Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à "respecter scrupuleusement"

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • Lefaso.net • jeudi 7 octobre 2021 à 22h40min
Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à

A quatre jours de l’ouverture du procès sur l’assassinat de Thomas Sankara et ses compagnons, le comité d’organisation dudit événement a, ce jeudi 7 octobre 2021 à Ouagadougou, animé une conférence de presse pour informer l’opinion publique nationale et internationale sur les dispositions prises pour permettre son bon déroulement.

Cette audience de la chambre de première instance du tribunal militaire, qui a été délocalisée dans la salle des banquets de Ouaga 2000, est publique. Elle débutera (lundi 11 octobre) à partir de 9h.
Cependant, pour accéder au périmètre et à la salle d’audience, il faut se soumettre aux fouilles.

L’accès à la salle est, pour le public, conditionné par la présentation de la Carte nationale d’identité burkinabé.

Les appareils électroniques et les téléphones-portables y sont interdits."Le Parquet militaire rappelle que l’article 314-5 du Code pénal de procédure pénale interdit tout appareil d’enregistrement ou de diffusion sonore, de caméras de télévision ou de cinéma et d’appareils photographiques ou similaires. Exceptionnellement, le président de la chambre, sur réquisition du procureur général, peut autoriser l’emploi d’un des moyens cités ci-dessus", a expliqué le magistrat capitaine Polycarpe S. Traoré, principal animateur de la conférence.

Aussi sont interdits, même au-delà des barrières, le port des pagnes, tee-t-shirts, casquettes, foulards, banderoles, pancartes à l’effigie d’une des parties (accusés, victimes).

Les conférenciers, qui informent par la même occasion que la circulation sera perturbée autour de la salle des banquets, demandent, de ce fait, l’indulgence des usagers.

Outre ces points, le comité d’organisation invite à l’observation des consignes sanitaires, liées notamment au COVID-19. Il s’agit du port des masques (cache-nez) et de la distanciation sociale.
Le comité d’organisation exhorte au "respect scrupuleux" de l’ensemble des consignes.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 octobre à 17:55, par Nabiiga En réponse à : Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à "respecter scrupuleusement"

    N’gaw ! Que les apologistes et toutes les basses figures de l’impunité, sanguinaires uncontrolés, lisent bien ce qui est dit ici. La moindre chose d’incivillité, c’est à la MACA qu’ils vont séjouner pour y être corrigés à la hauteur de leurs forfaits. Ah bon

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 19:00, par Un Burkinabê En réponse à : Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à "respecter scrupuleusement"

    Pouvons nous venir avec le drapeau Burkinabê ? Pouvons nous porter des maillots des Etalons avec nos noms frappe derrière le maillot tel que "Thom. Sank", "PF", "Sankara", etc...? Pouvons nous ressortir et porter nos habits souvenirs de pioniers de la RDP et avoir accès dans la salle ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 20:06, par Juste En réponse à : Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à "respecter scrupuleusement"

    Donc, pas un mot sur la retransmission par la RTB. C’est pas facile.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 13:58, par HUG En réponse à : Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à "respecter scrupuleusement"

    J aurai voulu que blaise compaoré soit là pour nous expliquer ce qui s est passé.Lui et beaucoup de personnz ont profité de la mort de thomas sankara.Blaise compaoré sankara a fait en 4 ans plus que ce tu as fait en 27 ans de pouvoir. On te croyait courageux mais tu ne l est pas .Blaise compaoré un homme affronte son destin et ne fuit pas.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 16:50, par Yako En réponse à : Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à "respecter scrupuleusement"

    Bjr chers tous, de ce procès il n’en sortira rien,une mise en scène non seulement pour régler des comptes car le tribunal de par sa nature est en contradiction avec les tribunaux réguliers du Faso.Cest pourquoi le mandat d’arrêt international lancé contre le président BC a été cassé par la cour suprême.La question que le citoyen ordinaire se pose est la suivante : Pourquoi un tribunal d’exception en lieu et place d’une juridiction régulière dans un état de droit ? Puis,les principaux protagonistes actuels de la vie politique à commencer par le président RMCK sont aux affaires depuis 1983.RMCKqui a d’ailleurs vu sa carrière accélérer après les événements malheureux du 15 octobre 1987. A mon humble avis, de ce procès spectacle promis,le seul gain politique tant espéré par le gouvernement en difficulté vis-à-vis de l’opinion sera obtenu mais pas la justice pour les victimes .C’est la seule certitude mathématique que moi Yako vois car Il faut un état impartial et un climat de sérénité pour un juste procès,or là,nous en sommes très très loin. Yako

    Répondre à ce message

  • Le 9 octobre à 00:50, par jeunedame seret En réponse à : Procès Thomas Sankara et compagnons : Les consignes à "respecter scrupuleusement"

    La meilleure consigne est la sécurité dans la ville et vers les lieux du procès. Car, Blaise et ses avocats disent ne pas venir ; mais trouveront les moyens du diable pour endeuiller perturber et intimider et déjouer le procès . Attention donc aux terroristes de Blaise les jours avant et après procès. C’est sa seule technique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Un témoin donne l’identité des deux soldats qui ont abattu Sankara
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Moumouni Koïba, le soldat chargé d’apporter du café noir aux soldats du conseil de l’Entente
Procès "Thomas Sankara et douze autres" : Le chef de détachement du BIA Sawadogo Wendyelé livre sa version des faits
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Le chef des engins blindés à la barre
Procès Thomas Sankara et douze autres : Venu rencontrer Thomas Sankara, Bamouni Boubié assiste à son assassinat
Procès "Thomas Sankara et douze autres" : Hien Sansan dit avoir été envoyé en mission dans les garnisons par Gilbert Diendéré
Procès "Thomas Sankara et douze autres" : Le témoin Bationo Jean Bapio livre son témoignage
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Me Maria Kanyili demande que des témoins soient mis aux arrêts
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : L’accusé Bossobè Traoré est-il dans de beaux draps ?
Procès Thomas Sankara et douze autre : Zidwemba Claude François relate sa version des faits
Procès Sankara : L’accusé Bossobè Traoré affirme qu’il était membre du groupe qui assurait la sécurité de Thomas Sankara
Procès Thomas Sankara et douze autres : « Nous n’avons jamais envisagé que l’un tue l’autre », dixit le témoin Laurent Ilboudo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés