Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 13 août 2021 à 11h00min
OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

Pascal Zaïda, membre de la Coordination nationale des OSC pour la Patrie (COP), a été interpellé, ce vendredi 13 août 2021, par des éléments du Service régional de la Police judiciaire du Centre (SRPJ).

Selon une source sécuritaire qui confirme l’information, l’audition du coordonnateur national du Cadre d’expression démocratique (CED), est actuellement en cours.

On ignore, pour l’instant, les raisons de son arrestation mais on se rappelle qu’il a animé, hier jeudi 12 août 2021, une conférence de presse sur la situation sécuritaire et économique nationale.

Au côté de Marcel Tankoano, également membre de la Coordination nationale des OSC pour la Patrie, Pascal Zaïda avait sévèrement critiqué la gouvernance actuelle du Burkina Faso avant de prédire que : « Si rien n’est fait, il y aura un soulèvement ».

Est-ce que son interpellation est liée à sa sortie médiatique ? L’interrogation reste entière et les prochaines heures pourront peut-être y apporter des réponses.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 août à 11:25, par A qui la faute ? En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Peu importe, il aura du temps libre pour réfléchir et peut-être regretter d’avoir été le chien de chasse du régime. Maintenant ils n’ont plus besoin de lui.
    Mais ce n’est pas comme ça qu’on résout les problèmes : de la vigueur spontanée avec les faibles et des discours vides quand il s’agit des vrais problèmes

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 11:30, par AMADOU En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Mrs les m’as tu vu ? Arrêtez de nous pomper l’air. Le contexte du Burkina est général. Ce n’est pas une histoire de régime. vous ne pouvez pas comprendre. Faites partir vos familles en Côte d’Ivoire pour une vie pas chère
    Ou au Niger et au Mali pour une vie en toute sécurité. Ou devenez des commerçants pour vendre l’huile moins cher. On verra si vous vous approvisionnez a 1000 francs le litre on verra si vous pourrez revendre à 800 le litre a ouaga ? Plus simple comme vous avez les meilleures idées vous présenter aux élections présidentielles de 2025. Vous aurez tout en main pour le bien être du FASO. Cessez de rêver. On a tout compris

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 11:40, par Le musulman En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Merci à Lefaso.net pour l’information. Je conseillerai aux animateurs du Journal d’être très prudents sur certaines affirmations car ils connaissent les pratiques des politiciens de ce pays. Si Mr Pascal Zaida et Mr Marcel Tankoano sont capables de susciter un soulèvement, bon courage à eux ! Le peuple avisera en son temps et agira comme il l’a toujours fait. Tant pis pour ceux qui ont la mémoire courte et tant pis pour ceux qui croient que tout le monde mange dans la politique !

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 12:10, par Kon N’doungtouly En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Il le fallait , certains croient depuis l’insurrection qu’ils n’ont que des droits.Comme si cesont eux qui ont installé le régime actuel , ils oublient qu’il y a eu transition et élections en 2015 et 2020 et le choix a été porté sur Roch Kaboré .On ne peut pas continuellement laisser des désoeuvrés qui ne veulent que des raccourcis pour vivre créer le désordre dans le pays.
    Au nom de la quiétude du pays ,je condamne les agissements de cet exité.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 12:38, par caca En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Ces gamins ont aussi peur du couteau deh. L’intimidation aux opposants est toujours source de tension et déclin des soulèvement. La phrase de Mr Pascal n’avait pas de contenu pour les burkinabé, mais son interpellation rendu compte que ce Monsieur a dit quelque chose du régime. Le régime fait promotion d’individu isolé, et en démocratie ça devient un événement significatif. Ceux qui avaient préparés un soulèvement dans ce pays, n’avaient pas non plus fait des annonces pour dire le pouvoir en place que "Si rien n’est fait, il y aura un soulèvement". Essayons autre chose cher gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 12:55, par Indjaba En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Bien fait pour lui. Les gens se donnent trop de liberté . Je ne sais même pas pourquoi l’État n’a envisagé aucune démarche pour retrouver et faire extrader la nommée Amina Rachow qui appelle tous les jours au désordre et fait tout pour manipuler nos fds. La liberté doit avoir des gardes fou . RMCK a laissé faire par peur et cela lui retombe dessus. J’espère que nos juges ne vont pas debouter pour la n-nieme fois l’état !

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 12:55, par Nabiiga En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Haya, qu’on le laisse plus depuis qu’il a été pris dans le filet. Puisque nous y sommes, qu’est-ce qui s’est passé avec l’affaire Bouda, le conseiller du Président du Faso et les autres malfaiteurs qui se sont faits parler d’eux récemment. Nous aimerions savoir. L’impunité au Burkina, on le sait est synonyme du régime que nous avons chassé, pas celui-ci. Nous appelons donc aux autorités de faire toute la lumière sur l’instruction de ces dossiers pendants. Bouda s’est fait construire une mansion au dos de contribuable, qu’est-ce qu’on attend pour qu’il dise au juge comment a-t-il pu la construire, avec quel argent. Faute de quoi, l’état la saisisse et la convertir en une clinique pour la population de Manga.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 13:17, par Red En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Personnellement, je pense que nous allons droit au mur. Effectivement si rien n’est fait, cela n’ira pas. Zaïda n’a fait que dire plus haut ce que plusieurs burkinabè pensent. On n’a pas besoin d’être magicien pour comprendre que la situation s’empire. Ecoles fermées, insécurité partout, des enfants qui meurent face aux terroristes, des politiciens qui sont braqués sur leurs carrières politiques. Est ce que vous entendez encore les politiciens depuis les dernières élections ????? Relâcher ce pauvre Mr qui a simplement dit haut et fort la réalité de notre pays.

    Répondre à ce message

    • Le 13 août à 16:18, par Timbila En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

      Ce gouvernement mène un faux combat. Il aime déplacer les problèmes. Aujourd’hui le CFOP à déclaré que si la cherté de la vie persiste on demandera au gouvernement de partir. Il n’y a pas de différence avec un soulèvement populaire. Laissez ZAIDA tranquille. Tout le monde le dit chaque jour sauf les hypocrites qui souffrent mais étant partisans du MPP se taisent .

      Répondre à ce message

  • Le 13 août à 17:50, par HUG En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Ce pouvoir ne veut pas que les gens disent la vérité.Tous ceux qui tentent de critiquer leur gestion devient leur ennemis. On a affaire à une justice deux poids deux mesures. Des militaires ne sont allés assisté aux gens de solhan,la justice n a poursuivi personne pour assstance de personne en danger.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 17:55, par HUG En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Si rien n est fait il y aura..... Est différent de il y aura. Pascal Zaida a eu le courage de dire haut ce que les uns pense bas : vie chere jamais egalée, terrorisme, gabegie...Ces fléaux existent ils ou pas ?courage a zaida.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 19:25, par Trahison En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Les insurges sinceres, sachez que Zaida regrette le depart de ses maitres. Il mageait les croutillons qui tombaient de leur table. Le probleme de Roch, c’ est qu’ il veut qu’ on dise qu’ il est un president bon. Nous on ne l’ a pas elu pour etre bon mais pour faire son travail. Il laisse des voleurs autour de lui et des opposants amers faire et dire du n’ importe quoi devant lui. La liberte d’ expression, c’ est pas la liberte de crier au feu au feu dans un Cine Burkina plein a craquer. Il ne tue pas comme l’ introverti sanguinaire fuyard. Mais il doit envoyer un signal clair qu’ il est humain mais pas bon comme bonbon. Sinon, ces gens qu’ on a chasses sans regret croient qu’ ils peuvent regagner du poil de la bete et envisagent de le sucer. Puisqu’ il est bonbon. Nous sommes toujours la. Et cette fois, nous allons vous faire rendre gorge.Ka, SOME, Fangfmenga, Paris-Rawa Levrai, Cyntia banao, Balai Citoyen, vous etes ou meme ? Ne rangez pas vos plumes ou vos micros.. Ces sanguinaires qui nous ont empoisonne la vie 30 ans n’ ont aucune rep[entance. Au contraire, c’ est a nous les victimes qu’ ils velent faire regretter.

    Répondre à ce message

    • Le 13 août à 22:03, par Ka En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

      Merci mon jeune Trahison. Oui nous serons toujours là pour ceux qui portent toujours fièrement leur titre de criminels en puissance et veulent que le Burkina marche à reculons : L’histoire retient d’eux que ce sont des vulgaires sicaires, leur véritable identité. Chaque fois qu’ils le tronqueront contre un autre titre, nous sommes là pour le leur rappeler comme les Nazis à qui ils s’apparentent plus.

      Répondre à ce message

    • Le 14 août à 10:33, par caca En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

      Trahison, tu es l’ombre de toi-même et c’est du n’importe quoi. Maintenant que la peur a changé du camp la liberté d’expression devient en danger par un MPP en agonie.
      Vive les progressistes et que Dieu béni le président Blaise Compaoré. Sans rancune.

      Répondre à ce message

      • Le 14 août à 23:38, par MyMy En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

        - @CACA, BONJOUR. IL Y A 2 OU 3 MECS AVEC CHACUN DE NOMBREUX FAUX PROFILS, QUI RACONTENT TOUT ET N’IMPORTE QUOI AU PROFIT DU REGIME VAMPIRE MPP. LE MENSONGE EST LEUR OUTIL DE PREDILECTION. ILS NE SAVENT PAS CE QUE SIGNIFIE "UNE FIGURE DE STYLE". AUTREMENT, ILS ARRÊTERONT LEUR JEU MALSAIN.
        JUSTE POUR 5000CFA DE DATA, ILS SONT CAPABLES D’AFFIRMER ET MAINTENIR QUE LE SOLEIL SE LÈVE A L’OUEST, SE COUCHE AU NORD, QUE MR. ROCH KABORE EST NE DANS OU SUR UN NUAGE ROSE. ETC. MAIS QUAND CE DERNIER VA BIENTÔT SE RETROUVER DANS LE PÉTRIN JUSQU’AUX NARINES ET LES OREILLES, CE SONT LES MÊMES QUI VONT L’INJURIER. POUR EUX, IL N’Y A QUE LE TUBE DIGESTIF QUI COMPTE. (SUR CE POINT AUSSI, LES TERRORISTES ONT COMPRIS LE TRUC. C’EST SURTOUT POUR CELA QU’ILS RECRUTENT PLUS FACILEMENT AU BF.)

        COMME @HUG L’A DIT AVEC JUSTESSE, ILS VEULENT NOUS CONVAINCRE QUE LE COTON EST NATURELLEMENT NOIR DE COULEUR.
        ALORS @CACA, NE PERDEZ PAS VOTRE TEMPS ET VOS ENERGIES AVEC EUX. ILS N’ÉCRIVENT PAS POUR APPRENDRE, COMPRENDRE, APPORTER, AIDER, ÉCLAIRER... ILS ÉCRIVENT POUR DIRE QU’ILS SONT L’ALPHA ET L’OMÉGA DES CONNAISSANCES DONT LE (CATASTROPHIQUE) REGIME MPP SERAIT LA NAVETTE-MERE. POURTANT..., houlalaaa.... QUEL EST L’INTÉRÊT A VOULOIR ÉCHANGER AVEC EUX ?

        BON DIMANCHE ET BONNE MESSE A VOUS.

        Répondre à ce message

      • Le 16 août à 19:43, par DJANGO En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

        Caca Blaise Compaoré est un homme fini. Tu n’as pas honte qu’il soit devenu Ivoirien ? Aussi tu vois comment l’image de Thomas SANKARA rayonne dans le monde. Façon tu adules ton mentor il ne te reste plus que tu proposes un mausolée pour ce que Blaise a été pour toi. Même si c’est devant ta porte.. Les slogans ne manqueront pas pour son effigie

        Répondre à ce message

      • Le 16 août à 19:45, par DJANGO En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

        Caca Blaise Compaoré est un homme fini. Tu n’as pas honte qu’il soit devenu Ivoirien ? Aussi tu vois comment l’image de Thomas SANKARA rayonne dans le monde. Façon tu adules ton mentor il ne te reste plus que tu proposes un mausolée pour ce que Blaise a été pour toi. Même si c’est devant ta porte.. Les slogans ne manqueront pas pour son effigie

        Répondre à ce message

  • Le 14 août à 01:19, par Zimm En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    @ Ka :
    Je trouve que c’est excessif votre comparaison avec l’idéologie extrême du Nazisme, absolument rien à voir. Vous faites mieux que cela en règle général dans vos écrits et en terme de modération.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août à 23:43, par MyMy En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    - QUELQU’UN A OUVERT UN LIVRE D’HISTOIRE. IL A FEUILLETÉ 10 PAGES. IL A COMPRIS UN SEUL MOT. C’EST DEJA BIEN. ON AVANCE.

    CEPENDANT..., CELUI QUI APPREND L’ALLEMAND, TANT PIS POUR LUI. HITLER NE REVIENDRA PAS.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août à 15:04, par Ka En réponse à : OSC : Pascal Zaïda dans les mains de la police nationale

    Jeune Internaute Zimm : J’ai mes raisons comme les tiennes pour comparer ceux qui veulent à tout prix revenir au pouvoir sans les urnes : De pareilles avec des menaces d’insurrection ou de coup d’état à cause de l’insécurité qui secoue toute une région dont aucun pays n’a pu trouver aucune solution, car, ce sont nos propres enfants et frères qui se sont déguisés en terroristes pour nous tuer comme des mouches, est ce que de tels menaces ils font sont-ils encore concevables alors que nous sommes au XXIe siècle dont les urnes sont les seules juges pour élire un président ? Ils peuvent trouver autre chose pour convaincre le peuple. Défendre des personnes qui menacent sans aucune analyse appondis de la situation nationale, ou bien ou ne vit pas dans le pays, vraiment, il y a des gens qui sont encore dans l’obscurantisme du moyen-âge !

    Zimm, je suis toujours pour une opposition qui participe au jeu et au dialogue politique pour les intérêts naturels du pays et son peuple : Mais se lever individuellement le matin et vouloir attaquer un régime qui se bat contre un mal nationale et internationale sans donner des solutions, je dis faites tout ce que vous voulez (insultes, haines et autres), ceux qui se battent actuellement contre le terroristes déguisés, qu’ils soient au Nigeria, au Mali, au Niger, ils font de leur mieux. Et les haineux, les aigris peuvent maigrir, ou se réunir pour trouver une solution.

    Des politiciens qui ont eu leur part de la soupe avec l’ancien régime, et de nos jours en veulent ceux qui ont la louche de la marmite, sont devenus des personnes qui guettent, en essayant de piéger les autres avec des mensonges à gogo... Et chacun y va de sa tromperie sur tout, sur rien, uniquement que de reprendre la louche de la marmite.
    Zimm, j’ai eu très souvent à cautionner quelques-uns de tes commentaires dans ce forum, mais ici, ne m’en veut pas. Et ce qui ne regarde que ton vieux Ka, ’’’’’’’pour plus de démocratie au Burkina, pour des représentants politiques plus responsables et soucieux de la cause publique, bref pour une politique plus noble et plus saine, nos opposants politiques doivent prendre conscience de leur mission. Il ne s’agit pas de tenir un éternel et redondant discours démagogique : Il ne s’agit pas non plus d’avoir à l’esprit une éternelle critique stérile encore moins une velléité de seulement détruire sans être une force de propositions. Il s’agit de contribuer à l’évolution des idées et des pratiques politiques. Il s’agit de prendre part à un projet collectif noble et humaniste dans un vrai processus démocratique comme chercher une solution ensembles pour éradiquer le terrorisme déguisés. Merci de me lire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Démembrements de la CENI : Les activités suspendues à compter du 10 décembre 2021
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « une exploitation abusive de son image » par Lefaso.net
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, nous avons retrouvé notre dignité de Burkinabè », félicite Aly Badra Ouédraogo, président du RPR
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face aux mouvements de contestation
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à encadrer la marche du 27 novembre avec professionnalisme
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris votre message qui nous invite à un changement de paradigme » dit Roch Kaboré
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la création de pôles provinciaux de formation militaires
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont pas à des marches », lance Bala Alassane Sakandé, Majorité présidentielle
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le pays dans une crise politique grave, avise Édouard Zabré du FFS
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de soutien aux FDS et un dialogue inclusif
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch Kaboré et à son gouvernement de tirer les conséquences de leur "échec total’’
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés