Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • jeudi 22 juillet 2021 à 22h30min
Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

Jean-Luc Mélenchon s’est rendu dans l’après-midi du mercredi 21 juillet 2021 à l’université Joseph Ki-Zerbo, à Ouagadougou, pour s’entretenir avec les étudiants sur un éventuel avenir commun dans la francophonie. Des étudiants donnent leur lecture des différents échanges et se prononcent sur ce projet.

Raphaël Diendéré, étudiant au département d’anglais

« Les échanges étaient assez riches. Mais malheureusement j’ai trouvé qu’il y a des questions qui n’ont pas trouvé de réponses ou qui ont été déviées. Par rapport à son projet de communauté francophone, je trouve que cette association n’a vraiment pas d’avenir, car moi je ne suis pas Français. Il parle de créolisation, il est venu comme un nouveau catéchiste et ce qu’il dit c’est comme des promesses irréalisables. »

Abdoul Razack Maïga, étudiant en master de droit des affaires et fiscalité

« J’ai trouvé les échanges fructueux. Les questions étaient assez pertinentes et les réponses l’étaient aussi. Concernant son projet de francophonie, je trouve que c’est un projet boiteux parce que, depuis que l’Organisation internationale de la francophonie existe et est dans notre pays, on a du mal à voir les résultats probants de cette dernière. C’est pourquoi d’autres pays se sont tournés vers d’autres organisations. Comme le Rwanda qui est aujourd’hui dans le Commonwealth. Je pense qu’il y a beaucoup d’efforts à faire si l’on veut que ce projet ait de l’avenir. »

Abdoul Razack Maïga, étudiant en master de droit des affaires et fiscalité

Souleymane Yiro, étudiant au département d’études germaniques

« Au sortir de sa communication, nous avons retenu de l’homme un patriote et un grand combattant de la liberté. Il a tenu un beau discours devant nous et nous espérons juste que ce ne sont pas des propos de politiciens comme nous le voyons tout le temps et que, quand il sera au-devant des choses, il tiendra parole. »

Roukiatou Zéba, étudiante en deuxième année d’anglais

« Moi j’ai apprécié son discours. Il a été bien clair et précis. À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste. Toutes mes préoccupations ont été prises en compte et on espère qu’il reviendra pour une autre visite. »

Zéba Roukiatou, étudiante en deuxième année d’anglais

Ilyass Ouédraogo

« Son discours a été franc, sans tabou. Le conférencier a eu le temps d’aborder plusieurs questions, notamment la francophonie qui était le point central. Il a aussi abordé les sujets d’actualité, notamment les questions sécuritaires, les questions monétaires et de souveraineté. Mon point de vue sur ce qu’il a dit est assez mitigé car c’est un homme politique. Il est venu représenter les intérêts de la France. Son but, j’imagine, est aussi d’apporter une nouvelle approche des relations françaises, du partenariat entre la France et les pays africains. Donc son approche est assez différente et je pense que c’est une bonne initiative qui permettra de repartir sur de nouvelles bases dans les relations franco-africaines. »

Ouédraogo Ilyass

Oumaroum Lekawara, étudiant en master 2

« La conférence à laquelle nous venons de prendre part était très enrichissante. Elle a permis de lever certaines zones d’ombre. Toutes mes préoccupations ont été prises en compte. Son projet d’avenir commun via la francophonie peut prospérer car on quitte des mots pour venir à la réalité. Mais s’il reste dans les mots, ce projet sera voué à l’échec. »

Lekawara Oumaroum, étudiant en Master 2

Moussa Ouédraogo, étudiant au département d’anglais

« La communication du député français était très riche en prise de conscience et je le remercie pour cela. Il nous a fait comprendre des choses et aussi j’ai un peu vu en lui un Thomas Sankara nouveau. Il a tenu un beau discours devant nous comme tous les politiciens d’ailleurs. J’espère juste que lui tiendra parole une fois qu’il sera élu afin que nous puissions véritablement être libérés une bonne fois pour toute de cette domination des Occidentaux. »

Ouédraogo Moussa, étudiant en anglais

Issouf Ouéri, étudiant en master 2

« La conférence de Jean-Luc Mélenchon c’est ce genre de discours qu’on veut entendre dans l’avenir. Car il faut que l’on sorte des sentiers des colonisateurs. Il faut proposer des partenariats gagnant-gagnant. Et on espère que tout le monde aura la vision de Mélenchon. Cette conférence était vraiment la bienvenue. Maintenant, on attend de voir dans le temps ce qu’il va faire parce qu’une chose est de parler et une chose est de faire. »

Siaka Séré, étudiant en master 1 de Biochimie

« Les échanges qui ont eu lieu étaient très instructifs. Ils nous ont permis de comprendre beaucoup de choses qui étaient cachées. A mon humble avis, son projet de francophonie a de l’avenir si et seulement s’il met en pratique tout ce qu’il dit. Mais un politicien reste toujours un politicien. Je dirai que ce qu’il fait c’est une sorte de précampagne et on ne s’attendait pas à ce qu’il vienne montrer son « visage de la main gauche », et cela je le respecte totalement. »

Isaac Zongo, étudiant en 3e année d’allemand

« Je salue d’abord Jean-Luc Mélenchon pour le discours qu’il nous a servi, car c’était très riche. Il conseille aux gens de se réunir autour de la langue car pour lui la langue est un moyen fort de communication, pour véhiculer les messages, la culture. Cependant il n’a pas pu répondre à toutes les questions et je n’ai pas du tout apprécié cela. »

Nado Ariane Paré (Stagiaire)
Patricia Coulibaly (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 juillet à 16:49, par Bolibana En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

    Si Melanchons n’a pas repondu à la question du dementelement des bases militaires en Afrique, à la question de la fin du Franc des Colonies Françaises d’Afrique (CFA), à la question du choix et du soutien des dictateurs a la tete des Etats Africains par la France, alors chers etudiants vous perdez votre temps.
    Nous voulons bien lui donner le benefice du doute mas ne dit-on pas que :
    "Tout menteur vit au depend de celui qui l’ecoute ?"
    Attendons de voir les actes qu’il posera.
    D’autan plus que le concept de la Francophonie est une foutaise et un moyen d’asservissement de la France qui veut rester maitre du jeu et au commande a travers sa langue. Les Africains ne sont pas des Gaulois ni des Francs. Nous avons nos langues Africaines et nos religions millénaire et avons véecu heureux en Afrique jusqu’a l’arrivée de Leucodermes. Nous travailerons certe avec la France dans des relations gagnantes gagnantes mais sans plus. Macron avait fait un beau discours de rupture a Ouaga en disant qu’il etait jeune et né apres les independances. Pourtant mais regardez le resultat c’est le pire des president Français avec Sarkozy.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juillet à 03:55, par Bonjour En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

      Bonjour. Je te propose de suivre son fil d’actualité et sa chaîne Youtube. T’es questions sont prises en compte. Il les a répondu et très clairement. Là où je suis d’accord avec vous c’est que nos politiciens nous ont wayourbé longtemps de sorte que l’on se méfie. Mélenchon c’est vraiment du pragmatisme et ce que je crains c’est que nos chefs d’Etats ne puissent sortir de leur parese intellectuelle pour être au rendez vous si il venait au pouvoir.
      Du reste un État c’est des intérêts et j’adore la France parce qu’elle connait bien défendre ses intérêts. Bonne journée

      Répondre à ce message

      • Le 26 juillet à 16:14, par Bonjourlesdegats En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

        @Bonjour,
        S’il te plait c’est de la desinfom,ation que tu fais. Il n’y a aucune date sur la chaine youtube de Melanchons concernant le retrait des troupe Francaises en Afrique. IUl dit just qu’il est d’acord pour le principe mais la verité c’est que Macron disait aussi pareille. Ce q’il faut c’est des dates. Pousser Melanchons a donnenr un calendrier du retrait des troupe et de la fin du CFA. Il dira toujours qu’il est pour, mais ne donnera jamais de date. Quel naivete @bonjour. Il dpoit mettre noir sur blanc des dates,

        Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 16:52, par Allon En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

    Les Etudiant qui se disent satisfait gagneront a s’eduque d’avantage sur les enjeux geopolitique u 21 ieme siecle tout etudiant qu’ils sont.
    Regardez au mooins les videos youtube concernant lkes enjeux sur l’Afrique et vous verrez pourquoi Macron a été s’agenouer au Rwanda et Melanchons qui devient un fan de Thomas Sankara. Quand Sankara se faisait assasiné Melanchons faisiat deja de la politique. Melanchons est un beau parleur et sera jugé que sur ses actes mais pas ses paroles.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 10:23, par Ed51 En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

    Sans responsabilités réelles, on peut tout promettre.
    Il faut se méfier des mots qui ne changent rien aux maux.
    La colonisation reste avant tout dans les esprits et il ne fut pas attendre de l’extérieur les solutions, même si on peut s’inspirer de ce qui se fait ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 10:30, par Claude En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

    Chers étudiants et chers internautes, vos commentaires éclairés nous montrent toute votre lucidité face aux propos du politicien Melenchon.
    Cet homme de grande culture est aussi un formidable tribun. Mais hélas ces deux qualités ne servent à rien quand les actes ne suivent pas les paroles.
    Et le député Melenchon n’a strictement rien prouvé dans son parcours politique. Il s’invente soudainement un intérêt pour T SANKARA. Mais il ne faut surtout pas faire d’amalgame entre un révolutionnaire qui a agi et un beau parleur.
    Une des valeurs fondamentales de SANKARA était le travail, mot qui ne fait clairement pas partie des actes de Melenchon.
    Comme Melenchon est en perte de vitesse en France, il espère à travers sa venue au Pays des Hommes Intègres récolter quelques bulletins de vote de la jeunesse africaine installée en France.
    Cela montre bien son inculture. La jeunesse sait parfaitement reconnaître les beaux parleurs et se tourner vers les leaders avec un vrai projet de société.
    Bravo chère jeunesse, votre avenir est dans vos mains.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 14:28, par Mafoi En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

    Quand un illustre personnage politique disait que l’émotion était négre,vous avez là la parfaite illustration lorsqu’on lit les propos de certains étudiants qui avaient assisté à la conférence de cet homme politique français.Pour planter le décor,Jean Luc Mélenchon est un populiste de l’extrême gauche alors que son acolyte de l’autre extrémité de la droite est occupée par les Pen.D’ailleurs la comparaison ne s’arrête pas là car Jean Luc Mélenchon qui n’a rien hérité dans sa vie,qui n’a rien fait dans sa vie ni dans la fonction publique ni d’ailleurs dans le secteur du privé,se retrouve avec la famille Le Pen comme par enchantement,les hommes politiques les plus fortunés de la France.Chezchez l’erreur car lorsque je lis des étudiants qui osent le rapprocher au capitaine Thomas Sankara,je suis estomaqué car entre les 2 personnages,c’est le jour et la nuit.En effet Thomas Sankara représente le jour,la lumière et Jean Luc Mélenchon=l’obscurité,les ténèbres

    Répondre à ce message

  • Le 25 juillet à 17:33, par fred En réponse à : Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »

    Merci (mafoi) pour ce commentaire clair et poignant .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
La France ne quittera pas le Mali et reste déterminée dans la lutte contre le terrorisme, dixit le ministre français des Armées
Assemblée nationale du Burkina : Alassane Bala Sakandé reçoit en audience une délégation canadienne
Lutte contre le terrorisme au Sahel : Le nouveau commandant de la Force Barkhane chez le président du Faso
Guinée : La CEDEAO donne six mois aux putschistes pour rétablir l’ordre constitutionnel
Système des nations unies au Burkina : La coordonnatrice Barbara Manzi chez Roch Kaboré
Lutte contre le terrorisme : Les parlements du monde pour une mobilisation en faveur du Sahel
Appel en faveur du Sahel : Lancé par l’Union interparlementaire, le Comité interparlementaire du G5 Sahel, le Parlement arabe et l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée
Coopération nigéro-burkinabè : « Nous sommes le même peuple, sur le même espace », rappelle le IVe vice-président de l’Assemblée nationale du Niger, Ibrahim Yacoubou
Coopération Europe - Burkina : Une étude pour évaluer la digitalisation au Burkina Faso
Putsch en Guinée : Le pays suspendu des instances de décision de la CEDEAO
Coopération Allemagne-Burkina : Trois organisations culturelles et éducatives burkinabè reçoivent l’aide de "Internationaler Hilsfond"
Défi sécuritaire : Le Mali et le Burkina Faso veulent mutualiser davantage leurs efforts
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés