Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Couverture sanitaire universelle : Des organisations de la société civile en discutent à Ouagadougou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 4 août 2021 à 15h56min
Couverture sanitaire universelle : Des organisations de la société civile en discutent à Ouagadougou

Le Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME) a organisé, ce mercredi 4 août 2021 à Ouagadougou, une rencontre de la société civile sur la couverture santé universelle (CSU). Ce rendez-vous est un cadre pour recueillir leurs avis sur la mise en œuvre de la couverture sanitaire universelle au Burkina Faso.

C’est en collaboration avec le mécanisme d’engagement de la société civile en faveur de la couverture sanitaire universelle (CSEM) et en partenariat avec la Couverture sanitaire universelle 2030 (UHC 2030) qui est un mouvement multipartite mondial en faveur de la couverture sanitaire universelle, que le RAME organise cette rencontre.

Léa Ida Sawadogo/Yougbaré, chargée de programme assistance technique au RAME, explique que cette rencontre a pour but de « de récolter des informations, les avis des organisations de la société civile sur ce qu’ils pensent qui est déjà fait pour la couverture sanitaire universelle au Burkina Faso et leurs propositions concrètes en faveur de la couverture sanitaire universelle pour aider le gouvernement et les autres partenaires à aller vers cette couverture sanitaire universelle. Et cela en vue d’alimenter le rapport mondial sur la couverture sanitaire universelle qui est en train d’être élaboré par le mécanisme d’engagement de la société civile ».

Léa Ida Sawadogo/Yougbaré, chargée de programme assistance technique au RAME

Ce rapport sur l’état de l’engagement en faveur de la couverture sanitaire universelle (CSU) offre en effet une vue d’ensemble multipartite sur l’état d’avancement de la CSU aux niveaux national et mondial. Il comporte deux volets à savoir les profils des pays qui fournissent un aperçu sur l’état des engagements en matière de CSU dans les différents pays et le rapport de synthèse qui résume l’état des engagements en matière de santé publique universelle aux niveaux national et mondial.

Pour donc élaborer ce rapport, le CSEM organise des groupes de discussion nationaux avec des organisations de la société civile et des communautés au niveau national, afin de recueillir les histoires, les expériences vécues, les défis et les réalisations en matière de CSU des représentants de la société civile et des communautés, en particulier des populations qui sont souvent laissées pour compte.

Une vue des participants à la rencontre

Au cours de la rencontre, les participants vont discuter de plusieurs questions dont, entre autres, ce qui fonctionne en matière de CSU au Burkina Faso, les populations les plus laissées pour compte ainsi que les maladies laissées pour compte, les défis auxquels les populations sont confrontées pour accéder à des soins de qualité, ce que peut faire le gouvernement pour combler ces lacunes, etc.

Ces discussions permettront de mettre en exergue des questions importantes que les gouvernements et autres parties prenantes devraient aborder pour que les politiques de couverture santé universelle au niveau national soient inclusives et équitables.

Photo de famille

Le rapport mondial sera ensuite présenté au niveau de l’ONU, a indiqué Mme Sawadogo. Elle explique également que dans ce rapport, la situation exacte de chaque pays sur la CSU sera présentée. « Cela peut aider au niveau mondial à avoir une idée sur quel est le niveau d’atteinte de la CSU dans notre pays. Cela pourrait interpeller les partenaires techniques et financiers à jeter un regard particulier sur les conditions de santé dans notre pays », a-t-elle conclu.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gestion des frais de mission : Grâce à sa plateforme, le ministère de l’Agriculture économise 40% de son budget
Camp Ouezzin Coulibaly : Sortie de la 47e promotion des Sous-officiers de la gendarmerie
Maintien de la paix dans le monde : 147 policiers et gendarmes burkinabè prêts à servir
Journée mondiale de la sécurité des patients au Burkina : Les soins maternels et néonatals sans risque au cœur de la célébration
Projet de restructuration des zones non-loties au Burkina : Plus de 800 milliards à mobiliser pour la mise en œuvre
Bam : Trois orpailleurs tués dans l’éboulement d’un site aurifère
Accidents et pannes mécaniques au Burkina : La Générale des Assurances lance la MAP (Maxi Auto Protection)
Burkina : Le ministère en charge de la Réconciliation nationale rappelle qu’« il n’est pas en mesure d’accorder un quelconque soutien financier »
Ouagadougou : La suspension des recrutements pour complément d’effectifs dans les établissements scolaires est désormais levée
Burkina Faso : La "Team Europe" pour une meilleure réponse face à la crise
Agriculture : Les projets de textes juridiques et règlementaires relatifs au système de récépissé d’entreposage et de warrantage validés
Burkina Faso : L’Unité d’action syndicale commémore la résistance populaire contre le putsch du 16 septembre 2015
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés