Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Réconciliation nationale au Burkina : Zéphirin Diabré a reçu le plan d’action du réseau des parlementaires en charge de la question

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 2 septembre 2021 à 17h04min
Réconciliation nationale au Burkina : Zéphirin Diabré a reçu le plan d’action du réseau des parlementaires en charge de la question

Le ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a reçu, ce jeudi 2 septembre 2021 dans son cabinet, une délégation du réseau des parlementaires pour la sécurité, la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme au Burkina.

Il a été question de la remise du plan d’action sur la réconciliation nationale et la sécurité élaboré par le réseau des parlementaires pour la sécurité, de la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme au Burkina. Un plan d’action triennal qui, selon le président du réseau, Sayouba Ouédraogo, sera mené au cours du dernier trimestre de l’année 2021. Ce sont donc ces activités qui ont été présentées au ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale.

Zéphirin Diabré, ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale

En ce qui concerne les activités prévues dans le plan d’action, Sayouba Ouédraogo a fait savoir qu’il y aura des visites au niveau des sites des déplacés internes, des rencontres avec les forces de défense et de sécurité, etc. « Et notre plan d’action a été bien accueilli par le ministre d’Etat. Il nous a donné des conseils et fait des propositions pour son amélioration », a-t-il laissé entendre.

Sayouba Ouédraogo, président du réseau des parlementaires

Le ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a pour sa part indiqué sa satisfaction du fait qu’au sein de la représentation nationale, des élus prennent à bras le corps la question de la réconciliation nationale, se constituent en réseau pour contribuer à la sensibilisation et appuyer les actions du gouvernement dans ce domaine. « L’étape d’aujourd’hui est une concrétisation de leur engagement, puisqu’ils ont déjà arrêté un certain nombre d’activités. Ce qui donne satisfaction et une immense joie, parce que les activités prévues sont très indiquées et encourageantes », a dit le ministre Diabré.

Remise du document comportant le plan d’action triennal du réseau des parlementaires pour la sécurité, la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme

Le réseau des parlementaires pour la sécurité, la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme a été mis sur pied en juillet 2021, selon son président, à la suite de la création du ministère d’Etat en charge de la réconciliation nationale. Sayouba Ouédraogo estime que la question de la réconciliation nationale est une question qui concerne tout le monde et, en tant que représentants des Burkinabé, il était tout à fait normal que les membres du parlement prennent des initiatives pour accompagner le gouvernement. L’élaboration de ce plan d’action, premier du genre, est la preuve de leur engagement.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Simon Compaoré le sage quitte la vie politique
Dr P. Emile Paré, DG du Centre de formation politique du MPP : « Nous enseignons la stratégie électorale, comment gagner une élection »
Burkina Faso : « La sécurité avant la réconciliation nationale », prône l’opposition à la reprise du dialogue politique
Burkina/vie politique : L’organe dirigeant du MPP passe de 78 à 95 membres
Simon Compaoré : Après 46 ans de vie politique, l’ "Adieu" !
Burkina Faso : Alassane Bala Sakandé désormais président du Bureau exécutif national du MPP
Burkina/MPP : Le devoir de reconnaissance des militants à Simon Compaoré, désormais président d’honneur du parti
Burkina/vie politique : « Celui qui veut partir au MPP peut y aller, le CDP n’est pas à vendre » (secrétariat des jeunes du CDP)
Burkina : Lever de rideau sur le deuxième congrès extraordinaire du parti au pouvoir, le MPP
Processus de réconciliation au Burkina : La coordinatrice-résidente du système des nations-unies et l’ambassadeur de Turquie chez Zéphirin Diabré
MPP-UNIR/PS : « Ce n’est pas parce que nous sommes des alliés que nous allons faire un mariage forcé » (Urbain G. Yaméogo, direction politique du MPP)
Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans un "spectacle désolant"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés