Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Changements climatiques : Le WASCAL va se doter d’un bâtiment pour la recherche à Ouagadougou

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • vendredi 23 juillet 2021 à 14h00min
Changements climatiques : Le WASCAL va se doter d’un bâtiment pour la recherche à Ouagadougou

Le jeudi 22 juillet 2021, WASCAL (l’organisation West african science service centre on climate change and adapted land use) a procédé à la pose de la première pierre de son bâtiment à Ouagadougou. D’une valeur quatre milliards de Francs CFA, ce nouveau bijou viendra retirer une « épine du pied » des acteurs de la recherche climatique de la sous-région ouest africaine.

La 4e session ordinaire du conseil des ministres du WASCAL a eu lieu le jeudi 22 juillet 2021. A la suite de cette session, les responsables du centre ont procédé au lancement de la construction d’un bâtiment qui servira à la recherche liée aux changements climatiques en Afrique de l’Ouest.

D’une valeur de quatre milliards de Francs CFA, ce bâtiment de haut standing comprendra trois niveaux. Il sera érigé sur un terrain de 4 hectares octroyé par le gouvernement du Burkina Faso. Ce centre sera un cadre de formation des apprenants venant des pays de la sous-région.

Représentation du plan du futur centre de performance de Ouagadougou

Le directeur exécutif du WASCAL, Dr Moumini Savadogo, explique que, lorsque le bâtiment sera achevé, le nom d’un pays membre du WASCAL et de la CEDEAO sera mentionné sur chaque poteau supportant l’édifice. Tous les contributeurs seront donc visibles, a-t-il affirmé. Le bâtiment abritera une école doctorale, plusieurs bureaux, un auditorium, un centre de gestion de données et des applications numériques, un centre de système d’information géographique, des « supers calculateurs », etc.

L’immeuble servira également de lieu de formation en informatique appliquée au changement climatique. Cependant, selon le directeur exécutif, l’espace qui restera après la construction du centre servira à ériger d’autres bâtiments allant toujours dans le sens de la lutte contre le changement climatique.

Photo de famille des étudiants en compagnie des autorités présentes

Pour le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga, ce centre viendra soulager son département de par sa qualité et des cours qui y seront dispensés. « Ce centre permettra à nos universités d’exceller à travers la formation. De même, il permettra à nos différents pays de faire face aux changements climatiques parce qu’il y aura dans ce centre des instruments qui nous permettrons d’obtenir des données fiables », a-t-il dit.

Selon lui, cet investissement est très important pour le Burkina Faso parce qu’il permettra également de former un capital humain qui se mettra au service des économies nationales.

Lire aussi : Conseil des ministres de WASCAL : Concertation à Ouagadougou pour une action climatique accélérée en faveur du développement durable

La construction du bâtiment a été financée par la coopération allemande. A cet effet, le chef de division énergie et technologie d’hygiène, Caristopa Rõvenamp, a affirmé que ce financement a été motivé par les aléas climatiques vécus par son pays et d’autres pays du monde. « Nous, en Allemagne, nous vivons chaque jour les effets du changement climatique. Ce qui nous prouve que les effets de ce changement sont une réalité dans le monde. C’est dans cette optique que nous avons décidé de financer ce centre en Afrique de l’Ouest », a-t-il indiqué.

Plantation d’arbre symbolique sur le site du centre

En rappel, WASCAL est un centre ouest-africain de services scientifiques sur le changement climatique et l’utilisation adaptée des terres. Le siège du WASCAL se trouve au Ghana et il a été initié par 11 pays ouest-africains à savoir le Burkina Faso, le Bénin, le Cap-Vert, la Côte d’ivoire, la Gambie, le Ghana, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Togo, en partenariat avec l’Allemagne.

Patricia COULIBALY (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Reboisement au Burkina Faso : L’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique offre 100 plants à l’ENAM
Lutte contre l’insalubrité à Ouagadougou : La police municipale démantèle un abattoir clandestin
Burkina Faso : Les acteurs de la lutte contre les changements climatiques accordent leurs violons pour obtenir les financements du Fonds vert pour le climat
Promotion de l’hygiène et de l’assainissement au Burkina : Le ministère de l’Eau sollicite l’accompagnement des médias
Réhabilitation de la ceinture verte : 1200 plants mis en terre
Campagne de reboisement au Nord : 700 arbres pour contribuer à la reforestation
Reboisement : L’association le Tocsin plante sur son nouveau site à Ouaga 2000
Journée annuelle de reboisement du BUMIGEB : 350 plants mis à terre à Kouba (Koubri)
Agroécologie : Les acteurs plaident pour son intégration dans les politiques agricoles au Burkina
Burkina Faso : Des députés se lancent dans la lutte contre la désertification à travers le reboisement à Komki Ipala
Lutte contre la désertification et la dégradation des terres : Le périmètre bocager de Guiè, une approche aux résultats extraordinaires !
Augustin Wanéweogo à propos des reboisements au Burkina : « Les plantes, c’est comme les animaux. Elles ont besoin de boire et de se nourrir »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés