Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Musique religieuse au Burkina : L’abbé Toby Ndiukwu chante « La Sainte messe »

Accueil > Dans les Bacs • LEFASO.NET • lundi 9 août 2021 à 10h00min
Musique religieuse au Burkina : L’abbé Toby Ndiukwu chante « La Sainte messe »

« La Sainte messe » est le tout premier album du père Toby Ndiukwu du Nigéria, membre de la Société de missionnaires d’Afrique. La dédicace de l’œuvre a eu lieu, le dimanche 8 août 2021 à Bobo-Dioulasso, au cours d’une conférence de presse.

Cette œuvre musicale du père Toby Ndiukwu voit ainsi le jour à l’occasion du cinquième anniversaire de son ordination. Ce premier album baptisé « La Sainte messe » est un opus de dix titres, composé de chants liturgiques dont un en anglais, un en grec (Kyrie), cinq en français, deux en dioula et un en swahili.

Le premier titre de l’album intitulé « Arise let us go » est un chant d’entrée en anglais et qui signifie « debout allons ». C’est un chant qui invite les fidèles à entrer dans la maison du seigneur en chantant, en battant les mains et en dansant. Le « Kyrie », deuxième titre de l’album, est un chant de pardon et de pénitence pour obtenir la miséricorde de Dieu. Le « Gloria » (troisième titre) est un chant pour acclamer et chanter la gloire du seigneur et reconnaître ses bienfaits.

Le présidium de la cérémonie de dédicace de l’album du père Toby

Autres titres figurant dans l’album, il s’agit de « Me voici », un chant que l’artiste a composé pour renouveler son engagement et son alliance avec le seigneur ; « Je crois en Dieu », « Oh seigneur consacre nos offrandes », « Senu Senu » qui est un chant en dioula qui signifie « Saint Saint » introduit les fidèles à la consécration pour vivre le sommet de l’eucharistie.

« ‘’Njooni Nyinyi wote’’ est un chant de communion en kiswahili qui signifie venez, vous tous. C’est un chant qui nous invite déjà à communier au corps et au sang du Christ. ‘’Ala barika’’ est un chant d’action de grâce en dioula qu’on peut chanter pour dire merci au seigneur pour tous les bienfaits et les grâces reçus. ‘’Je te salue Marie’’ est un chant à Marie en français à travers lequel on demande l’intercession de la Vierge Marie pour qu’elle porte nos prières auprès de son fils Jésus », a expliqué père Toby Ndiukwu.

Les participants à la cérémonie de dédicace de l’album de père Toby

L’inspiration de l’artiste pour l’album

Plusieurs personnalités et artistes ont inspiré le père Toby pour la réalisation de son tout premier album, et plus particulièrement les membres de sa famille qui lui ont été d’un grand support. « En tant que chrétien catholique, j’ai un profond amour pour la liturgie bien soignée. J’aime une célébration liturgique qui permet aux fidèles de rentrer dans une ambiance de prière. J’aime chanter et j’aime les chants religieux particulièrement les chants liturgiques. Et toutes ces personnes m’ont inspiré pour réaliser ce projet musical », a-t-il dit.

Le père Toby, dès son jeune âge, a été choriste pendant plusieurs années. Et c’est en ce moment qu’il a développé en lui « le virus de la musique ». Par la suite, il a commencé à composer les mélodies pour les graduels des messes dominicales et pour les grandes cérémonies. « Petit à petit, certaines mélodies me venaient à l’esprit et j’essayais de les retenir pour composer les chants plus tard », a-t-il laissé entendre.

Le père Toby Ndiukwu donnant ses sources de motivation pour cet album

A l’en croire, la réalisation de cet opus a été un travail dur et exigeant. Mais grâce au soutien de sa famille et de ses proches collaborateurs, il a pu relever les défis qu’il s’était lancés. Ainsi, la dédicace de cette œuvre va à l’endroit de la Société des missionnaires d’Afrique qui, selon lui, a beaucoup contribué à sa formation. « C’est grâce aux missionnaires d’Afrique que je parle le français, le kiswahili et le dioula. C’est ce qui m’a permis de composer les chants dans ces langues », a-t-il confié.

Il n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance et sa gratitude à Dieu qui lui a permis de réaliser cet album. Par ailleurs, il adresse ses remerciements au père évêque, Mgr Paul Ouédraogo, pour son encouragement et sa bénédiction paternelle, ainsi qu’aux membres de sa famille biologique et religieuse. L’artiste invite les fidèles à se procurer l’œuvre car dit-il, « les CD et les clés USB leur sont destinés ». [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique religieuse au Burkina : L’abbé Toby Ndiukwu chante « La Sainte messe »
Musique : L’artiste Djozi présente « Pogniagou », son nouveau single en featuring avec Marie Gayeri
Réconciliation nationale : L’artiste Oscibi Jhoann invite à la sincérité avec « Sougre Bargô », son 6e album
Musique : Floby présente « Wend’So », son 6e album
Musique : L’artiste Cisby signe son retour avec un nouvel album « Dankan ou destin »
Bobo-Dioulasso : « Julinio le Cerveau » dédicace son deuxième album intitulé « Deuxième mère »
Musique : L’artiste Sik-Sak présente « Rien que la paix au Faso », son deuxième album
Musique traditionnelle : « Saag-lii Kamba », le septième album de Fati Sidpayété
Musique : Zem-Zem, le nouveau-né de Miss Maya
Musique : « Covid-19/Covid Business », le nouveau single de Almamy KJ
Musique : Les Prêtres messagers chantent la paix au Burkina
Musique : Cristalline présente « Zounouon », son premier album
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés