Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Procès Thomas Sankara et 12 autres : « Nous exigeons que ce ne soit pas du théâtre », dixit Bassolma Bazié

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • lundi 11 octobre 2021 à 13h30min
Procès Thomas Sankara et 12 autres :  « Nous exigeons que ce ne soit pas du théâtre », dixit Bassolma Bazié

A la suspension de l’audience au procès de l’assassinat du capitaine Thomas Sankara et de ses douze compagnons, nous avons arraché quelques mots au secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina Faso, Bassolma Bazié.

« Les sentiments qui m’animent peuvent être articulés à trois niveaux. C’est d’abord un sentiment de fierté qui m’anime parce que le peuple burkinabè, sur la base des sillons tracés par les devanciers, a pu rester debout, solidaire, lucide pour exiger qu’il y ait vérité et justice sur des assassinats.

Ensuite, c’est un sentiment d’honneur d’appartenir à une génération qui a eu le courage de maintenir le drapeau dressé par les devanciers en termes de conquête du mieux être, de sauvegarde des libertés et de l’approfondissement de la démocratie.

Enfin, c’est un sentiment de patriotisme qui nous anime. Le patriotisme ne doit pas être galvaudé et être un mot creux. On doit le vivre dans le fond. Et le vivre dans le fond, c’est aimer son pays au delà de tout. Aimer son pays, c’est s’investir et se sacrifier pour ce pays. Nous sommes en train d’user des acquis qui ont été arrachés par nos devanciers à coups de sang, de larmes et de sueur.

Une chose est de commencer un procès et nous exigeons à ce que ce ne soit pas du théâtre. Quand il y a un procès sur tant de sang versé, cela veut dire que nous ne souhaitons plus qu’il y ait de telles situations dans notre pays. Il faut que les leçons qui seront tirées de ce procès puissent permettre que tous ceux qui sont sur le front de la conquête d’un mieux-être pour le peuple burkinabè soient en sécurité.

Quand on est patriote, on doit assumer. Quand on a l’esprit d’aller à une réconciliation, on doit assumer. Aucun Burkinabè ne doit être au dessus de la loi. Que quelqu’un soit absent au procès est regrettable dans la mesure où l’on parle d’accusés. Et quand vous êtes accusé, nous n’êtes pas encore déclaré coupable.

Dans nos propos, nous disons chaque fois que la jeunesse est incivique et qu’elle n’est pas exemplaire. C’est à nous de nous comporter de sorte que la jeunesse ait des repères.

Nous faisons confiance aux spécialistes de la justice. Nous demandons à ceux qui gouvernent de créer toutes les conditions pour que la transparence et la vérité se fassent sans émotion. Nous leur disons de tirer les bonnes leçons en tant que gouvernants. Aujourd’hui, si Pierre s’est mal comporté, demain ça peut être Paul si celui-ci se comporte mal ».

LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Interdiction d’enregistrement du procès Thomas Sankara : Quand tout le monde paie pour la turpitude des uns !
Procès Thomas Sankara : L’audience reprend le 25 octobre 2021
Dossier Thomas Sankara : Gilbert Diendéré et Mariam Sankara, les deux ‘’stars’’ du premier jour du procès
Interdiction d’enregistrement du procès Thomas Sankara et 12 autres : « C’est regrettable », soupire Me Séraphin Somé
Procès assassinat de Thomas Sankara et 12 autres : Quatorze accusés dont deux en fuite et un en détention
Procès Sankara et ses douze compagnons : « L’Etat burkinabé ne dispose, jusqu’à présent, d’aucune pièce du dossier » (Agent judiciaire de l’Etat)
Procès dossier Sankara et compagnons : Le tribunal rejette l’idée d’enregistrement et/ou de diffusion du jugement
Procès Thomas Sankara et 12 autres : « Nous exigeons que ce ne soit pas du théâtre », dixit Bassolma Bazié
Procès Sankara et compagnons : Le tribunal "enfin" constitué, place à l’examen du dossier
Procès Thomas Sankara et 12 autres : « C’est une victoire d’étape », selon Luc Damiba du Comité international mémorial Thomas Sankara
Procès Sankara et compagnons : Deux généraux désignés comme assesseurs se recusent
Procès Thomas Sankara : « Il y a trop de noeuds dans les gorges et de pierres dans les cœurs », Sams’K Le Jah
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés