Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) : Les bénéficiaires sont rentrés en possession de leurs chèques

Accueil > Actualités > Multimédia • • samedi 31 juillet 2021 à 10h30min
Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) :  Les bénéficiaires sont rentrés en possession de leurs chèques

Les entreprises de presse privées bénéficiaires de la subvention de l’Etat, exercice 2021, sont rentrées en possession de leurs chèques. La remise symbolique de ces chèques a été présidée par le secrétaire général du ministère en charge de la Communication, Rabanki Abou-Bakr Zida, ce vendredi 30 juillet 2021 dans la salle de conférence de la Société burkinabè de télévision (SBT) à Ouagadougou.

L’enveloppe de la subvention de l’Etat à la presse privée de l’exercice 2021 s’élève à 400 millions de FCFA. Et elles sont au total 106 entreprises de presse privées contre 131 en 2020 à être bénéficiaires de ce Fonds d’appui dont la cérémonie de remise symbolique des chèques s’est tenue ce 30 juillet 2021. Cette aide financière, selon le secrétaire général du ministère en charge de la Communication, Rabanki Abou-Bakr Zida, vise à appuyer les médias du secteur privé dans leur mission d’exécution de service public d’information, de sensibilisation et de communication qu’ils offrent aux populations. Il a souligné qu’en plus de ce Fonds, des retenues ont été également opérées au profit de trois structures. Il s’agit : « La Commission de répartition de la subvention pour son fonctionnement, soit 4 millions ; de l’Observatoire burkinabè des médias (OBM) avec une somme 8 millions de FCFA, et de l’Association des éditeurs et publicateurs de journaux en langue nationale (AEPJLN), soit également 8 millions ».

Remise symbolique des chèques

Pour ce faire, la répartition par typologie d’entreprises bénéficiaires, selon le secretaire général, se présente comme suit : la presse audiovisuelle a reçu 236 788 441 de FCFA, la presse écrite en langue française, 62 968 473 de FCFA, la presse écrite en langues nationales 5 772 463 FCFA et la presse en ligne a reçu 74 470 623 FCFA.

Selon les explications de Rabanki Abou-Bakr Zida, avant la création du Fonds d’appui à la presse privée, le gouvernement burkinabè a institué depuis 2017 la subvention de l’Etat à la presse privée. Une subvention qui, selon lui, au départ était de 50 millions de FCFA et cela a évolué vers une forme structurante pour atteindre 400 millions en 2021 et ce fonds apporte aux acteurs des métiers de la presse et de l’information, un soutien. Ce qui leur permet d’améliorer leurs conditions de travail afin d’avoir une presse pluraliste et de qualité.

Ibrahim Mohamed, directeur général du FAPP

En s’adressant également aux entreprises de presse bénéficiaires, le directeur général du Fonds d’appui à la presse privée (FAPP), Ibrahim Mohamed, les a d’abord félicités et encouragés. Tout en les invitant à utiliser cette subvention de l’Etat pour améliorer les conditions de vie de leurs journalistes et d’avoir des entreprises de presse créatrices de revenus.

Evariste Zongo, président de l’AEPJLN

Quant au président de l’association des éditeurs et publicateurs des journaux en langues nationales, Evariste Zongo, il a pour sa part montré que c’est très important pour les entreprises de presse privées d’avoir cette subvention. « Parce que tout le monde connait l’état dans lequel se trouve ces entreprises aujourd’hui. Et l’Etat s’est engagé depuis plusieurs années à soutenir ces entreprises pour les aider à bien se structurer et se positionner. Exceptionnement les journaux en langues nationales ont besoin d’être soutenus afin de pouvoir participer à la construction de la démocratie dans notre pays », a-t-il confié.

Une photo de famille des bénéficiaires et des représentants de l’Etat

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
Union catholique africaine de la presse (UCAP) : Le Burkinabè Alexandre Rouamba préside le premier bureau exécutif
Coopération numérique : Le Burkina fait des recommandations à l’UEMOA et à la CEDEAO
Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie
Magazine Économies Africaines : L’édition spéciale « BURKINA FASO » 2021 est dans les kiosques
Burkina Faso : Bientôt un nouveau cadre réglementaire et trois multiplex pour la TNT
Journal « Le Pays » : 30 ans déjà !
Utilisation des réseaux sociaux : L’Association Fill-Paa sensibilise des jeunes du Burkina
Médias et sécurité : « Il est important de vendre les victoires des FDS », plaide le commandant Hervé Yé
Société burkinabè de télédiffusion : Les acteurs en concertation pour l’exploitation d’un nouveau multiplex TNT
Lutte contre l’insécurité : Des journalistes et communicateurs catholiques de l’Afrique de l’Ouest se penchent sur leur rôle et devoir
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés