Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Insécurité au Burkina : Un "cyber escroc" mis aux arrêts par la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité

Accueil > Actualités > Société • • lundi 27 septembre 2021 à 12h00min
Insécurité au Burkina : Un

La Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité a mis la main sur un "cyber escroc", peut-on lire sur sa page Facebook.

Plus de six millions de francs CFA,160 euros, une télévision, un vélomoteur, une arme à feu de calibre 7,65 mm, un ordinateur, deux clés USB , un disque dur, trois téléphones portables dont un de marque IPhone 11 Pro, deux Cartes nationales d’identité burkinabè (CNIB) , Cinq cartes bancaires, Cinq chèques de banque, une carte de carburant ont été saisis entre les mains de l’individu par la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC).

Lefaso.net
Source : BCLCC


Lutte contre la cybercriminalité : un cyber escroc mis aux arrêts par la BCLCC.

Une télévision de marque SAMSUNG Smart 55 pouces, un vélomoteur de marque HONDA, une arme à feu de calibre 7,65 mm, un (01) ordinateur de marque HP PROBOOK, deux (02) clés USB , un disque dur DM HD001, trois (03) téléphones portables dont deux de marque SAMSUNG et un de marque IPhone 11 Pro, deux (02) cartes nationales d’identité burkinabé , Cinq (05) cartes bancaires, Cinq (05) chèques de banque, la somme de six millions six cent seize mille (6 616 000) francs CFA et cent soixante (160) euros, tel est le butin saisi par la Brigade Centrale de Lutte Contre la cybercriminalité des mains de ce cyber escroc.

Son interpellation fait suite à des multiples plaintes des victimes enregistrées à travers la division des enquêtes. C’est ainsi qu’avec la collaboration des mêmes victimes, cet présumé cyber escrocs de 31 ans a été mis aux arrêts.

Il s’était spécialisé dans l’escroquerie via les moyens de communications électroniques et particulièrement l’arnaque portant sur la vente des monnaies numérique, l’usurpation d’identité, le faux monnayage et le blanchiment de capitaux.

Sur son mode opératoire, le cyber escroc évoluait dans la vente de crypto monnaies. En effet, il faisait des propositions de vente ou d’investissement dans les crypto- monnaies aux internautes sur les réseaux sociaux. Lorsqu’un internaute s’intéresse à ses offres, il fait d’abord preuve d’une grande amabilité afin d’instaurer un climat de confiance. Ensuite il insiste sur l’essor récent que connaissent les crypto monnaies et fait miroiter une monnaie aux rendements très attractif. Une fois l’internaute emballé, celui-ci lance une commande ou décide d’investir. Le paiement s’effectue toujours, par transfert d’argent. Une fois l’argent reçu, le présumé cyber escroc retire ou transfert l’argent dans un autre compte tout en bloquant l’internaute sur tous ses numéros.

L’internaute ne se rendra compte du manège du cyber escroc que lorsqu’il sera dans l’impossibilité de récupérer ni ses fonds ni sa cryptomonnaie.

Le préjudice actuel causé par ce cyber escroc s’élève à plus de dix millions (10.000.000) de francs CFA.

La BCLCC remercie et salue la collaboration de la population qui a permis d’atteindre ce résultat. Elle invite par ailleurs la population à faire preuve de vigilance.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Armée de l’air : Le colonel Souleymane Ouédraogo, nouveau chef d’état-major, veut miser sur la rigueur et professionnalisme
Marché central de Bobo-Dioulasso : Des commerçants dénoncent une mauvaise gestion
Universités publiques du Burkina : Une rentrée 2021-2022 placée sous le sceau des efforts pour la normalisation
Thomas SANKARA, le sacrifice
Assises régionales de l’éducation : Les acteurs des Hauts-Bassins ont fait le diagnostic du système éducatif régional
Bobo-Dioulasso : Le guide spirituel, Djaffar Hema Ouattara, n’est plus
Manifeste des filles lors du dialogue entre les filles et les décideurs à l’occasion de la journée internationale de la fille, 11 Octobre 2021
Agro-transformation : 150 entreprises bénéficient de l’accompagnement de Hub-IIT, un dispositif innovant d’appui technologique
Thierry Viry, expert en police judiciaire : « Il y a trop d’enquêtes qui n’aboutissent pas, parce que les auditions ne sont pas bonnes »
Yako : Une fille tente d’empoisonner la famille de sa rivale
Journée mondiale de la vue : L’ONG Light For The World vole au secours des populations déplacées internes de Kaya
Prévention des risques professionnels : La Caisse nationale de sécurité sociale outille ses partenaires à Koudougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés