Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Journée africaine de la propriété intellectuelle : Le Burkina totalise quatre produits labélisés, selon le ministre Harouna Kaboré

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 13 septembre 2021 à 18h33min
Journée africaine de la propriété intellectuelle : Le Burkina totalise quatre produits labélisés, selon le ministre Harouna Kaboré

L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) célèbre chaque 13 septembre la Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle. Cette année, elle est à sa 22e édition. Dans un message qu’il délivre à l’occasion de la célébration de cette journée, le ministre burkinabè en charge du commerce, Harouna Kaboré, énumère les actions entreprises par le Burkina Faso pour labéliser certains de ses produits.

Placée sous le thème : « Propriété intellectuelle, innovation et développement des entreprises en Afrique », la 22e journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle intervient dans un contexte frappé par le covid-19, les attaques terroristes et l’adoption d’un mécanisme de financement des innovations technologiques.

Selon le ministre burkinabè en charge de l’industrie, Harouna Kaboré, le choix de ce thème s’explique par la « ferme volonté d’utiliser la propriété intellectuelle comme un moteur de croissance à travers la création et le développement d’entreprises innovantes. »

Conscient de l’importance de la propriété intellectuelle pour la promotion et la valorisation des produits nationaux en général et des produits du terroir en particulier, le Burkina a donc engagé, depuis bientôt deux ans, la labellisation de quatre produits du terroir, à savoir le pagne faso dan fani, le chapeau de Saponé, le pagne koko dunda et le beurre de karité. Il y a également eu la création du label « Made in Burkina » afin de promouvoir sur le plan national et international les produits d’origine burkinabè. Le label koko dunda a par la même occasion été dévoilé ce 13 septembre dans la cité de Sya, épicentre de la production de pagnes koko dunda.

« Nous pouvons affirmer que l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle au Burkina Faso commence à être une réalité et ce à travers l’enregistrement du chapeau de Saponé comme première indication géographique protégée (IGP) de notre pays, la mise sur le marché national et international des pagnes faso dan fani labellisés authentifiables et traçables via internet ou les smartphones, la création du label made in Burkina et la mise sur le marché de produits estampillés des sceaux des label made in Burkina, beurre de karité et koko dunda d’ici la fin de cette année », a laissé entendre Harouna Kaboré.

L’OAPI, dans le cadre de sa mission d’accompagnement des Etats membres vers leur développement technologique et économique, envisage de mettre en place des plateformes : innovateurs/entreprises en vue de permettre aux PME/PMI de ses Etats membres de disposer des innovations nécessaires à leur développement, leur compétitivité et leur croissance. Le ministre a donc invité tous les acteurs à participer activement à la mise en place de cette plateforme afin de donner une impulsion au développement d’entreprises innovantes et résilientes dans notre pays.

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Drame au Loroum : Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés dénonce une descente dans le village de Hargo
Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le PAREN invite la communauté éducative à la responsabilité
Santé : « Une fois déclarée, la rage conduit inévitablement à la mort », Dr Eric Arnaud Diendéré, médecin infectiologue
Stationnements anarchiques à Ouaga : Arrêt sur ces usagers aux comportements mal fichus !
Droits au travail sécurisé des femmes de ménage au Burkina : Un atelier de réflexion organisé pour un plaidoyer auprès des autorités
Burkina Faso : La jeunesse à l’école du dialogue social et du civisme
Élections de proximité 2022 au Burkina : À Kaya, des députés se penchent sur l’option appropriée du suffrage universel direct
Initiative produire un million de tonnes de riz au Burkina : « Tout porte à croire que les objectifs seront atteints, sinon même dépassés » (Gaoussou Sanou)
27e édition de la Tranche commune entente : Les gagnants burkinabè raflent 10 millions de francs CFA en Côte d’Ivoire
Clôture de la 11e édition du camp jeunesse de l’ODJ : Une apothéose sur fond de dénonciation de la mal gouvernance au Burkina
Doundoudougou/Centre-Est du Burkina : Le vivre ensemble menacé à Zamsé ?
Ouagadougou : Une étudiante de 19 ans tuée dans un braquage à main armée à Rimkièta
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés