Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Meeting du PBR à Ziniaré : Le “CDP” assure un spectacle troublant

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Gilbert Bouda • • mercredi 9 novembre 2005 à 07h19min

Le candidat Gilbert Bouda du Parti burkinabè pour la refondation (PBR) a tenu lundi dans la soirée l’avant-dernier meeting de sa campagne dans la province de l’Oubritenga, d’où il est originaire. Une vingtaine de danseuses de Kiègba ont été sollicitées pour l’animation de la rencontre.

Mais des jeunes portant tee-shirts et casquettes à l’effigie de Blaise Compaoré, plus zelés , ont perturbé la manifestation de bout en bout par leurs cris, le bruit des moteurs et la poussière qu’ils soulevaient. Le candidat Bouda qui a su garder son calme, est reparti, accompagné de coups de poings sur son véhicule.

Arrivé vers 16h30, en provenance de Ouagadougou, Gilbert Bouda a rencontré à la place de la gare de Ziniaré, une population relativement nombreuse. Il s’est évertué à expliquer en langue locale la Fasocratie et son programme de gouvernement. « J’ai demandé à chacun d’avoir le courage de sortir et de voter pour changer les choses », a-t-il confié.

Un soutien indésiré

Sur le lieu du meeting, il y avait, au moins, autant d’individus arborant des tee-shirts « CDP » que ceux portant les chemisettes « PBR ». Très vite, des jeunes se sont regroupés autour du matériel de sonorisation qui a été, par ailleurs, installé et manipulé par un technicien portant des tenues de campagne à l’effigie de Blaise Compaoré.

A la question de savoir ce qu’ils font là, ils ont répondu être venus soutenir Gilbert Bouda. Ce que les militants du PBR ont cru à un momene donné. Le responsable à la communication du parti, Amidou Lompo l’a dit : « Le CDP a envoyé ces gens pour nous soutenir, le président du PBR est très content et le remercie ». Mais pendant qu’il expliquait ce pour quoi Gilbert Bouda est à Ziniaré, pour la deuxième fois, des jeunes ont fait ronronner les moteurs de leurs motos tout en produisant une nuée de poussière. Et M. Lompo de demander « un calme politique, intelligent », vainement.

Les « animateurs », de plus en plus zélés, font entrer en scène plusieurs motos. L’un des trois véhicules de la campagne du CDP présents sur place, a commencé à patiner à son tour. Dans ses œuvres, le chauffeur de ce véhicule a percuté une moto et un vélo. Cela n’a pas empêché le fasocrate de prononcer son discours en dépit des défaillances de sonorisation. Vers la fin, Gilbert Bouda s’est retrouvé au milieu de ses partisans, pressés de toute part par les militants du CDP. Il put s’extirper de la foule et s’engouffra dans son véhicule. Des coups de poings au véhicule l’accompagnèrent.

Des conseillers municipaux soupçonnés

Le directeur provincial de la campagne du CDP, Dominique Konseibo n’était pas présent à Ziniaré au moment des faits. Il serait avec Blaise Compaoré à Koudougou. Mais, il y avait Zoungrana Jean Etienne, directeur régional du Plateau central de l’enseignement de base et conseiller à la mairie de Ziniaré et un autre conseiller prénommé Amadou, selon Roland Zoundi, un militant du PBR. Pour ce dernier, si les deux conseillers du CDP n’ont pas pu maintenir l’ordre, c’est qu’ils sont à la base des troubles. Un des conseillers ferait partie des cascadeurs, selon M. Zoundi, qui précise que la demande d’autorisation pour ce meeting a été obtenue de la mairie.

M. Bouda ne s’y attendait pas

« Sincèrement, je ne m’y attendais pas », a confié le candidat du PBR. Amidou Lompo note aussi que depuis le matin, il n’y avait aucun signe qui présageait de tels comportements, sauf que les gens voulaient connaître le lieu de la rencontre. Très tolérant, l’homme d’Oubriyaoghin dit qu’il ne sait pas ce qui motivent ces perturbations. « Dans la forme, je tolère, il n’y a pas eu de graves incidents », a affirmé M. Bouda. Pour lui, il accepte le débat politique à Ziniaré et il entend renforcer la démocratie par son attitude.

Aucune action en justice n’est en vue. Mais des militants ont qualifié ces agissements d’actes de vandalisme et de comportement qui « reflète la personnalité du CDP dans le fief du président du Faso ». Le responsable local du PBR, Roland Zoundi, compte poursuivre sa campagne de bouche à oreille, de cour en cour. C’est la politique, il n’y a pas de problème, a-t-il dit.

En dehors du CDP, le PBR est le seul parti à tenir son meeting à Ziniaré. On indique que Philippe Ouédraogo et Ram Ouédraogo ont fait une escale sans plus. Selon un ancien, c’est du jamais vu à Ziniaré. Il se rappelle bien les meetings de Sangoulé Lamizana et de Joseph Ouédraogo qui se sont déroulés dans la joie populaire.

Aimé Mouor KAMBIRE



Vu et entendu au meeting de Gilbert Bouda du PBR à Ziniaré

La technique avait des problèmes

Pour le meeting, plus de trente minutes après le début, la sonorisation ne fonctionnait toujours pas. Pendant ce temps, le propriétaire du matériel réclamait déjà les frais de location, car disait-il, il est menacé d’avoir loué son matériel à un autre parti.

Des militants CDP mécontents de leurs responsables

Le désordre qui a été créé sur le lieu du meeting du PBR n’a pas été apprécié par des militants du CDP. Les responsables de cette situation ont même été traités de tous les noms d’oiseaux. Pour les militants mécontents, ces responsables auraient mieux fait sensibiliser leurs militants qui ne savent pas encore comment voter. Ils se sont demandés pourquoi un tel comportement alors que leur candidat Blaise Compaoré est bien reçu partout ailleurs. Beaucoup de militants du CDP n’étaient pas du tout contents pour ce qui s’est passé.

Rassemblés par A.C.S

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gilbert Bouda, après son vote : "Je suis serein, j’attends les tendances”
Message final de Gilbert Bouda : « Burkinabè, votez utile ! »
Gilbert Bouda : Une chance d’aller au village
Meeting du PBR à Ziniaré : Le “CDP” assure un spectacle troublant
Gilbert Bouda à Bobo-Dioulasso : Le grand meeting n’a pas eu lieu
Gilbert Bouda : le jeune homme prêche la Fasocratie dans le Sahel
Calme plat au siège des fasocrates
Gilbert Bouda, le candidat des fasocrates, veut revoir sa stratégie de mobilisation
Tenkodogo : Gilbert Bouda « déifié »
M. Gilbert Bouda, candidat du PBR : Il veut faire du Burkina le centre du monde
Présidentielle 2005 : Gilbert BOUDA
Présidentielle 2005 : Gilbert Bouda, nouveau candidat déclaré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés