Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Coopération internationale : « C’est une erreur totale de se tourner le dos », convainc Jean-Luc Mélenchon

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 21 juillet 2021 à 23h02min
Coopération internationale : « C’est une erreur totale de se tourner le dos », convainc Jean-Luc Mélenchon

Entamé le 18 juillet, le séjour du président de la France insoumise, le député Jean-Luc Mélenchon s’achève cet après-midi, mercredi 21 juillet 2021, avec un face-à-face avec la jeunesse burkinabé. C’est l’Université Pr Joseph Ki-Zerbo qui a été choisie pour cet échange qui porte sur le thème : "Y-a-t-il un avenir en commun dans la francophonie ?".

C’est dans une salle du PSUT (Programme socio-économique d’urgence de la transition, 500 places) bondée de jeunes, en majorité d’étudiants, que l’ancien membre du parti socialiste, Jean-Luc Mélenchon, a fait son entrée, peu après 15h, accueilli par de fortes ovations.

Il est introduit par ses hôtes à travers une lucarne sur son parcours politique. M. Mélenchon, ainsi lancé, va faire son entrée par des propos porteurs de reconnaissances envers tous ceux qui ont donné sens à son séjour. Il va ensuite rendre un hommage à sa "terre d’accueil", le Burkina Faso, et son peuple. "Chaque génération est un peuple nouveau", s’est-il annoncé à son auditoire par cet adage avant d’ajouter qu’il y avait "urgence" pour lui d’être là, au Burkina, pour parler de ce qui est commun aux peuples français et burkinabé.

Avant d’arriver au thème à proprement parler, Jean-Luc Mélenchon a fait une incursion dans l’actualité relative au sentiment anti-français qui s’exprime sur le continent africain, notamment en rapport avec la présence militaire de la France.

Là, le candidat déclaré à la présidentielle française de 2022 invite à ne pas perdre de vue que la France est diverse. Il y a cette France qui n’a jamais accepté l’impérialisme, le colonialisme, le paternalisme, balise-t-il.

Le leader politique qui dit comprendre ce sentiment hostile, reste persuadé que "c’est une erreur totale de se tourner le dos". Il pense plutôt qu’il y a nécessité de s’unir pour faire face aux défis de l’humanité. Il s’agit surtout des défis sécuritaires ; et de son avis, il n’existe aucune solution militaire à un problème politique.

Cette adresse à la jeunesse burkinabé se tient quatre années après le discours à la jeunesse africaine du "jeune" président français (novembre 2017, dans la même université), Emmanuel Macron. Tout comme son prédécesseur Macron, mais bien davantage exprimé que lui, M. Mélenchon se dit admiratif du président Thomas Sankara, dont il ne cesse d’évoquer les idées et la vision.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 juillet à 19:34, par Abdoulaye En réponse à : Coopération internationale : "C’est une erreur totale de se tourner le dos", convainc Jean-Luc Mélenchon

    60 ans de coopération avec la France ce sont là pauvreté la misère le malheur et le sang. La corruption a haut niveau la débauche et le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 21:05, par TANGA En réponse à : Coopération internationale : "C’est une erreur totale de se tourner le dos", convainc Jean-Luc Mélenchon

    Il a dit, ’’pas de solution militaire à un problème politique...’’ parlant de notre problème sécuritaire. Alors, tous le monde sera d’accord avec moi que si s’en est un problèmes politique, c’est eux les français qui le savent ; nous on s’est vu attaqués. Peut on attaquer sauvagement un groupe pour exprimer une idée politique ?On te remet à ta place et puis après on s’assoit pour parler.
    Monsieur Mélenchon, si pour vous c’est un problème politique, c’est vrai que vous savez comment cela a commencé car avant même le début des hostilités dans nos pays, Mali, Burkina et Niger, votre armée avait été dépêchée sans prévenir même les dirigeants maliens. Monsieur Mélenchon, on vois a compris !
    C’est le plan B de votre pays que vous jouez là ! Mais, mettez vous à la place de nos peuples, à moins que cela ne vous fasse ni chaud ni froid.
    Ne vous en faite pas, les peuples se cherchent et se recherchent, si nous aurons besoin de vous nous le ferons savoir, ce n’est pas une honte puisque vous même les français nous faites savoir ces temps ci que vous avez besoin de nous. Les besoins entre nos peuples ne sont pas nouveaux, mais vous nous avez fait comprendre que les vôtres primaient. Maintenant, BASTA !
    Ne forcez pas les choses car nous nous sommes incapable de continuer à ignorer le mal qui nous est fait, et nous ne voulons pas que nous ou nos enfants soient vindicatifs car nous ne sommes pas violents et ne voulons pas l’être.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 07:23, par Sid-pa-walamdé En réponse à : Coopération internationale : « C’est une erreur totale de se tourner le dos », convainc Jean-Luc Mélenchon

    Bonjour chers tous. Merci à Jean-Luc MELANCHON pour avoir eu une pensée pour le peuple burkinabé en détresse en ce moment. Sauf erreur de ma part, ceux qui tuent les innocents n’ont jamais rien revendiqué. On le connait même pas. Qui sont-ils ???? Que veulent-ils ??? Entre burkinabé, on aurait bien pu se parler et éviter de montrer de telles atrocités aux yeux du monde. Que diront les autre de nous ? Déjà que l’on nous qualifie de pauvres, au lieu de lutter pour notre développement, nous-nous entretuons. Ces atrocités bénéficient à qui ???? Sauf aux méchants fabricants et vendeurs d’armes. Les ressources qui auraient pu aider au développement sont perdues pour de bon dans des dépenses pour la paix qui n’est pas le fait des armes, mais des Hommes. Qu’ils sortent de l’ombre pour nous parler. Demandons à la France et à Jean-Luc MELANCON de nous aider à cela. Puisqu’il nous dit qu’il s’agit d’un problème politique pour lequel il n’y a pas de solution militaire. En tous cas, pour le peuple burkinabé, quelqu’un qui tue aveuglement et pire, interdit aux populations de cultiver pour se nourrir ne mérite même pas l’enfer de DIEU. Il mérite bien plus que cela. Cette punition, je demande au BON DIEU de l’imaginer pour ces gens et tous ceux qui les soutiennent pour cette basse besogne.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 11:18, par kdieudo En réponse à : Coopération internationale : « C’est une erreur totale de se tourner le dos », convainc Jean-Luc Mélenchon

    Vraiment, je comprends pas pourquoi on accorde une grande importance à la visite ce monsieur la. Nos autorités devaient simplement ignorer la présence de ce monsieur. Il est un simple citoyen Français en visite au Faso. C’est pareil comme quand nous partons en France. La France a compris que nous n’avons plus besoin de lui dans nos territoires. Les autres pays africains doivent emboiter les pas du Mali. Ca sera douloureux mais on s’en sortira.
    Courage aux peuples maliens et burkinabé

    Répondre à ce message

    • Le 22 juillet à 14:27, par Oim En réponse à : Coopération internationale : « C’est une erreur totale de se tourner le dos », convainc Jean-Luc Mélenchon

      Désolé de te contredire kdieudo, mais ce monsieur n’est pas un simple citoyen français, ni même juste un candidat à l’élection présidentielle française comme beaucoup de journalistes le laissent entendre. Il est ici, au Burkina en tant que président d’une commission parlementaire, c’est donc en tant que député français en mission, qu’il faut voir sa visite. Ce qui justifie son parcours, du mémorial Sankara, à l’Assemblée nationale et au Palais présidentiel. Et je crois qu’il a plus de respect pour nous autres burkinabè que n’en a jamais eu Macron pour qui RMCK est juste bon a aller réparer la clim de l’amphithéâtre.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Equation à cinq « inconnus » pour Eric Tiaré, secrétaire exécutif du G5 Sahel
Coopération ivoiro-burkinabé : Le TAC se tiendra désormais chaque deux ans, tous les détails sur l’édition 2021
Libre circulation entre les Etats : La réouverture des frontières et les tracasseries routières sur la table
Coopération ivoiro-burkinabè : Le Premier ministre Christophe Dabiré chez le président Alassane Ouattara
Coopération ivoiro-burkinabè : « Le TAC, c’est l’un des meilleurs instruments qu’on a pu inventer » (expert Idrissa Zorom)
Burkina Faso : Des députés scrutent la problématique du système éducatif
TAC 2021 : Sans le sommet des Chefs d’Etat et le forum des hommes d’affaires ivoiro-burkinabé !
IXe Traité d’Amitié et de coopération : Une édition à tout prix !
Côte d’Ivoire-Burkina : Les experts ouvrent les travaux du neuvième Traité d’amitié et de coopération
Jean Luc Mélenchon au Burkina : Roch prend parti pour la France insoumise
Mélenchon à l’université Joseph Ki-Zerbo : « À travers son discours, on voit que c’est un vrai sankariste »
Jean-Luc Mélenchon : « Vos aînés se sont battus pour l’indépendance, certains en sont morts, leur mort n’est pas une parodie, leur lutte était réelle »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés