Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

FESPACO 2021 : Une résidence pour les membres du jury

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 18 octobre 2021 à 14h19min
FESPACO 2021 : Une résidence pour les membres du jury

L’Union européenne (UE) a procédé à la remise des clés d’une résidence exclusivement dédiée aux membres du jury de la 27e édition du FESPACO. Elle a eu lieu ce dimanche 17 octobre 2021 à Ouagadougou.

Depuis 30 ans, l’Union européenne accompagne le comité d’organisation du FESPACO. Pour l’édition 2021, en plus de l’aspect financier, elle a décidé de mettre à la disposition des membres du jury, une résidence. L’ex-résidence de l’ambassadeur de l’Union européenne au Burkina Faso leur appartiendra pendant la durée de l’évènement. Ils bénéficieront des commodités de cette habitation située au quartier Koulouba pour faire les délibérations. Selon l’ambassadeur de l’Union européenne au Burkina, Vetter Wolfram, il était nécessaire d’aider le comité d’organisation de manière pragmatique.

Vetter Wolfram, ambassadeur de l’UE au Burkina Faso

« On a voulu faire quelque chose de concret pour cette édition. Parfois, l’Union européenne donne beaucoup d’argent. Mais qu’est-ce qu’il y a derrière ? Ici, nous avons quelque chose de très concret. C’est une maison à la disposition du FESPACO, comme un endroit de retrait, de repos et aussi de travail pour le jury. J’espère que le jury prendra de bonnes décisions dans cette résidence », s’est-il exprimé.

Ousmane Boundaoné, représentant du FESPACO

Pour le chargé des programmes du FESPACO, Ousmane Boundaoné, cette proposition de l’UE se présente comme une bouffée d’oxygène. « C’est vrai que le jury est installé. Il doit aller voir les films dans les salles, mais quel espace ont-ils pour pouvoir se concerter ? Pour pouvoir souffler ? Pour pouvoir sortir de ce vacarme que le FESPACO peut être ? Ici, c’est un lieu, un espace rien que pour eux. Ils peuvent se retirer pour réfléchir parce que voir un film demande du temps, de la concentration et on ne peut pas l’être pendant 24 heures. Ce n’est pas le premier appui de l’UE, ce sont des appuis multiformes qui ne sont pas toujours visibles du grand public. Cet espace il est concret, le jury pourra en jouir comme bon lui semble pour pouvoir nous donner des résultats qui puissent être convaincants pour tout le monde », a-t-il souligné.

Alemdjrodo Kangni, membre du jury catégorie court métrage session documentaire

« Ici, nous sommes à l’abri pour crier »

Ce sont au total 7 groupes de jurys qui couvrent l’ensemble des sessions en compétition. Ils regroupent 37 membres. Pour l’un des membres du jury "catégorie court métrage session documentaire", Alemdjrodo Kangni, cette l’initiative de l’ambassadeur est salutaire. « Je crois que l’ambassadeur le sait. Derrière les grandes délibérations, il y a parfois des disputes, on crie beaucoup, on ne s’entend pas. Ici, nous sommes à l’abri pour crier, personne n’entendra nos mélodrames. Mais je vous garantis une chose, à l’issue de toutes ces disputes et malentendus nous trouverons toujours des compromis dynamiques pour que le public soit satisfait. Je suis heureux de me retrouver dans cette résidence », a-t-il déclaré.

Des membres de jurys en pleine visite de la résidence

Dans le cadre de la 27e édition du FESPACO, l’Union européenne a apporté un appui financier. Il est estimé à 400 000 euros soit 262 349 024 de francs CFA.

SB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Promotion de la culture au Burkina : Quand le théâtre s’invite au musée
Cinéma et musique : Ives Edgard, la machine à tourner
Musique : Sly de Sly , une pépite de la musique Ivoirienne
Musique au Burkina : Smarty dompte le stade municipal de Ouagadougou
Foire internationale du livre de Ouagadougou : Les exposants crient à la morosité du marché
Nuits atypiques de Koudougou : La 26e édition a tenu son pari
Donsharp De Batoro, Kundé d’or 2021 : « Ce trophée vient récompenser toute la filière art oratoire »
Burkina Faso : "La Ruche", un festival destiné à l’éveil du jeune public
Théâtre : le spectacle jeune « Beoogneere, l’espoir de la savane », présenté en avant-première
Burkina Faso : L’institut Goethe ouvre le bal de la 7e édition du festival de films scientifiques
Ciné Droit Libre 2021 : Alpha Blondy et Youssoupha, parrains de la 16e édition
Kundé 2021 : La 20e édition se tiendra sur fond de résistance et de résilience du peuple burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés