de la santé : Un livre pour alerter sur les dangers des méthodes contraceptives artificielles
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
Littérature : Sabari Christian Dao invite à préserver le patrimoine culturel immatériel du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés