Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Maladie de Newcastle et variole aviaire : La campagne de vaccination est lancée

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 13 octobre 2021 à 11h00min
Maladie de Newcastle et variole aviaire : La campagne de vaccination est lancée

Le ministre des ressources animales et halieutiques, Dr. Modeste Yerbanga, a donné le top de départ de la campagne de vaccination contre la maladie de Newcastle et la variole aviaire dans la commune de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-ouest. Une cérémonie tenue également en présence des autorités régionales et communales dont la gouverneure de la région, Irène Coulibaly. C’était le mardi 12 octobre 2021.

Après Garango dans le Centre-est en 2020, c’est à Didyr, dans le Centre-ouest que le top de départ de la campagne de vaccination 2021 de la lutte contre la maladie de Newcastle et la variole aviaire a été donné ce 12 octobre. Une cérémonie qui a également connu la participation de plusieurs autorités politiques, régionales et communales.

Pendant trois mois, les vulgarisateurs volontaires villageois (VVV) de chaque région, commune et province sillonneront les fermes ainsi que les habitations pour vacciner les volailles afin de lutter contre la maladie de Newcastle et la variole aviaire au Burkina.

Dr. Modeste Yerbanga, ministre en charge des ressources animales

Cette campagne de vaccination, organisée chaque année sur l’ensemble du territoire national, permet de lutter efficacement contre ces deux maladies qui ravagent l’aviculture traditionnelle et d’améliorer la productivité de la volaille au Burkina Faso, selon les organisateurs.

L’objectif visé cette année dans cette campagne, selon le ministre, c’est que 60% de l’effectif national soit vacciné. Car l’élevage constitue l’un des secteurs les plus importants de l’économie nationale et même sous régionale et ses produits représentent environ 18 % du PIB, tout en occupant le 3e rang des exportations après l’or et le coton, avec 26% de contribution aux recettes d’exportation, a-t-il indiqué.

Dr. Saidou Ouattara, le directeur général du centre de promotion de la culture villageoise

Pourtant chaque année, 80% voire 100 % des effectifs des élevages sont décimés par ces maladies et la solution préconisée par le ministère, dit-il, c’est la prévention par la vaccination. « Parce qu’elle reste la seule mesure de contrôle pour limiter l’extension de ces maladies même si les taux de couvertures vaccinales restent faibles soit en moyenne 55 % contre la maladie de Newcastle et à peine 5% contre la variole aviaire pour les dernières campagnes avec des foyers de celles-ci qui apparaissent chaque année », foi de Dr. Yerbanga. Tout en soulignant que si la vaccination de la campagne dernière a été gratuite à cause du covid-19, cette année, il est demandé aux éleveurs une petite contribution de 50 francs CFA par tête de volaille afin de faciliter la mise à disposition de ces vaccins pour tout le monde.

Par ailleurs, le lancement officiel de cette campagne présidée par le premier responsable des ressources animales, a été suivi d’une séance de vaccination et de remise de prix et de matériel aux meilleurs VVV, ainsi qu’aux vétérinaires sanitaires.

Remise symbolique des kits aux meilleurs VVV

182 vulgarisateurs volontaires villageois ont bénéficié des kits

Ce sont au total 182 vulgarisateurs volontaires villageois qui ont donc bénéficié de ces kits d’accompagnement, selon le Dr. Saidou Ouattara, directeur général du centre de promotion de la culture villageoise. Un don destiné, selon ses explications, à renforcer les VVV dans leurs activités. Ce don est composé, entre autres, de glaciaires chargeables avec une plaque solaire, une seringue automatique permettant de conserver les vaccins pendant deux à trois jours. D’un montant de près de 50 millions de francs CFA, affirme le directeur général, le don a été acquis grâce a l’appui du Projet d’appui au développement du secteur de l’élevage. A ce matériel, s’ajoutent des réfrigérateurs acquis par le ministère pour accompagner et renforcer les capacités des acteurs du domaine, laisse-t-il entendre.

Visite des stands

Au cours de cette cérémonie, le ministre des ressources animales et halieutiques a saisi l’occasion pour visiter la ferme de l’un des meilleurs éleveurs de la commune en la personne de Yacouba Badolo. Et pour celui qui s’y connaît dans le domaine, le lancement de la campagne de vaccination est une opportunité qui permettra de relancer le secteur dans la zone. « Car même si vous avez 1000 têtes de volailles et qu’ils ne sont pas vaccinés, c’est inutile, parce que, lorsque les maladies rentrent, les éleveurs perdent toute leur volaille », explique l’éleveur.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Centre-nord du Burkina : La construction de la présidence de la future université de Kaya a commencé
Gestion du contentieux de l’Etat : l’Agence judiciaire de l’Etat échange avec les responsables des structures déconcentrées de la Boucle du Mouhoun
SONABHY : Le nouveau directeur général, Dr Alpha Oumar Dissa, s’engage à promouvoir le plein épanouissement professionnel des agents
Sondage : Deuil national ou Journée de souvenir et d’hommage populaire aux victimes des attaques terroristes (civils, personnels des Forces de défense et de sécurité, VDP) ?
Efficacité de l’utilisation des ressources dans le secteur du bâtiment et de la construction au Burkina Faso : Une question de plus dans l’agenda du ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et de la ville
PNDES II : C’est au tour du Centre ouest de s’informer et s’outiller sur les enjeux
Banque commerciale du Burkina : Le personnel rend hommage à l’ex-directeur général Mahmud Hammuda
Burkina Faso/Fête du Maouloud : La journée du mardi 19 octobre 2021 déclarée chômée et payée
16e synode diocésain à Ouagadougou : « Le but est de faire germer des rêves, susciter des prophéties et des visions », dixit Phillipe Ouédraogo
Violences basées sur le genre et mécanisme de gestion des plaintes : Les acteurs concernés outillés à Koudougou
Koudougou : Le styliste François 1er renforce les capacités de son entreprise
Bobo-Dioulasso : Le syndicat des transporteurs intercepte cinq cars ivoiriens en transit sur le territoire burkinabè, avec à son bord des passagers nigériens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés