Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

« Festival feu de bois » de Niou : La 7e édition placée sous le thème de la culture et de la protection de l’environnement

Accueil > Actualités > Culture • Lefaso.net • mercredi 6 octobre 2021 à 17h43min
« Festival feu de bois » de Niou : La 7e édition placée sous le thème de la culture et de la protection de l’environnement

La 7e édition du Festival international des arts du spectacle sacré encore appelé « Festival feu de bois » se tiendra du 28 au 31 octobre 2021 à Niou, une commune rurale de la province du Kourwéogo, située dans la région du Plateau-Central au Burkina Faso. Pour donner plus de précisions sur le festival, une conférence de presse a été donnée le mardi 5 octobre 2021, à Niou.

Ayant son siège à Niou, le Festival « Feu de bois » est un évènement culturel, apolitique, non confessionnel et à but non lucratif. Il a pour objectif de contribuer à la promotion de la diversité culturelle, de l’économie locale et à la protection de l’environnement à travers les arts et la culture.

La 7e édition du Festival se fera autour du thème : « Culture et protection de l’environnement » et connaîtra la participation des pays de la sous-région comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Guinée Conakry et le Togo.
« Tout comme les éditions passées, elle donnera un cadre dynamique de valorisation des savoirs locaux tout en intégrant des sensibilisations sur les pratiques culturelles traditionnelles », a confié le promoteur de l’évènement, Ismaël Zoungrana.

Il a profité de l’occasion pour traduire toute sa reconnaissance à toutes les personnes de bonnes volontés qui lui ont porté secours pour la réalisation de son projet.
« Pour la réalisation du festival, j’ai eu du soutien venant de partenaires techniques et financiers comme le ministère de la Culture, celui des Affaires étrangères, de l’Energie, l’UEMOA, de l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales et bien d’autres… je les remercie tous du fond du cœur », a laissé entendre M. Zoungrana .

Un festival à ne pas se faire conter  

Cependant, le promoteur de « Feu de bois », dit être confronté à des difficultés. En effet, selon lui, toute activité qui a lieu hors de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, est en berne et ne connaît pas un franc succès, il pense que cela est bien dommage pour le développement du pays.

Au menu de la 7e édition il est prévu entre autres : des concerts / plateaux artistiques, les organisateurs ont prévu des programmations artistiques diversifiées qui vont chaque soir durant les quatre jours donner des spectacles d’anthologie autour de la culture et du spectacle sacré.

Aussi, les leaders et spécialistes des questions liées au thème du festival animeront des communications et les conclusions seront contenues dans un document officiel. De même, des praticiens seront de la partie pour animer des ateliers dans le but de renforcer les capacités des acteurs et promoteurs locaux.

Une formation sera donnée aux troupes artistiques locales et leurs managers qui leur permettront de se prendre en charge dans l’industrie culturelle.
Le comité d’organisation a prévu des stands d’expositions. Les participants au festival qui voudront exposer des produits durant ces quatre jours pourront louer des stands qui coûteront 20.000 francs CFA par stand. Il a été prévu pour cette édition en tout 20 stands.

Patricia Coulibaly (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
26e édition des Nuits atypiques de Koudougou : Le rendez-vous de l’édition « Renaissance » prévu du 24 au 28 novembre 2021
FESPACO 2021 : 17 prix spéciaux décernés
FESPACO 2021 : « Feathers » de l’Egyptien Omar El Zohainy revient sur les femmes qui portent leurs familles
FESPACO 2021 : Le Syndicat national des artistes-musiciens du Burkina Faso dénonce le tâtonnement du ministère de la Culture
Cinéma : L’acteur américain Alec Baldwin auteur d’un tir mortel lors d’un tournage
Fespaco 2021 : Le jury long métrage visionne le film angolais « air conditionner »
Fespaco 2021 : « Les trois lascars », le seul long métrage burkinabè en compétition pour l’Etalon d’Or de Yennenga soumis au jury
« Faire la musique au Burkina Faso c’est un lourd sacrifice », dixit Greg Burkimbila
FESPACO 2021 : Le film égyptien « Souad » projeté, son réalisateur brille par son absence
FESPACO 2021 : « Farewell Amor », le film qui dépeint les réalités socioéconomiques de la diaspora africaine aux USA
FESPACO 2021 : « Baamum Nafi », quand l’extrémisme violent divise deux frères
Culture : « Allons au musée » avec Apolline Traoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés