Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 22 juillet 2021 à 22h50min
Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

L’Etat du Burkina a financé l’achat de matériel de protection et de défense au profit de la police nationale. Près de deux milliards de francs CFA ont été mobilisés à cet effet. Composé de blindés, de casques de protection et de gilets pare-balles, l’équipement a été réceptionné ce jeudi 22 juillet 2021 au camp de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS), à Ouagadougou.

Le gouvernement vient de donner, dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des Forces de défense et de sécurité (FDS), un signal fort. Il a mobilisé près de deux milliards de francs CFA pour l’achat d’équipements de protection et de défense dédiés à la police nationale. Le matériel, composé de blindés, de gilets pare-balles, de casques de protection, a été réceptionné ce jeudi 22 juillet 2021.

Le matériel reçu est composé de blindés, de casques de protection et de gilets pare-balles.

D’après le ministre de la Sécurité, Maxime Koné, le Burkina a certes l’accompagnement des bailleurs de fonds, mais le pays doit être le premier à prendre en charge la question de l’équipement de ses FDS. Le corps de la police reste et demeure un « grand corps », de l’avis du ministre Koné. Par conséquent, il a dit attendre beaucoup de ce corps. « J’attends de cette police, des actions concrètes sur le terrain. Il faut vous crédibiliser par vos actes sur le terrain », a-t-il souhaité.

A son entendement, le rôle de la police, c’est de protéger les personnes et les biens. Cette tâche, a-t-il poursuivi, doit se faire en parfaite collaboration avec les autres forces engagées sur le terrain. « Parce que dans cette guerre, il n’y a pas de héros solitaire, il n’y a que l’union qui mène à la victoire. Il faudra donc aller au-delà des querelles personnelles. On n’a pas de choix que de nous mettre dans une posture de combattants », a conseillé le ministre de la Sécurité.

Le ministre de la Sécurité a invité les uns et les autres à l’union car il n’y a pas de héros solitaire.

Il s’est offusqué du fait qu’on refuse de donner du matériel à des policiers sur le terrain, soit-disant qu’ils n’y ont pas droit. « Ceux qui sont sur le terrain, doivent avoir les armements nécessaires. Non, il n’est pas question de dire que tel corps n’a pas droit à ça. Et ce n’est que le terrain qui doit commander les choses et non les théories que nous avons apprises dans les écoles », a-t-il martelé. Il a terminé ses propos en invitant la hiérarchie policière à entretenir des relations de confiance avec les hommes sur le terrain. Le ministre a enfin exhorté les deux forces intérieures (police et gendarmerie), à l’amélioration de leurs rapports.

Le directeur général de la police nationale, recevant de façon symbolique le matériel des mains du ministre de la Sécurité.

Le message du ministre semble avoir été bien reçu par le directeur général de la police nationale, Jean Bosco Kiénou. « Le message du ministre a été reçu 6/5. Ce matériel que nous venons de recevoir, ira là où il doit aller », a-t-il affirmé. Il a, au nom de l’institution policière, remercié le gouvernement du Burkina Faso pour son effort constant dans l’équipement des hommes déployés sur le terrain. Ce matériel, a-t-il mentionné, va sans nul doute accroître les capacités opérationnelles des policiers déployés sur les théâtres des opérations.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 juillet à 23:14, par EBENEZER En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    La nation burkinabè attend que tous les sous secteurs des forces de dèfense soient bien èquipès en moyens de combats y compris bien sûr la police.
    Nous invitons le gouvernement à ne jamais compter sur une quelconque aide extèrieure pour sècuriser notre nation car ceci est une question de souverainetè nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 00:02, par Le Patriarche En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    La sagesse burkinabè a rendu l’âme et ses fils et filles ne se reconnaissent plus. Ils se regardent en siens défaillants. Paix à l’âme ancestral !
    Comment une personne peut en elle seule sermonner tout un ensemble de milliers d’hommes ? C’est dommage !
    Devenir une autorité acquiert-elle une divinité à la personne ? Sinon pourquoi les autorités burkinabè tiennent des discours, propos et comportement peu orthodoxes à l’encontre des administrés ?
    Compte tenu choc que la police vient de subir, vu les larmes des parents de ces policiers tombés, et surtout de l’atmosphère psychologique du peuple, un homme sensé, qu’il soit ministre ou Dieu ne doit pas tenir un tel language devant les policiers.
    Chers confrères internautes, voyez-vous ? Il n’y a pas un message de reconnaissance du sacrifice des policiers, pas d’encouragement, mais plutôt un sermon. <<Il faut vous crédibiliser par vos actes sur le terrain », a-t-il souhaité...
    Soyons un peu raisonnables même si nos égo et nos positions ne sont pas favorables à un groupe de frères. Dans tous les cas, ils sont nos frères. C’est la chose la plus importante que nous devons considérer.
    Pour cas cas-ci, cher ministre il faudra vous crédibiliser en ayant un cœur humain et en reconnaissant les peines et les sacrifices de chaque frère.
    Moi je me credibilise en vous interpellant !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 00:03, par Banga En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    Maintenant il faut que le Burkina crée une commission pour vérifier la qualité du matériels militaires car le peuple ne comprend plus rien c’est le fournisseur qui ne libre pas la bonne qualité où c’est quoi les armes lourdes qui se Callent au mauvais moment aux merci des terrorists courrage aux forces armés du Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 03:24, par Zach En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    J’espere au moins que nous avons pris le soin de tester, chez nous, ce materiel. L’argent est sans issue en ce qui concerne la securite du BF. Ce materiiel surtout, casque et gilet, fera-t-il notre affaire ? Meme l’armee Ameriicaine a ete flouee dans une histoire pareille ! Qu’on ne soit pas une poubelle ou etre au milieu d’un monnde monde d’affaires a roue infernale.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 07:00, par Judicaël En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    Voilà qui commence bien.Merci au gouvernement pour ses efforts.C’est ensemble et dans la cohésion que nous vaincrons l’idre
    terroriste.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 09:26, par Yann En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    Mieux vaut tar que jamais. Avait-on vraiment besoin d’attendre tant de morts, de plaintes, d’écrits....pour cette dotation ??? Problème de gouvernance ???Courage à nos FDS

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 10:35, par LE FORGERON En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    Bonjour,

    Nos FDS ont besoin d’hélicoptères de combat rapides pour répondre à la requête de la population menacée dans le temps et dans l’espace. Pas besoin de blindé qui ne peuvent pas agir dans les zones reculées dans le temps. Rassemblez tous les fonds et payez des 3 hélicoptères MI-35M et les munitions et vous ne verrez plus un terroriste attaquer nos populations avec des motos. C’est simple comme bonjour. Les terroristes savent que par voie terrestre, nos FDS ne peuvent pas agir vite car ils ont miné le sol. Par conséquent les terroristes menacent et attaques sans crainte. Payez les hélicoptères pour passer par voie aérienne et donnez l’autorisation de frappe à tout moment vous verrez le résultat. Pas besoin de trop de protocole d’autorisation de vol et de frappe. Celui qui est sur le terrain doit avoir le pouvoir de faire décoller un hélicoptère et de frapper si la menace se presente. Car beaucoup de nos FDS sont morts par manque de cette autorisation d’attaque proactive.

    La Patrie ou la Mort Nous Vaincrons !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 11:13, par Naso En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    J’espère que ce matériel sera bien gérer prioritairement pour nos FDS au front. J’espère également que nous n’allons plus entendre dire que des GOA ont attaqué une base et emporté du matériel dont des blindés.
    A bon entendeur, salut

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 11:53, par Bao-yam En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    Operation de communication, normale à cause de la vague de critique récente. Sinon dans un Etat qui fonctionne, on n’a pas besoin d’inviter les médias pour équiper la police. C’est une pratique continue. Des mesures fortes doivent prises au delà de ces opérations de communication sinon ça ne résoudra rien.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 12:08, par MyMy En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    - NOS POLICIERS DOIVENT BIEN NOTER : CES CASQUES NE LES PROTÉGERONT PAS. CES GILETS DITS PARE-BALLES NE LE SONT PAS. LES ENGINS ROULANTS MOTORISÉS EN QUESTION, NE SONT PAS DES BLINDÉS. ILS DOIVENT OUVRIR LE BON ŒIL.

    - LORSQUE MR KONE PARLE DE DOTER LES POLICIERS AVEC DES OUTILS MILITAIRES SPÉCIFIQUES CAR SELON LUI, C’EST LE TERRAIN QUI COMMANDE ET NON LES THEORIES APPRISES A L’ECOLE, C’EST PARCE QU’IL EST IGNORANT. C’EST PARCE QUE CHEZ NOUS DEPUIS UN CERTAIN TEMPS, CE SONT LES INCOMPETENTS QUI DIRIGENT CEUX QUI SONT APTES. NOS POLICIERS N’ONT PAS BESOIN DE TOUS CES TRUCS MILITAIRES (exigés par certains dont même des syndicats) POUR ÊTRE PLUS EFFICACES OU TRÈS OPÉRATIONNELS. MAIS, COMME ILS ONT ENCORE UN NOUVEAU MINISTRE MORALISATEUR (pour en vérité cacher son idiotie), UN NOUVEAU MINISTRE ANALPHABÈTE QUI VEUT PARADOXALEMENT LEUR APPRENDRE LEUR METIER, ILS PAIERONT ENCORE LE PRIX ; DU MOINS, CE QUI LUI FERONT NAÏVEMENT CONFIANCE.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 12:43, par yamsoba En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    Bonjour à tous et merci aux autorités pour ce geste formidable à multiplier. On ne doit pas vouloir se dédouaner en disant qu’on a offert du matériel donc ce n’est plus ma faute/ Continuez à le faire car ce matériel doit être renouvelé et augmenté en quantité et en qualité. Aussi, pas de héro solitaire, résume beaucoup mais dans la défense de la patrie on ne doit pas rappeler à quelqu’un son devoir. Honte à celui qui se dérobe en fuyant. Ensemble boutons les terroristes hors du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 13:14, par Wendmi En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    On avait pas besoin de tant de tohubohu pour offrir 02 blindés aux policiers. Le principe est clair ; à situation exceptionnelle, comportement exceptionnel.
    Cependant, il n’est pas question, ni admissible d’entendre que des gens ont fuit et laissé des équipements aux mains des GAT.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 15:01, par Tomy-Tozy En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    « J’attends de cette police, des actions concrètes sur le terrain. Il faut vous crédibiliser par vos actes sur le terrain » Est-ce à dire que monsieur le ministre est arrivé au département avec le sentiment que la police n’est pas crédible ? Ce sont là des préjugés nourris et entretenus au sommet de l’État. Ce sont ces mêmes préjugés qui font que la police n’est impliquée dans la gestion de l’appareil d’État. L’histoire a démontré que l’exclusion n’a jamais produit de bons résultats. Continuons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 18:59, par Kabore En réponse à : Police nationale : Du matériel de protection et de défense de la part du gouvernement

    Misez sur les armes aériennes , c’est tout, le combat au sol, avec route et terrain miné décimé nos FDS, merci.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une politique de promotion des langues nationales en cours d’élaboration
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés