Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Urgence sanitaire au Burkina Faso : Un exercice grandeur nature pour mieux préparer le pays

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 22 juillet 2021 à 17h00min
Urgence sanitaire au Burkina Faso : Un exercice grandeur nature pour mieux préparer le pays

Le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Wilfrid Ouédraogo, a lancé ce jeudi 22 juillet 2021 à Ouagadougou, un exercice de simulation grandeur nature de réponse à une urgence sanitaire nommé « Déb ex ». C’est une initiative du ministère de la Santé à travers le CORUS (Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires).

Lors d’un spectacle au palais des sports de Ouaga 2000, il y a une attaque terroriste. De nombreuses personnes sont blessées et ont besoin d’être prises en charge rapidement. Sapeurs-pompiers, mais également personnel de santé dans les hôpitaux sont mis à contribution pour que l’urgence soit gérée de façon efficace avec le moins de décès possible. C’est en gros le scénario de cet exercice de simulation grandeur nature de réponse à une urgence sanitaire.

Une vue des participants au lancement de l’exercice

A travers cet exercice qui se tient à Ouagadougou, il s’agit pour le ministère de la Santé d’évaluer les capacités nationales de réponse multisectorielle à une urgence de santé publique. Les différents dispositifs de secours sauvetage, de secours médical et de prise en charge médicale seront testés et le mécanisme de coordination de gestion d’une urgence nécessitant le secours de nombreuses victimes sera évalué. Concrètement, au cours de cet exercice, il s’agira de donner une alerte à échelle réelle, qui doit permettre de s’assurer que les mécanismes de riposte mis en place et les équipes qui ont été formées sont en adéquation avec une alerte réelle de crise sanitaire.

« Nous avons mis en place un scénario qui associe aussi bien les services de secours à travers la direction générale de la protection civile, la brigade nationale des sapeurs-pompiers et les différents hôpitaux qui vont récupérer les patients, les blessés qu’on va évacuer. Il y a aussi un dispositif médical pour pouvoir gérer ces situations. Il y aura un certain nombre de blessés qui seront secourus sur le théâtre des opérations et la brigade des sapeurs-pompiers va développer son plan rouge pour faire face à ce type de situation et une fois que les blessés vont être stabilisés, ils seront conduits vers les hôpitaux : CHU Yalgado, CHU de Bogodogo. Dans ces deux sites, eux aussi vont mettre en œuvre leur plan blanc pour les situations d’urgence liées à l’afflux de blessés », a expliqué le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Wilfrid Ouédraogo.

Photo de famille

A l’issue de l’exercice, les insuffisances seront identifiées et feront l’objet d’une feuille de route pour renforcer le système de santé à faire face à de telles menaces ou risques futurs. « Je souhaite que cet exercice soit réellement instructif, que les forces et faiblesses soient identifiées et que de nouvelles pratiques en sortent. C’est ainsi que la communauté sanitaire au Burkina accomplira sa mission de protection et de soins envers les Burkinabè. Il faut aussi retenir qu’une urgence sanitaire peut se déclencher à tout moment, ce qui nécessitera votre attention permanente », a déclaré le secrétaire général aux participants à l’exercice.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées
Traite des personnes au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur des stratégies efficaces de lutte contre le phénomène
Dialogue social et religieux au Nord et au Centre-Nord : Le bilan du projet REDIRE jugé satisfaisant
Burkina Faso : OXFAM suscite l’intérêt des communautés dans la gestion des finances publiques
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés