Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) : La première édition se tiendra du 11 au 13 novembre 2021

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • samedi 16 octobre 2021 à 17h27min
Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) : La première édition se tiendra du 11 au 13 novembre 2021

À l’initiative de Impulsion, Agence Conseil et Oméga Vision, en collaboration avec Publicitaires associés, un Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) se tiendra du 11 au 13 novembre 2021 à Ouagadougou. Le lancement des activités dudit salon a fait l’objet d’une conférence de presse, ce vendredi 15 octobre 2021.

L’activité publicitaire sous toutes ses formes représente 10% des entreprises créées au Burkina Faso, ces dernières années. Le secteur publicitaire est devenu un pôle d’attraction, notamment pour les jeunes. À en croire les organisateurs du salon, tous ces éléments mis ensemble indiquent un avenir radieux pour la profession. Cependant, des difficultés existent, et si elles ne sont pas prises en charge, elles pourraient porter de graves préjudices au développement de l’activité, voire à sa survie.

C’est dans la perspective d’apporter une réponse aux nombreuses problématiques auxquelles est confrontée la filière publicité et édition, et de favoriser la redynamisation de la profession, que l’idée du Salon de la publicité et de l’édition est née.

Vue d’ensemble des journalistes présents au lancement des activités du SAPE.

Cet événement est le résultat d’un long travail, a laissé entendre le commissaire général du SAPE, Christophe Yaméogo. « Cela fait quatre ans que l’équipe travaille sur ce projet. Après une première tentative avortée en 2018 du fait du Covid-19, c’est finalement en 2021 que la première édition se déroulera à Ouagadougou », a-t-il expliqué.

C’est sous le thème « Viabilité et innovation des métiers de la publicité et de l’édition : Défis et enjeux » que se tiendra ce salon, premier du genre. Il a pour objectif de créer un cadre de rencontres professionnelles, de partage d’expériences et de découvertes des innovations des métiers de la publicité, de l’édition et des arts. Le pays invité est la Côte d’Ivoire, et environ 10 000 visiteurs sont attendus à ce salon.

Cette initiative se veut un espace complémentaire de plaidoyer de la faîtière Publicitaires associés auprès des autorités politiques et administratives. Elle se veut également un espace de partage d’expériences, de formation et de solutions sur les mécanismes de financement pour la filière.

Le commissaire du SAPE, Christophe Yaméogo.

Il est attendu, au bout de ces 72 heures, la consolidation des acquis de la filière, l’élaboration de solutions à la problématique du financement de la profession. En outre, les organisateurs espèrent assurer la rentabilité des entreprises de la filière publicité et sa croissance, offrir des perspectives d’emploi et de formation aux jeunes.

Au menu de cette première édition du Salon de la publicité et de l’édition, il y aura des panels, des masterclass et la finale des concours lancés. Ces concours seront lancés d’ici quelques jours et porteront sur la photographie, la vidéo et le graphisme. Les concours sont ouverts aux jeunes âgés de moins de 25 ans. Pour chaque catégorie, le gagnant remportera la somme de 250 000 F CFA.

Nado Ariane Paré (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Marche à Ouagadougou : Plusieurs artères au centre-ville sous des flammes
Marche contre l’insécurité : Des manifestants dispersés à coups de gaz lacrymogènes à Bobo-Dioulasso
Dori : Le mouvement "Sauvons le Burkina" proteste contre la "mauvaise gestion" de la sécurité et demande la démission du président du Faso
Saccage à la Mairie de Ouagadougou : "Ce sont les Koglwéogo qui ont tout gaté" (se révolte un manifestant)
Marche du 27 novembre : Le gouvernement va saisir le procureur (Sécurité)
Manifestation du 27 novembre : Échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre
Ministère de l’agriculture du Burkina : Un atelier pour l’adoption d’une stratégie nationale de lutte contre l’utilisation abusive des pesticides
Marche à Ouagadougou : Des commerces fermés sur l’avenue de l’indépendance, la Place de la nation inaccessible
Commune de Manga : L’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale lance une nouvelle plateforme
Bobo-Dioulasso : A genoux, des « mamans des FDS » demandent aux Burkinabè de surseoir à la marche du 27 novembre
Autorisation de la marche du 27 novembre 2021 : La Mairie de Ouagadougou apporte des éclaircissements (communiqué)
Journées agro alimentaires 2021 : Vers un développement de systèmes alimentaires durables et résilients
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés