LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Cas suspect de fièvre hémorragique au Burkina Faso : Un patient de 22 ans admis aux urgences du CHU-Bogodogo

Publié le dimanche 22 août 2021 à 22h25min

PARTAGER :                          
Cas suspect de fièvre hémorragique au Burkina Faso : Un patient de 22 ans admis aux urgences du CHU-Bogodogo

Le ministère de la Santé a fait, dimanche 22 aoùt 2021, le point d’un cas suspect de fièvre hémorragique au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bogodogo, peut-on lire dans un communiqué dudit ministère publié sur sa page Facebook. Il s’agit d’un patient de 22 ans qui a été admis aux urgences médicales dudit CHU.

Selon le ministère de la Santé, le patient en question est arrivé au Burkina Faso, il y a deux jours en provenance de Niancarré / Kadiolo dans la République de Côte d’Ivoire (RCI). Après un parcours dans deux formations sanitaires du district sanitaire de Ziniaré (Région du Plateau central), il a été reçu aux urgences médicales (UM) du CHU-Bogodogo, dimanche.

Au regard de la situation sanitaire qui prévaut en ce moment dans la sous-région, une enquête étiologique s’impose, selon le ministère de la Santé. « Le patient a été immédiatement isolé par l’équipe du CHU-B conformément aux normes recommandées, une démarche diagnostique et de prise en charge sont en cours », peut-on lire dans le communiqué.

Toutefois, le ministère tient à informer le public que le Burkina Faso a renforcé son système de surveillance épidémiologique afin de faire face aux différentes menaces sanitaires.

Source : Page Facebook du ministère de la santé

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • « Le patient a été immédiatement isolé par l’équipe du CHU-B conformément aux normes recommandées, une démarche diagnostique et de prise en charge sont en cours », peut-on lire dans le communiqué.
    C’EST EBOLA OUI OU NON ? SOYEZ CLAIR SVP

  • Dites moi bonnes gens, les frontières ne sont-elles pas fermées ? Il est passé par où pour rentrer au Burkina ? Prenez nous au sérieux et arrêter votre simulacre de fermeture de frontières pour plutôt mettre en place les dispositifs sanitaires appropriés aux frontières

  • Ses contacts doivent être isolés avant la confirmation du cas.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique