Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

2e CASEM 2021 du MINEFID : La gestion domaniale, foncière et cadastrale du Burkina sur la table de discussion

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 16 septembre 2021 à 14h10min
2e CASEM 2021 du MINEFID : La gestion domaniale, foncière et cadastrale du Burkina sur la table de discussion

Le ministère de l’Économie, des finances et du développement (MINEFID) a tenu son deuxième Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année, ce jeudi 16 septembre 2021 à Ouagadougou, sur la « Problématique de la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale : défis et perspectives ».

Après un premier rendez-vous en février où les acteurs du ministère de l’Économie, des finances et du développement (MINEFID) se sont penchés sur la relance économique, ce jeudi 16 septembre 2021, c’est le deuxième Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année. Pour ce deuxième exercice, la réflexion va porter sur le thème de la « Problématique de la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale : défis et perspectives ».

Selon le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, le Burkina Faso fait de plus en plus face à une tension significative liée à la question foncière. « Malgré le boom miner, c’est le secteur où nous connaissons beaucoup de difficultés en termes de mobilisation des ressources », a-t-il indiqué.

Le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré (au micro), entouré de ses proches collaborateurs.

Pourtant, le Burkina Faso dispose des moyens pour relever la pente mais les défis sont toujours présents. « Les outils modernes de gestion foncière (cadastre et système information du foncier) prévus par la loi qui devraient faciliter la dématérialisation des procédures de gestion domaniale, foncière et cadastrale sont peu ou pas fonctionnels », a reconnu le ministre.

La gestion quotidienne des dossiers liés au foncier, qui se fait « quasi-manuellement », constitue une autre difficulté, car il y a beaucoup de conflits. Pour le ministre, il faut aller résolument vers la digitalisation, faire en sorte que la gestion du foncier soit performante. « C’est de là que nous pourrons résoudre les questions liées aux conflits », a-t-il affirmé.

Les acteurs sont invités à redoubler d’efforts afin de contribuer à la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale.

Outre ces difficultés, le ministère a comptabilisé des résultats satisfaisants. A la date du 31 juillet 2021, le recouvrement des recettes propres est à un taux de 102% par rapport à la prévision. Le ministre Lassané Kaboré a félicité tous les acteurs pour les acquis engrangés à travers la mise en œuvre des actions inscrites dans le Plan de travail annuel (PTA) du ministère, en dépit d’un contexte sécuritaire, socioéconomique et sanitaire difficile.

Présidant la cérémonie d’ouverture de ce CASEM, Lassané Kaboré a fait savoir que des débats éclairés autour du thème permettront de construire une administration moderne, transparente, efficace et solidaire.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mines au Burkina : Coris Bank international finance Orezone Bomboré SA à hauteur de 52,5 milliards de francs CFA
Burkina Faso : Un atelier national sur la pauvreté multidimensionnelle des enfants se tient à Ouagadougou
Libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO : Un panel pour outiller les acteurs du grand-ouest du Burkina
Digitalisation des transactions douanières au Burkina Faso : Les plateformes SYLVIE et SYDONIA interconnectées
Maison de l’entreprise du Burkina Faso : Le nouveau directeur général, Karim Ouattara, prend officiellement les commandes
2e édition du mois du consommons local : « Avant d’importer, on va d’abord consommer local », Harouna Kaboré
Ministère de l’Économie et des finances : Les acteurs en pourparlers pour le financement du PNDES II
Fluidité du commerce du bétail dans la sous-région : Les fédérations de la filière signent une convention avec le ministère burkinabè de la Sécurité
10e édition de la « Retraite stratégique » de Coris Bank International SA : L’institution veut renforcer sa position sur le marché
Journées économiques du Burkina Faso 2021 : Les acteurs se penchent sur les stratégies de relance de l’économie burkinabè
Espace UEMOA : C’est parti pour la 2e édition du mois du consommer local
Transfert de fonds de la diaspora burkinabè : Un cadre de concertation participatif pour définir des mécanismes de facilitation des procédures
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés