Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Gaoua (province du Poni) : Une invasion de chauves-souris à la base des coupures d’électricité, selon la SONABEL

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 24 juillet 2021 à 12h50min
Gaoua (province du Poni) : Une invasion de chauves-souris à la base des coupures d’électricité, selon la SONABEL

Depuis le mois de juin 2021, la ville de Gaoua, dans la région du Sud-Ouest du Burkina, est confrontée à une série de coupures de courant. Une situation qui provoque des grincements de dents au sein de la population de la cité du Bafuji. Pour situer les populations sur les raisons de ces coupures intempestives, la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) a organisé une conférence de presse le vendredi 23 juillet 2021 dans la salle du Conseil régional de Gaoua. Selon les conférenciers, les coupures sont provoquées par une invasion de roussettes qui s’agrippent sur les transformateurs.

C’est une conférence de presse qui intervient après un communiqué qui avait du mal à rassurer la population de la ville de Gaoua. Abdoulaye Sawadogo, directeur commercial et de la clientèle de SONABEL, et ses collaborateurs ont indiqué que ces coupures sont essentiellement dues à l’invasion des roussettes, communément appelées chauve-souris, qui s’agrippent sur les transformateurs.

Ce mouvement, explique le directeur commercial et de la clientèle, engendre des courts-circuits qui occasionnent les coupures d’électricité. Aussi ajoute-il, la saison pluvieuse (avec ses effets comme la foudre et autres aspects liés à la pluviométrie), est à prendre en compte dans cette situation de coupures récurrentes de courant.

Les roussettes électrocutées sur les transformateurs

Par ailleurs, le directeur en charge de la clientèle a promis de trouver des solutions à ce problème qui affecte Gaoua et ses environs. Il a annoncé, lors de la conférence de presse, trois mesures qui viendront pallier cette difficulté. Il s’agit, entre autres, du renforcement de l’équipe de maintenance, du renforcement de la production par un groupe pour mieux résister aux roussettes et de l’installation de dispositifs de lutte contre les roussettes sur la ligne Diébougou-Gaoua. Ces dispositions vont permettre d’éviter les désagréments connus, a ajouté pour sa part le directeur de la distribution de SONABEL, Abdoulaye Zongo.

Abdoulaye Sawadogo s’excuse au nom de la Sonabel auprès des consommateurs

A travers une projection, Abdoulaye Zongo a présenté les effets de roussettes en cas d’attroupement sur les transformateurs. « Ces roussettes sont généralement électrocutées lorsqu’elles s’agrippent sur les transformateurs. Mais il faut procéder à un décrochage en vue de préserver la bonne conduite des lignes », a-t-il expliqué. Toutefois, il promet des réparations aux personnes qui auraient subi des dommages causés par la SONABEL. Sur cet aspect, il précise que ces personnes doivent avoir la preuve tangible de la responsabilité de la société dans ces dommages.

Les tubes désormais installés sur les lignes pour empêcher l’accès aux roussettes.

Marche de dénonciation maintenue

Face à cette situation de coupures fréquentes de courant, la population de Gaoua organise une marche de protestation ce samedi 24 juillet. « Nous marchons pour interpeller les autorités sur les délestages intempestifs d’électricité et les coupures d’eau dans la province du Poni en général et dans la commune de Gaoua en particulier », peut-on lire sur la page Facebook d’un des responsables de la marche, Djiopapyh Hien. « La marche aura lieu », nous a-t-il confirmé après un échange téléphonique.

Serge Ika KI (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
Production maraîchère : L’association Béoog-Neere du Ganzourgou soulage les producteurs locaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés