Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • Lefaso.net • mercredi 6 octobre 2021 à 23h13min
Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

« Il est difficile de vaincre le terrorisme si la Nation est divisée, si tout le monde ne parle pas d’une seule et même voix. Il faut que nous évitions les discours qui font douter la Nation. Il faut que nous croyions fermement que nous pouvons inverser cette situation et retrouver une Nation paisible et réconciliée avec elle-même, forte, résiliente et prospère », a déclaré le ministre délégué à la Défense, Aimé Barthélémy Simporé à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 6 octobre 2021.

Il a indiqué que le conseil a examiné un rapport relatif à la mise en œuvre des grandes actions de la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme. « Ce rapport, précise-t-il, propose un certain nombre d’actions prioritaires et des impératifs stratégiques à satisfaire au plus vite »

Au nombre de ces actions, il y a la réorganisation de la coordination de lutte contre le terrorisme qui fera resortir une articulation globale du niveau stratégique jusqu’au plus bas échelon au niveau des régions. Sans entrer dans les détails de la stratégie, le ministre délégué a laissé entendre que cette réorganisation va permettre de prendre en charge l’ensemble des dimensions de la lutte selon dix axes stratégiques définies.

« Ce que propose ce rapport, c’est que nous puissions taire tous ces discours qui font douter la Nation et qui démoralisent les combattants. Il n’y a que dans la confiance que nous pouvons construire quelque chose de solide comme une Nation unie autour du gouvernement, du chef de l’Etat pour vaincre ce péril », a clamé Aimé Barthélemy Simporé. Il a indiqué que le conseil des ministres a décidé d’organiser un séminaire gouvernemental pour discuter et arrêter des actions fortes.

Le ministre délégué à la Défense a rappelé que des pays ont connu des situations aussi graves et même parfois plus graves que celles du Burkina. « Mais, soutient-il, ils ont réussi par un sursaut national à résoudre la crise »

S’adressant aux soldats au front de la lutte antiterroriste, le ministre les a exhorté « à ne point douter, à rester confiants, combatifs et à garder le moral »

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 octobre à 18:47, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense.

    " Ce que propose ce rapport, c’est que nous puissions taire tous ces discours qui font douter la Nation et qui démoralisent les combattants. "

    Ah voilà, il faut etouffer la toux pour guerir de la pneumo.
    Voilà, ça augure bien. L’esprit critque doit être baillonné. Et le probleme , comme toujours, c’est l’intolerance des victimes mais non la sauvegerie des offenseurs.
    Merci Camarades !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 18:53, par Amadoum En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense.

    Mr le ministre il est plus que temps de vous detromper.Cette unanimité vous ne l aurez jamais.Pcq meme ceux qui ont eté remplacé vous en veulent.C est simplement africain.Certains aussi qui ont perdus le pouvoir et ses avantages vous en veulent.Donc redescendez sur terre et bandez vos muscles pour allez a la guerre comme a la guerre.Des gens balances chaque jour de fausses infos et ne sont pas inquités.D autres publient des secrets administrifs et ne sont pas poursuivis.C est tout cela l absence d un etat fort.Sans un Etat fort je vous vois mal reussir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 20:09, par Zambo Zambo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense.

    Bonsoir
    On est tres triste de voir ce pays pourtant rempli d’intelligences en train de s’effondrer inexorablement àcause de l’inconsequence de ses hommes au pouvoir.

    Le President Kabore est peut etre "bon et débonnaire lui qui ne veut faire du mal à personne" cependant force est de constater que son systeme a montré ses limites et ses echecs sécuritaires.

    Si apres 6 ans de souffrances on nous parle envire de changement de nouveau paradigme pour combattre les terroristes au lieu de montrer sur le terrain la force de l’Etat, alos nos larmes ne cesserons pas de couler !!!

    Combien de rapports ont été pondus sur l’approche de prévention et de lutte contre les terroristes ?
    A t on encore besoin de faire des theories pour aller au front et combattre les terroristes ?
    Est ce que les critiques peuvent entamer le moralbde "Codo" firmescdans le feu et dans l’eau ?

    On est fatigué des errements de ce gouvernement qui est manifestement incapable de garantir la sécurité des personnes et des biens et qui passe le temps à vouloir distraire les gens à travers des actions d’eclats.

    La garantie de la sécurité des Burkinabé semble être le cobaye d’un laboratoire dans lequel s’essayent des ministres et des CMGAs qu’on change à chaque crise majeure.

    Ca sent le tatonnement eternel au rythme des attaques terroristes.

    Pendant ce temps on nous distrait sur la reconciliation nationale comme si au sein des populations il y avait un probleme majeur.

    Nous ne sommes pas faches entre nous. Ce sont les politiciens qui font semblant de se facher entre eux mais qui s’entendent sur l’essentiel : preserver leur "blé".
    On est fatigué d’enterrer nos soldats et d’entendre des discours et théories vaseux et foireux.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 22:36, par TANGA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense.

    C’est à ne rien comprendre dans ce qu’il raconte.
    C’est quoi même, ce qui existe ou qui est fait on va le dire.
    Voilà, vous laissez l’est aux français et à leurs amis djhadistes qui nous massacrent. Oui, personne ne reçoit d’ordre pour ni de matériel adéquat Poir lancer une attaque là-bas. Oui, on dit que c’est une zone d’entraînement français. Est ce que la France a une zone au Faso ? Vous insulter nos militaires ainsi.
    Ça seulement, on va dire. Pire, les français quand ils découlent de nos bases, ils coupent leurs transpondeurs pour que nous ne sachions pas où ils vont.
    Quelque soient es conséquences on va dire. Même si vous allé arrêter de.gens, c’est mieux que de rester e mourir bêtement.
    Larissa !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 03:47, par Haut Deroz En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

    Ce ministre, la, a fait une tres mauvaise entree quand il a dit qu’ on ne peut pas mettre des militaires partout pour proteger la nation. Qui demande a qui de mettre des militaires partout ? J’ ai l’ impression que sa prose volontairement prosaique oublie que c’ est depuis 2015 qu’ on nous massacre sans qu’ on ne sache pourquoi.
    " Il faut que nous croyions fermement que nous pouvons inverser cette situation et retrouver une Nation paisible et réconciliée avec elle-même, forte, résiliente et prospère ".
    Nou ne sommes pas dans une eglise pour croire. Fermement ou mollement. Et croire fermement vous dites ?. Depuis 7 ans de pleurs ? Je n’ AIME PAS LES " IL FAUT" FACILES.
    Arretez ce romanticisme a 2 balles et deployez les moyens. Sur quelle base doit- on reeellement croire fermement que nous pouvons inverser la tendance ? Ne vous payez pas de mots. La situation est autrement plus grave que les discours a l’ eau de rose.

    Haut Deroz

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 05:25, par DJANGO En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

    Oui TANGA on dirait que c’est les Français qui écrivent les discours pour nos dirigeants. Notre problème c’est les renseignements. Après l’insurrection donc pendant la transition il était question de rémunérer ceux qui pouvaient donner des informations fiables. Mais hummmmmm

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 06:02, par À qui la faute ? En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

    On dirait le discourt d’un grand religieux. On n’est pas dans un monastère Monsieur le général. Ce n’est pas avec ses caresses que les terroristes vont trembler. "Nation unie, forte prospère, qui parle d’une seule voix " ça n’existe pas sur cette planète. Si c’est le chemin à parcourir avant d’être en sécurité le message est bien reçu monsieur le ministre.
    Après c’est normal, les copains de Roch ne peuvent être que des enfants gâtés qui ont regardé trop de films, et vivent sur une autre planète. Mais c’est ce que le peuple a choisi, vous n’avez même pas besoin de discours

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 08:45, par Le réaliste En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

    Pour une fois apprenons à faire confiance au Gouvernement. Nous avons maintenant une stratégie de lutte contre le terrorisme dans notre pays et c’est une bonne chose. Il est grand temps que nous regardons tous dans la même direction pour sortir notre pays de ce bourbier.

    Répondre à ce message

    • Le 7 octobre à 12:13, par Le Realiste Irrealiste En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

      On n’ apprend jamais a faire confiance. La confiance n’ est pas la charite. Ce n’ est pas un home Kisito de l’ evaluation politique des dirigeants. C’ est nos dirigeants qui doivent inspirer confiance par leurs actes. Ce n’ est pas a nous d’ apprendre a leur faire confiance. C’ est a eux d’ apprendre en fin a meriter notre confiance. Vous voyez comment vous nagez dans un realisme irrealiste ? Ils font quoi et nous maintenant, pour une fois on va apprendre a leur faire confiance ? Chaque semaine, meme comptabilite macabre. Au point meme ou les militaires au front doutent d’ eux- ,memes. Pourtant, ils sont les meilleurs de la sous- region. Je le dis sans hypocrisie. Je connais tres bien notre armee que j’ ai servie vaillamment pendant 36 ans. Ils ont la chance qu’ on ne leur a pas donbne une insurrection populaire jusque la parce que avec le nombre de morts, la, c’ est magique que le peuple se contienne encore jusque- la. Et il faut maintnenat apprendre a leur faire confiance... N’ importe quoi ! Pourquoi tu ne te tais pas pendant que tu manges ce que tu ne paies pas ? Rends - toi service pour mieux baffrer.

      Répondre à ce message

    • Le 26 novembre à 10:26, par KingBaabu En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

      Mon ami, des ’’strategies’’, on en a tellement écrit dans ce pays....vous croyez que ceux qui nous attaquent ont écrit une stratégie pour nous malmener de la sorte ? Les cadres de l’armée qui sont pleins aux as, surtout les bureaucrates de l’intendance militaire, il faut les mettre à la retraite, point barre.

      Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 14:01, par Le réaliste En réponse à : Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense

    C’est un forum de discussion et d’échanges d’idées. Si vous avez servi l’armée comme vous le dites vous devez être en mesure de proposer des solutions au lieu d’insulter des gens que vous ne connaissez pas. C’est lamentable.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 1er décembre 2021
Burkina : Le 11 Décembre à Ziniaré reporté pour 2022
Suspension internet mobile au Burkina : Le gouvernement justifie la prolongation en raison des pertes militaires et des appels à manifester
Compte rendu du conseil des ministres du jeudi 25 novembre 2021
Burkina : Le conseil des ministres reporté au jeudi 25 novembre 2021
Burkina Faso : Deux hauts gradés de l’armée relevés de leurs fonctions après l’attaque d’Inata
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 17 novembre 2021
Mort violente d’un gendarme à Ouagadougou : La maréchaussée annonce l’ouverture d’une enquête
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 03 novembre 2021
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 27 octobre 2021
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 13 octobre 2021
Lutte contre le terrorisme : « Nous ne devons pas douter », exhorte le ministre délégué à la Défense
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés