Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Lutte contre la dengue au Burkina : Une enquête nationale pour mieux appréhender l’épidémiologie et la transmission de la maladie

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 31 juillet 2021 à 10h30min
Lutte contre la dengue au Burkina : Une enquête nationale pour mieux appréhender l’épidémiologie et la transmission de la maladie

Le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, a présidé, le vendredi 30 juillet 2021 à Tenkodogo, la cérémonie de lancement officiel du projet « Enquête nationale sur l’épidémiologie et la transmission de la dengue au Burkina Faso ».

C’est dans l’optique d’appuyer les agents de la santé dans la lutte contre la maladie de la dengue que l’Institut national de santé publique (INSP) se propose de conduire une étude intitulé « Enquête nationale sur l’épidémiologie et la transmission de la dengue au Burkina Faso (EPIDEN) » au sein de la population. Il la mène à travers le Centre national de recherche et de formation sur le paludisme (CNRFP) en collaboration avec la Direction générale de santé publique (DGSP), avec l’appui financier du Projet de renforcement des services de santé (PRSS) et le soutien d’autres partenaires techniques et financiers.

Les participants

Les connaissances générales de cette étude fourniront des bases techniques pour des mesures de lutte contre la dengue et surtout se préparer pour une meilleure surveillance et riposte aux probables épidémies de dengue au Burkina Faso. C’est ainsi que le ministre de la Santé, représenté par le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, a rappelé dans son discours que « la dengue est une maladie peu connue des acteurs de la santé du Burkina Faso, même si certains acteurs s’intéressaient à la question. C’est véritablement en 2013 que la question a commencé à prendre de l’importance dans la région du Centre avec pour résultat 111 cas testés dont 33 positifs ».

Le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo

Il poursuit en faisant savoir qu’« en novembre 2017, le pays enregistrait plus de 6000 cas suspects pour l’ensemble du territoire avec malheureusement 36 décès ». C’est au regard de ces chiffres que le ministère de la Santé a lancé le projet « Enquête nationale sur l’épidémiologie et la transmission de la dengue au Burkina Faso (EPIDEN) ».

Un projet qui va de 2021 à 2023 et qui sera piloté par Dr Adama Gansané, directeur technique du Centre national de recherche et de formation sur le paludisme (CNRFP). Pour lui, l’objectif recherché à travers cette enquête est d’évaluer l’incidence et la séroprévalence de la dengue en milieu urbain et rural dans les 13 régions du Burkina et aussi les indicateurs entomologiques du risque de transmission de la dengue et la sensibilité des aèdes (moustiques) aux insecticides.

Dr Adama Gansané, directeur technique du Centre national de recherche et de formation sur le paludisme (CNRFP)

Le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, a pour l’occasion invité l’ensemble de la population du Burkina à s’impliquer activement dans la mise en œuvre du projet. Toute chose qui permettra, à son avis, de contribuer à l’amélioration de la qualité la vie des populations.

En rappel, la dengue est une maladie qui se transmet par un moustique qui pique généralement dans la journée. Il n’y a pas de traitement spécifique contre cette maladie.

Ben Benito BONKOUNGOU
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
Production maraîchère : L’association Béoog-Neere du Ganzourgou soulage les producteurs locaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés