Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Violences basées sur le genre et mécanisme de gestion des plaintes : Les acteurs concernés outillés à Koudougou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 18 octobre 2021 à 14h03min
Violences basées sur le genre et mécanisme de gestion des plaintes : Les acteurs concernés outillés à Koudougou

Le jeudi 14 octobre s’est tenu dans la salle de conférence de la mairie de la commune de Koudougou un atelier de formation de sensibilisation sur les plans d’actions "Violences basées sur le genre’’ VBG et le mécanisme de gestion des plaintes du Projet de transport et de développement des infrastructures urbaines. Un atelier organisé par la Banque mondiale et ses partenaires et qui vise à outiller les acteurs intervenants dans ces domaines.

Le jeudi 14 octobre 2021 la Banque mondiale a initié un atelier de formation dans la salle de conférence de la mairie de Koudougou. Cet atelier vise à informer et sensibiliser les personnes affectées par les projets (PAP) et les autres parties prenantes, sur ces plans d’action, et les voies de recours en cas de plainte y compris les cas d’exploitation d’abus et de harcèlement sexuel (EAS/HS).

Lesquels plans d’action proposent des cadres d’expression, à toute personne désireuse de porter plainte, de se faire entendre, comprendre et prendre en charge.
Aussi, il permet de s’assurer que tous les survivants de cas de violence basées sur le genre, y compris d’exploitation d’abus et d’harcèlement sexuel, puissent être référés, avec leur consentement, vers des services de prise en charge de qualité et suivant des procédures sûres et confidentielles ;

Enfin, assurer aux survivants(es) une prise en charge médicale, psychosociale ou juridique suivant leurs besoins et choix à travers un système de référencement vers les services spécialisés.

Naaba Siguiri chef de canton de Goodin

Un atelier de formation bien apprécié par les participants issus entre autres des services techniques, des média, d’ONG/Associations et du Projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU).

Ces participants à l’exemple de Naaba Siguiri chef de canton de Goodin et représentant sa majesté le chef de canton de Larlé se disent satisfaits des contenus des échanges. « je dirais que cette formation est la bienvenue elle a été très bien initié nous aurions voulu l’avoir un peu plutôt. Ces mécanismes de gestion des plaintes nous permettront encore davantage de parler et je suis très satisfait de cette formation ». Pour lui les personnes affectées par les projets se réfèrent toujours à eux et cet atelier leur permettra d’avoir les outils nécessaires pour répondre aux sollicitudes des plaignants.

Kazom ZAGRE lieutenant d police au commissariat central de la ville de Koudougou

Pour le lieutenant de police Kazom ZAGRE en service au commissariat central de la ville de Koudougou section police judiciaire, cette formation est un plus pour eux « la formation nous a permis de découvrir les mécanismes de prévention et de réception des plaintes liés aux travaux qui se déroule dans la ville de Koudougou et ça nous a permis d’appréhender les différents types de plaintes et les personnes éligibles qui peuvent trouver des solutions suite aux dommages liés à la réalisation de ses travaux. Pour lui la formation bien que brève a été enrichissante et leur permettra d’être plus disposés à accompagner les victimes dans leurs prises en charge.

Une journée durant les participants ont été outillés sur les mécanismes de gestion des plaintes liées aux projets de développement nécessitant le déguerpissement des populations, les mécanismes de dédommagement des personnes affectées par les projets ainsi que les mécanismes de prévention et de prise en charge des violences basées sur le genre, VBG.

Pince Omar
Koudougou

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Marche à Ouagadougou : Plusieurs artères au centre-ville sous des flammes
Marche contre l’insécurité : Des manifestants dispersés à coups de gaz lacrymogènes à Bobo-Dioulasso
Dori : Le mouvement "Sauvons le Burkina" proteste contre la "mauvaise gestion" de la sécurité et demande la démission du président du Faso
Saccage à la Mairie de Ouagadougou : "Ce sont les Koglwéogo qui ont tout gaté" (se révolte un manifestant)
Marche du 27 novembre : Le gouvernement va saisir le procureur (Sécurité)
Manifestation du 27 novembre : Échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre
Ministère de l’agriculture du Burkina : Un atelier pour l’adoption d’une stratégie nationale de lutte contre l’utilisation abusive des pesticides
Marche à Ouagadougou : Des commerces fermés sur l’avenue de l’indépendance, la Place de la nation inaccessible
Commune de Manga : L’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale lance une nouvelle plateforme
Bobo-Dioulasso : A genoux, des « mamans des FDS » demandent aux Burkinabè de surseoir à la marche du 27 novembre
Autorisation de la marche du 27 novembre 2021 : La Mairie de Ouagadougou apporte des éclaircissements (communiqué)
Journées agro alimentaires 2021 : Vers un développement de systèmes alimentaires durables et résilients
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés