Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Financement du PNDES-II : Rendez-vous pris à Bruxelles les 2 et 3 décembre 2021

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 15 septembre 2021 à 21h00min
Financement du PNDES-II : Rendez-vous pris à Bruxelles les 2 et 3 décembre 2021

Pour le financement de la phase 2 du Plan national de développement économique et social (2021 - 2025) estimé à 19 030,7 milliards FCFA, le Burkina Faso se tournera comme en 2016 vers les bailleurs de fonds. Et c’est à Bruxelles, en Belgique que les autorités burkinabè iront, les 2 et 3 décembre 2021, « séduire » les partenaires afin de combler le gap de financement qui représente les 37% du coût global. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Communication, Ousséni Tamboura, à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 15 septembre 2021.

Notons que le PNDES-II se fixe pour objectif de « rétablir la sécurité et la paix, renforcer la résilience de la nation et transformer structurellement l’économie burkinabè, pour une croissance forte, durable et inclusive ».

La première phase du référentiel de développement (2016-2020) évaluée à plus de 15 000 milliards de francs CFA avait conduit les autorités burkinabè à Paris pour rechercher un financement additionnel de 5570,2 milliards de francs CFA, représentant 36,2% du montant total. Les promesses de financement à cette table ronde s’étaient élevées à plus de 18 000 milliards de francs CFA.

Dans son discours sur la situation le 20 mai 2021, le Premier ministre, Christophe Daboré, indiquait que 5 035 milliards de FCFA ont pu être levés à la date du 31 décembre 2020, ce qui représentait un taux de mobilisation de 90% du besoin de financement.

En y ajoutant les ressources propres dont le taux de mobilisation s’élevait à 77%, le taux global de mobilisation des ressources pour financer le PNDES s’était établi à 82% au 31 décembre 2020, selon le Premier ministre.

Pour une prévision de 7.7%, le taux de croissance, lui, a été de 5.8% sur les cinq ans de mise en œuvre du plan. Une performance que les autorités burkinabè ont liée à la situation sécuritaire et au Covid-19.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Demande de manifestation pour la création de base de données des fournisseurs
Burkina Faso : Le club des hommes d’affaires franco-burkinabè effectue sa rentrée
Coopération : Le montant de l’aide publique au développement reçue par le Burkina s’établit à 1 232 milliards de FCFA en 2020
L’engagement envers le service client se traduit par des gains financiers – Directeur Général du Groupe UBA
Burkina Faso : La Banque européenne d’investissement renforce son partenariat avec l’ACEP
Assurances au Burkina : LGA-A lance officiellement ses activités
« Shell FuelSave » : Le nouveau carburant de Shell lancé par Vivo Energy au Burkina
Expo-Yeelba : Pour une promotion du Faso Dan Fani au Burkina à l’international
2e CASEM 2021 du MINEFID : La gestion domaniale, foncière et cadastrale du Burkina sur la table de discussion
Financement du PNDES-II : Rendez-vous pris à Bruxelles les 2 et 3 décembre 2021
Bobo-Dioulasso : Le logo du label du Koko Dunda officiellement présenté
Vente de céréales au Burkina : Voici les prix maximum fixés pour le maïs, le mil et le Sorgho
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés