Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 3 août 2021 à 23h11min
Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation

Le ministre de la Santé et sa collègue de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale ont lancé ce mardi 3 août 2021, une plateforme de téléconsultation. Une expérimentation qui se passe pour cette première étape au service de dermatologie du CHU Yalgado Ouédraogo.

Pour la première utilisation, c’est un médecin généraliste à Tenkogodogo qui reçoit un patient souffrant de problèmes dermatologiques. Par la téléconsultation, le généraliste demande l’expertise d’une dermatologue au CHU Yalgado Ouédraogo. Une consultation en temps réel entre un patient résident à Tenkodogo et un spécialiste à Ouagadougou, qui est rendue possible grâce à la plateforme HEREKO et qui lance ainsi le début de la téléconsultation au Burkina Faso. A en croire la ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Hadja Fatoumata Ouattara/Sanon, cette plateforme a été développée localement par des ingénieurs burkinabè, en tenant compte des réalités du pays et de la protection des données à caractère personnel des patients.

« Il ne s’est pas agi de copier-coller ce qui existe ailleurs. Cela a été une solution conçue et adaptée à notre environnement et aujourd’hui nous avons vu que l’expérimentation s’est bien passée. Comme c’est le domaine de la santé, qui est un secteur très sensible, nous allons avancer très prudemment. Vendredi (6 août), nous allons faire un deuxième exercice et nous allons apprendre de ces exercices, afin de renforcer la plateforme et le dispositif technique pour pouvoir réussir la transformation digitale dans la santé (…) Nous avons pris le soin de faire en sorte que l’intégrité des données soit respectée. Toutes les précautions ont été prises pour respecter la vie privée des patients qui vont demander la téléconsultation », a laissé entendre la ministre en charge de la Transformation digitale.

Le médecin reçu en téléconsultation réside à Tenkodogo et le spécialiste à Ouagadougou

La téléconsultation pour combler le manque de ressources humaines en santé
Pour le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, la téléconsultation permet de combler le gap en ce qui concerne les ressources humaines qualifiées dans le secteur de la Santé, mais aussi aux praticiens d’échanger leurs points de vue sur des cas de maladies afin de trouver le bon diagnostic.

« L’avantage c’est de permettre de combler un gap en ressources humaines qualifiées qui n’existent pas dans les régions sanitaires à un niveau souhaitable et aussi permettre aux différents praticiens de mener un débat contradictoire pour l’intérêt du malade. Vous avez vu que grâce à l’appui du médecin spécialiste du CHU Yalgado en dermatologie, le médecin généraliste qui se trouve dans un CHR en province a eu un renforcement de capacités et il a eu des orientations pour que le malade puisse être dans un circuit pour améliorer son diagnostic et pouvoir recevoir un traitement adéquat pour guérir », a indiqué le ministre.

Il a remercié sa collègue de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, ainsi que ses équipes pour la plateforme mise à la disposition du ministère de la Santé.

Le ministre de la Santé et la ministre en charge de l’Economie numérique ont ensemble lancé l’expérimentation de la téléconsultation

Vendredi 6 août 2021, une autre expérimentation aura lieu et concernera la prise en charge pédiatrique d’un enfant de moins de 5 ans basé à Dori, le pédiatre étant à Ouagadougou. A la suite de cette deuxième expérimentation, la plateforme sera peu à peu étendue aux autres centres de santé, a indiqué le ministre de la Santé.
Pour Dr Angèle Ouangré/Ouédraogo, médecin dermatologue au CHU Yalgado Ouédraogo, qui a conduit cette première téléconsultation, c’est une initiative à saluer.

Elle rappelle qu’il n’existe que peu de dermatologues au Burkina Faso. A travers la téléconsultation, les patients auront donc plus facilement accès aux spécialistes. « La téléconsultation va permettre d’améliorer l’accessibilité des patients au service de spécialité surtout la dermatologie où nous savons que nous n’avons pas beaucoup de spécialistes. Cela va permettre d’échanger avec les prestataires qui sont dans les différentes régions et permettre de poser des diagnostics, de proposer des traitements et éviter le déplacement des patients pour venir dans les structures pour une consultation de spécialistes », a-t-elle indiqué.

En rappel, la télémédecine est une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication. Elle se décline en cinq actes médicaux que sont la téléconsultation, la téléexpertise, la télésurveillance, la téléassistance et la régulation. Elle fait gagner du temps au patient et aux professionnels de santé. C’est également l’une des meilleures solutions aux déserts médicaux et permet une meilleure coordination des professionnels de santé dans le suivi des patients, et ce, grâce au dossier médical partagé.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 août à 09:46, par lewang En réponse à : Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation

    Initiative très salutaire quand on sait le manque de spécialistes dans les provinces. Et comme ça même les professionnels de santé ne se sentiraient plus isolés quand on les affecte en provinces. Aussi les patients subiront moins les couts des déplacements et des séjours qui sont souvent très onéreux et insupportables de nos jours. Bravo encore mais ne rejeter pas du revers de la main ce qui est proposé de l’extérieur car notre diaspora dispose aussi de talents en la matière

    Répondre à ce message

  • Le 4 août à 10:25, par PEGWENDE ! En réponse à : Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation

    "Congratulations !" aux 2 Ministres et a leurs equipes respectives pour ces avancees progressives et significatives.

    Ce sont des options qui sauveront de nombreux patients qui ne peuvaient pas s’offirir tres souvent le luxe et le privilege de se deplacer a Ouaga ou Bobo voire meme au Chef Lieu de Region (CHR) pour ces types de soins specialises.

    C’est franchement une opportunite de formation et/ou de renforcement de connaissances et competences pour de nombreux Medecins (Generalistes comme Specialistes) dans de nombreux domaines specialises.

    COURAGE AUX 2 MINISTRES ET A LEURS EQUIPES RESPECTIVES POUR LES PROCHAINES ETAPES !

    Répondre à ce message

  • Le 4 août à 13:36, par HUG En réponse à : Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation

    Ah on verra tout dans ce pays avec ce mpp.Au lieu d equiper l hopital yalagado ouedraogo pour ssoulager les patiens on nous diverti .Combien de burkinabés peuvent se soigner par ce canal ?Il faut souffrir d une maladie specifique pour comprendre que les hopitaux publics sont depourvus de beaucoup d equipements.Quand vous avez des troubles de vue et qu on doit vous reeduquer il faut allez uniquemement dans un seul centre de santé privé ou il faut payer tres chers sans compter les frais de consulations et les verres correcteurs chez des particuliers.Ou est l Etat ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 août à 00:45, par Zach En réponse à : Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation

      Le minstre aux multiples bagues a vu ca ailleurs. Je viens de lire qu’en RCI, la tele-sante est une realite ! Donc, regardez mon regard...

      Vous avez raison a 110% ! En plus, pourquoi diagnostiquer des maladies bizarres que les malades eux-memes, pour la plupart, ne pourront prendre en charge ? Meme s’ils guerissent, la misere les remettrons dans la morbidite encore !

      Il est vrai que les autres le font et sont capables de le faire. Nous, qu’on m’explique comment ce trouvail sera une plus valeur ajoutee a notre cas specifique !

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mauvais état des routes du Burkina : 13 heures de temps pour parcourir 300 km entre Ouaga et Balavé
Burkina/Dori : Les mécanismes de prévention et de répression de la torture enseignés aux jeunes du Sahel
Ouagadougou : Trois réseaux de malfaiteurs mis hors d’état de nuire
Energies renouvelables au Burkina : Au-delà des intentions, la société civile invite à plus d’actions
Modernisation de l’état civil au Burkina : Les acteurs réfléchissent sur la mise en œuvre
Burkina Faso : Vers l’élaboration d’une stratégie nationale de développement de l’agroécologie
L’ONG WEP-Burkina en atelier de consultation sur la prise en compte du genre
12e Journée du médecin : Les participants réfléchissent à l’hôpital de demain
Burkina Faso : 72 personnes interpellées pour faits de contrebande de carburant à grande échelle
Solidarité nationale : Plus de 800 000 F CFA collectés au profit des familles des FDS et des VDP tombés au front
Burkina : Plus de 217 millions de francs CFA pour la revalorisation de la ceinture verte de Ouagadougou
Burkina Faso : La 8e édition du forum national des jeunes sera consacrée à la réconciliation nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés