Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les graines de gombo ne se cachent jamais dans la sauce.» Proverbe Africain

Retrait du permis d’exploitation de la SMB/SA : Le groupe Balaji n’entend pas renoncer à ses droits sur la mine d’or

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • Lefaso.net • lundi 18 octobre 2021 à 23h05min
Retrait du permis d’exploitation de la SMB/SA : Le groupe Balaji n’entend pas renoncer à ses droits sur la mine d’or

Dans ce communiqué, la société du Groupe Balaji RWAL UK JERSEY COMPANY ET AUTRES prend acte de la décision du gouvernement de lui retirer le permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or de la Société des mines de Belahourou (SMB) SA. Le groupe annonce qu’il n’entend pas renoncer à ses droits sur ce permis d’exploitation et se réserve le droit de faire appel de la décision de l’exécutif burkinabè en utilisant toutes les voies légales.

Le Conseil des ministres du gouvernement du Burkina Faso, lors de sa réunion du mercredi 13 octobre 2021, a décidé de retirer le permis d’exploitation industrielle d’une grande mine d’or à la Société des Mines de Belahourou (SMB) SA.
Les raisons avancées seraient la défaillance et le défaut de RWAL UK vis-à-vis de ses créanciers, les ex-travailleurs de la SMB et de l’Etat burkinabè.

Un communiqué de presse explicatif publié par le Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières, le 14 octobre 2021 tente d’apporter des précisions sur la situation en se gardant d’être exhaustif et complet bien que l’objectif soit de sensibiliser les partenaires de la RWAL UK JERSEY COMPANY et BGC DUBAI, GREATER SUCCESS GLOBAL LTD et de satisfaire l’opinion publique nationale et internationale.

Considérant que cette décision unilatérale de retrait du permis par le gouvernement du Burkina Faso a été prise dans un contexte où la situation sécuritaire demeure préoccupante au Burkina Faso et plus particulièrement dans la zone d’exploitation minière de la mine d’or de la Société des Mines de Belahourou (SMB SA) ;
Considérant les attentats terroristes perpétrés depuis 2018 contre les travailleurs et les installations minières ;

Considérant qu’au vu de ce cas de force majeure, le gouvernement burkinabè, sollicité pour la question sécuritaire n’a pas réussi à garantir la protection et la sécurité des installations minières et de ses activités ;
Considérant que dans ce contexte très difficile et très défavorable, le gouvernement a été informé des accords négociés et signés et de toutes les démarches en cours afin de renforcer la sécurité, les capacités opérationnelles et mettre toutes les chances de son côté pour une relance en douceur de ses Activités ;

La société du Groupe Balaji RWAL UK JERSEY COMPANY ET AUTRES prend acte de la décision du gouvernement mais n’entend pas renoncer à ses droits sur le permis d’exploitation industrielle de la grande mine d’or de la Société des Mines de Belahourou (SMB) SA.

Le Groupe se réserve le droit de faire appel de la décision du gouvernement burkinabè en utilisant toutes les voies légales qui existent au regard de la loi et des conventions nationales et internationales en vigueur et maintenir la validité de son permis d’exploitation industrielle d’or à grande échelle de la Société des Mines de Belahourou (SMB) SA.

Fait à Ouagadougou, le 18 octobre 2021

Akoliya V.N.
Président Directeur Généra/
Société des Mines de Bélahouro

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mines et carrières au Burkina : La contribution de l’artisanat minier au développement socio-économique au menu du CASEM 2022
Exploitation artisanale de l’or au Burkina : Le gouvernement suspend les activités pendant la période des pluies
Mines : La mine de Karma joue sa survie
Mine de Perkoa : Quatre corps retrouvés
Fermeture et réhabilitation des mines : Le Burkina à l’école du Niger
Mine de Perkoa : Après l’atteinte de la chambre de refuge, c’est l’insoutenable attente
Exploitation minière : Houndé Gold opération pris à partie par les orpailleurs
Mine de Perkoa : "La chambre de refuge n’est pas inondée", selon les sapeurs-pompiers
Mine de Perkoa : La chambre de refuge serait inondée
Drame de Perkoa : « Il reste dix mètres de profondeur pour atteindre la chambre de refuge où nous espérons retrouver les huit mineurs », Lionel Bilgo
Burkina - Mine de Perkoa : « 21 jours après le drame, les villageois semblent perdre espoir »
Perkoa : Les sauveteurs non loin de la chambre de refuge
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés