Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Modernisation de l’administration burkinabè : Vers la validation de deux plans stratégiques

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 16 septembre 2021 à 18h37min
Modernisation de l’administration burkinabè : Vers la validation de deux plans stratégiques

Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale organise, les 16 et 17 septembre 2021, à Ouagadougou, un atelier national. Il s’agit, au cours de ces 72 heures de travail, de valider les documents de stratégies de reformes de l’administration du travail et de la direction des ressources humaines.

Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale a entamé depuis quelques années, des reformes audacieuses de son administration afin d’être en phase avec les défis du moment. Le département du Pr Séni Ouédraogo organise à ce effet un atelier national pour la validation de deux documents de stratégies en lien avec les reformes. L’un concerne la reforme de l’administration du travail et l’autre se penche sur la direction des ressources humaines.

Le ministre a déclaré que ces documents sont issus des différentes rencontres de réflexions

La directrice générale du travail, Colette Forogo/Yelkouni, a indiqué qu’au cours de cet atelier, il s’agira d’examiner le contenu de ces documents. Car l’organisation institutionnelle, des ressources humaines et de la communication doivent être en adéquation avec les défis auxquels l’administration publique est confrontée. Ces défis, a-t-elle cité, portent essentiellement sur la gestion des conflits, le dialogue social, la sécurité et la santé au travail. Parce qu’aujourd’hui quand on parle de l’administration du travail, il y a l’inspection du travail mais il y a aussi d’autres acteurs.

La directrice générale du travail, Colette Forogo/Yelkouni, a indiqué que les défis de l’administration publique portent essentiellement sur la gestion des conflits

Pour le directeur des ressources humaines, Hamidou Ouédraogo, qui parle de réformes, parle de l’homme. Les hommes constituent d’après lui, le socle de l’amélioration des services publics. C’est pourquoi l’inclusion de la gestion des ressources humaines est aussi capitale. Toute chose qui permettra de les mobiliser autour des orientations et des politiques que le ministère a engagés.

Documents à valider

Ces reformes sur les directions des ressources humaines s’articulent autour de trois axes principaux. « Il s’agit premièrement du développement des ressources humaines. Il faut entendre par là l’amélioration de la gestion des compétences à travers une gestion prévisionnelle des effectifs, la dématérialisation des actes », a-t-il mentionné. Le deuxième axe stratégique se penche sur l’organisation du dispositif de la direction des ressources humaines et enfin, a-t-il ajouté, de la question de l’amélioration des relations professionnelles et sociales de travail. « Il s’agit là, de la question du dialogue social, du fonctionnement des organes consultatifs », a-t-il précisé.

Pour le directeur des ressources humaines, les reformes sur les RH s’articulent autour de trois axes

Pour le premier responsable de département, Pr Séni Ouédraogo, les documents soumis « au regard critique » des participants au présent atelier, sont issus de différentes rencontres de réflexion. « Il vous appartient de vous en approprier et d’en faire un outil pour le pilotage de notre département ministériel en priorité », a-t-il exhorté.

Les participants sont invités à des réflexions « profondes et fécondes »

Pr Ouédraogo les a, de ce fait, invité à des réflexions « profondes et fécondes » pour déterminer les actions à entreprendre dans le cadre du projet de plan stratégique de la réforme de l’administration du travail et celui de la réforme de la direction des ressources humaines. « Je ne doute pas, au regard des compétences réunies dans cette salle, que les objectifs attachés à cet atelier seront pleinement atteints pour une modernisation de l’administration à l’horizon 2025 », a-t-il conclut.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Commune de Bingo/village de Sapélo : Une « bombe foncière » à désamorcer, les habitants interpellent les autorités
Éducation en situation d’urgence au Burkina : 2 682 établissements fermés à la rentrée d’octobre 2021
Le ministre de la santé chez le cardinal Philippe Ouédraogo : L’archevêché de Ouagadougou rejette le compte rendu publié par le ministère
Semaine nationale de la citoyenneté 2021 : Victoria Ouédraogo/ Kibora décline les grandes lignes
Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information : EducommunicAfrik pour la sensibilisation des jeunes
Ministère de la Sécurité : Edgard Sié Sou installé dans ses nouvelles fonctions de secrétaire général
Secteur agro-sylvo-pastoral : Les acteurs non étatiques examinent le plan stratégique national d’investissement
Sexualité des jeunes : L’Abbé Jean Emmanuel Konvolbo déplore « le logiciel sexuel » du ministre Charlemagne Ouédraogo
Ministère de l’Eau et de l’assainissement : Ousmane Nacro juge satisfaisant le bilan de sa gestion, de janvier à septembre 2021
Dori : Des déplacés internes et réfugiés informés des modes d’accès à la justice
95e Journée mondiale des missions : La paroisse Saint André de Saaba, hôte de la célébration eucharistique
Festival Allons à Kaya : La population de Kaya est résiliente et debout
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés