Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Affaire recrutement « frauduleux » à la CNSS : Le Comité CGT-B exige l’application immédiate de l’arrêté de la Cour de cassation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 23 juillet 2021 à 22h57min
Affaire recrutement « frauduleux » à la CNSS : Le Comité CGT-B exige l’application immédiate de l’arrêté de la Cour de cassation

La Coordination du comité de la Confédération générale des travailleurs du Burkina (CGT-B) de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a animé une conférence de presse ce vendredi 23 juillet 2021, à la Bourse du travail. Elle exige l’application immédiate de l’arrêté de la Cour de cassation datant du 17 juin 2021.

La Coordination du comité de la CGT-B/CNSS ne décolère pas quant au refus d’application de l’arrêté n°111 de la Cour de cassation rendu le 17 juin 2021. Elle l’a fait savoir ce vendredi 23 juillet 2021, au cours d’une conférence de presse à la Bourse du travail.

La non application de cette décision impacte négativement le fonctionnement de la CNSS, selon Herman Tiendrébéogo

Cette décision de la Cour de cassation demande l’annulation de l’ordonnance n°159 de la Cour d’appel, qui ordonnait la réintégration des 84 agents, « frauduleusement » recrutés. Jusque-là, a informé Herman Tiendrébéogo, membre du Comité, la direction générale n’a posé aucun acte allant dans le sens de l’exécution de l’arrêt rendu par la juridiction supérieure de l’ordre judicaire, à savoir la suspension de l’intégration des 84 agents en entendant la reprise du jugement qui est renvoyé au 6 août 2021.
La non application de cette décision de la Cour de cassation, a dit M. Tiendrébéogo, impacte négativement le fonctionnement de l’institution. « Malgré cela, le directeur général veut faire un passage en force. Il fait la sourde oreille si bien que le climat au sein de la boite est devenu malsain », a-t-il déclaré.

Le SG du Comité CGT-B/CNSS appelle à la fédération des actions

Une question d’égalité et d’équité

Selon le secrétaire général du Comité CGT-B de la CNSS, Seydou Koné, cette lutte n’est dirigée contre personne, encore moins contre les 84 agents. « Nous demandons juste, l’application d’une décision de justice », a-t-il fait savoir. M. Koné demande d’ailleurs au gouvernement de prendre ses responsabilités car la gestion de la CNSS est devenue « mafieuse » et « patrimoniale ». Dans la foulée, il a lancé un appel solennel au peuple burkinabè en général et aux organisations de la société civile, aux médias et aux corps de contrôle en particulier, à fédérer les actions pour une gestion radieuse et impartiale des institutions afin qu’il y ait l’égalité et l’équité pour tous les Burkinabè.

Aristide Yabré et Mariam Bonkoungou, candidats malheureux, espèrent une issue favorable à cette bataille juridique.

Lire aussi Affaire recrutement frauduleux à la CNSS : Le procès renvoyé au 6 août 2021


Le Réseau national de lutte anti-correction (REN-LAC) est déjà dans cette dynamique. Son secrétaire général en charge de l’information, Harouna Ouédraogo, a indiqué que son réseau soutient cette lutte. « C’est une injustice que nous devons tous combattre. Nous sommes étonnés que l’Etat, au plus haut niveau, ne se soit pas toujours prononcé », a-t-il affirmé. Pour lui, il faut plutôt prôner la « méritocratie », non la « médiocratie ».

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une politique de promotion des langues nationales en cours d’élaboration
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés