Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Sud-ouest : L’ONG Progettomondo partage ses acquis sur les bonnes pratiques nutritionnelles des nourrissons et enfants de 0 à 2 ans

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 1er octobre 2021 à 13h00min
Sud-ouest : L’ONG Progettomondo partage ses acquis sur les bonnes pratiques nutritionnelles des nourrissons et enfants de 0 à 2 ans

L’ONG Progettomondo a procédé à la clôture de son "projet sur les bonnes pratiques pour une correcte alimentation des nourrissons et des enfants de 0 à 2 ans" dans les districts sanitaires de Gaoua, Dano et Diébougou, le jeudi 30 septembre 2021. C’était à travers un atelier au cours duquel les responsables du projet ont fait le bilan des actions menées dans sa zone d’intervention.

Cet atelier s’est tenu en présence des projets et programmes partenaires ainsi que des premiers responsables de la santé du Sud-ouest. La rencontre a été présidée par le gouverneur de la région du Sud-ouest, Emmanuel Zongo. Le taux de la malnutrition chronique dans la région du Sud-ouest est de 27% et la prévalence de l’insuffisance pondérale, de 17 %.

Le "Projet sur les bonnes pratiques pour une correcte alimentation des nourrissons et des enfants de 0 à 2 ans" a été élaboré dans le but de soutenir la mise en œuvre du plan national d’alimentation du nourrisson et des enfants.

Le projet s’est fixé pour objectif de réduire de 15% le taux de malnutrition chronique dans sa zone d’intervention. Pour le responsable du secteur santé de l’ONG Progettomondo Burkina, docteur Tounabo Boukary Belem, « le bilan est positif. Il y a eu des actions à plusieurs niveaux. Des actions au niveau des services de santé pour renforcer les capacités des services de santé à promouvoir les services nutritionnels du jeune enfant ».

Pour le responsable du secteur santé de l’ONG Progettomondo Burkina, docteur Tounabo Boukary Belem, tout projet, malheureusement est appelé à prendre fin. « Le plus important est de pérenniser les acquis. Nous avons travaillé dans un accompagnement du système de santé, nous ne sommes pas dans une situation de substitution mais dans une stratégie d’accompagnement. Les services de santé ont élaboré eux-mêmes des plans d’appropriation des acquis et de bonnes pratiques du projet de sorte à permettre une bonne pérennisation. Sur ce point, nous sommes rassuré que les bonnes pratiques du projet seront maintenues », ajoute docteur Tounabo Boukary Belem.

Les partenaires et les bienfaiteurs affichent leur satisfaction vis-à-vis des actions de Progettomondo. L’ONG est félicitée pour le travail abattu. « Je voudrais par cette occasion traduire la gratitude du gouvernement à ce grand partenaire qui travaille depuis 2015 dans notre région pour relever les indicateurs au niveau de la malnutrition qui est un fléau ici », nous confie le gouverneur de la région du Sud-ouest, Emmanuel Zongo.

Un plan régional de maintien des acquis est mis en place pour un impact à long terme du projet par la direction régionale de la santé du Sud-ouest.

Débuté en 2018 pour une durée de trois ans, ce projet est financé par l’Agence italienne de coopération et de développement (AICS).

Boubacar TARNAGUIDA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Un camion de dix tonnes s’enflamme, une femme se casse le bras
Centre-nord/Burkina : Le gouverneur ordonne la fermeture de plusieurs etablissements sanitaires jugés illégaux
Développement du secteur privé au Burkina : Le gouvernement opte pour l’adoption d’une stratégie nationale
Éducation/Burkina : L’Institut supérieur de génie électrique ouvre à nouveau ses portes aux élèves de la terminale
Participation citoyenne des jeunes : Le projet JERP à l’heure du bilan
Burkina Faso : 100 milliards de F CFA sur 5 ans pour le développement des collectivités territoriales
Ouagadougou : La mairie interdit la marche meeting du 22 janvier 2022
Ouagadougou : Un incendie maîtrisé à temps dans un magasin de la CAMEG à Tengandogo
Promotion des droits humains et facilitation du commerce transfrontalier au Burkina : Le PNUD outille les autorités locales au Centre-nord
Santé : La plateforme Emeracare présentée aux professionnels de la santé
Prix Martin Ennals 2022 : Dr Daouda Diallo lauréat
Appel à la marche du 22 janvier 2022 : « Il ne faut pas marcher pour marcher », selon l’Observatoire indépendant des valeurs civiques et citoyennes (OIVC)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés