Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «"Lorsque tu as entrepris quelque chose, prends patience." Proverbe arabe» 

Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • mercredi 29 septembre 2021 à 22h55min
Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission

La nouvelle est tombée dans la soirée du 29 septembre 2021 : le Médiateur du Faso, Saran Sérémé/Séré, une icône insurrectionnelle qui a contribué au départ de Blaise Compaoré en 2014, a rendu sa démission pour « convenance personnelle » au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Cette démission intervient après quatre ans -presque jour pour jour- passés à la tête de l’institution : nommée en conseil des ministres du 27 septembre 2017, Saran Sérémé /Séré a prêté serment le 27 octobre 2017.

Elle a contribué à insuffler un dynamisme nouveau et à donner une visibilité et une lisibilité au fonctionnement de l’institution de médiation qu’elle dirige. En témoignent les nombreux dossiers, notamment le dossier de la communauté musulmane, le dossier foncier de Polesgo à l’arrondissement 4 de Ouagadougou, le dossier de UBA/Hero, les dossiers des mairies de Karangasso Sambla, de Gourcy, de Saponé, le dossier de la crise communautaire de Solenzo qu’elle a conduit à terme contribuant ainsi à l’apaisement du climat social, au renforcement de la cohésion sociale, au vivre-ensemble au Burkina Faso.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 septembre 2021 à 20:17, par A qui la faute ? En réponse à : Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission

    Distributrice automatique de billet, bonne retraite, bon débarras ! c’est l’occasion de supprimer cette institution. Il faut que les gens sachent soit se débrouiller entre eux pour se pardonner soit se fier à la justice. On ne peut pas avoir des êtres humains à eux seuls peuvent contourner la justice. On peut continuer à vivre comme avant en confiant la justice aux sages de chaque localité ou bien se contenter de la justice basée la loi, mais pas une justice ad-hoc gérée par des politiciens

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2021 à 21:04, par Burkina En réponse à : Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission

    Quelle que soit la raison de la démission, félicitations. Monsieur Simon Compaoré a lui aussi eu la même sagesse. Nous attendons tous les autres qui ne savent pas quitter les choses avant qu’elles les quittent. Pardon, rendez service au boss et au parti. Dieu vous le rendra.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2021 à 22:37, par Un Burkinabê En réponse à : Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission

    En bon, pensez vous que ce bilan en est un ? Les dossiers/problèmes résolus sont les symptômes de la corruptions, du népotisme et des politiciens véreux.
    1- communauté musulmane : problème de gain facile.
    2- le dossier foncier de Polesgo à l’arrondissement 4 de Ouagadougou : maire véreux qui a été challengé par les populations
    3- le dossier de UBA/Hero : faux deals d’assoiffés du matériel
    4- les dossiers des mairies de Karangasso Sambla, de Gourcy, de Saponé : politiciens surfant sur l’ethnicisme. Politiciens qui veulent devenir maire pour vendre des parcelles.
    5- le dossier de la crise communautaire de Solenzo qu’elle a conduit à terme contribuant ainsi à l’apaisement du climat social : pas un problèmecommunautaire mais un problème entre 2 ailes du CDP qui.se combattaient pour contrôler la mairie. Tous des faux-types !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2021 à 10:26, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission

    Toussaint COULIBALY,de l’UPR, lui est allé rentrer dans le bureau du MPP afin de sombrer tristement avec lui. Il n’a pas suivi le conseil du Duc !! Dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2021 à 12:31, par jeunedame seret En réponse à : Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission

    Médiateur du Faso par-ci et justice autonome par-là ; vraiment dans votre démocratie, il y a anguille sous roche.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes les intimidations » (ambassadeur Mousbila Sankara)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est possible de restreindre le nombre de partis, mais de manière subtile », estime le Pr Abdoulaye Soma
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire pour délibérer sur des projets de partenariats et des conventions
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois d’exercice, le président de la délégation spéciale dresse un bilan « assez satisfaisant »
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute "liaison avec des contacts extérieurs"
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces fameux officiers milliardaires n’a été interpellé », fait observer Zéphirin Diabré
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 présente des points de convergence avec nos positions », affirme Germain Bitiou Nama du Front patriotique
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, nous sommes un parti d’engagement, de conviction, de combat pour une nouvelle société… », lègue Me Bénéwendé Stanislas Sankara
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée par un nouveau retrait du projet de loi
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT consulte ses prédécesseurs
Burkina : Le Docteur Brice Bicaba nommé directeur général de la santé et de l’hygiène publique
Burkina : Pas nécessaire de limiter les partis politiques, il faut simplement appliquer les textes !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés