Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Tabaski 2021 : A la Place de la nation de Ouagadougou, les fidèles musulmans ont prié pour la cohésion sociale

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 20 juillet 2021 à 22h46min
Tabaski 2021 : A la Place de la nation de Ouagadougou, les fidèles musulmans ont prié pour la cohésion sociale

A l’instar des autres musulmans du monde, les fidèles du Burkina Faso fêtent l’Aïd El Kebir (Tabaski), ce mardi 20 juillet 2021. A la Place de la nation de Ouagadougou, les fidèles musulmans ont prié pour la cohésion sociale et le vivre-ensemble.

A partir de 9h, ils étaient nombreux à prier à la Place de la nation de Ouagadougou. En présence des autorités politiques et diplomatiques, les musulmans ont imploré Dieu sous la direction de l’imam de la grande mosquée de Ouagadougou, Abdallah Ouédraogo.

Dans son sermon, il a insisté sur la cohésion sociale et le vivre-ensemble que les Burkinabè doivent pérenniser. L’imam prie que les Burkinabè renforcent le don de soi : « Le message de la communauté musulmane pour les Burkinabè est un message de paix, d’entente et de don de soi parce que nous sommes à un moment où on nous demande plus de sacrifice ».

Les fidèles musulmans sont invités à sacrifier pour le bien-être du Burkina Faso.

Selon El hadj Mohamed Ouédraogo, vice-président de la communauté musulmane du Burkina Faso, la Tabaski est un signe fort pour les musulmans parce que c’est une célébration de sacrifice, un don de soi.

« Il nous appartient de sortir des clivages politiques… »

Au nom du gouvernement, les ministres d’Etat, ministre en charge de l’Administration territoriale, Clément Sawadogo, et celui en charge de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré, sont venus communier avec les fidèles musulmans. Tout en souhaitant une bonne fête, Clément Sawadogo a invité les musulmans à plus d’unité et de cohésion dans l’imploration à Dieu pour le Burkina Faso.

Une vue des autorités politiques et diplomatiques à la prière.

Présent à cette prière, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a invité les Burkinabè et les non nationaux à travailler pour ce pays, au-delà de toute considération politique. « Il nous appartient de sortir des clivages politiques pour construire le pays. C’est parce qu’il y a un pays, des hommes qu’on part déposer des bulletins dans les urnes, qu’on parle d’homme politique », a-t-il insisté.

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, et le Mogo Naaba Baongo.

Comme à l’accoutumée, les chrétiens ont pris part à cette prière, symbole du vivre-ensemble et de la tolérance religieuse. Pour El hadj Mohamed Ouédraogo, vice-président de la communauté musulmane, cette présence montre que le Burkina Faso respecte les religions et fait la promotion du vivre-ensemble.

Immolation du bélier après la prière.

Quant au nonce apostolique du Burkina, le représentant du Pape François, Mgr Michael Francis Crotty, il s’est dit toucher par cette tolérance religieuse. « Nous sommes tous frères et sœurs de la famille humaine », a-t-il déclaré.

Après la prière, la tradition a été respectée, le bélier a été immolé.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Eclairage public à Ouagadougou : Une association dénonce la défaillance des lampadaires et interpelle les autorités
CAMEG : La nationale du médicament générique certifiée ISO 9001-2015
Journée panafricaine de la femme : La députée Maimouna Ouedraogo plaide pour la couverture sanitaire universelle
Laborex-Burkina : « Le défi aujourd’hui, c’est de servir le bon médicament à la population burkinabè », maintient Dr Sékou Diallo (nouveau directeur général)
Lutte contre la dengue au Burkina : Une enquête nationale pour mieux appréhender l’épidémiologie et la transmission de la maladie
Cohésion sociale au Burkina : Le consortium Solidar Suisse et UFC-Dori présente les résultats du projet sur le dialogue inclusif
Commune de Ziniaré : Enseignants et élèves célébrés à travers l’excellence à l’école primaire
Mécanisme de stabilisation de la région du Liptako-Gourma : Le comité ministériel de pilotage régional réuni à Ouagadougou
Atelier de conception et de fabrication de modules solaires photovoltaïques : Une première au Burkina Faso, À ESUP-Jeunesse et nulle part ailleurs
Politique nationale multisectorielle de nutrition : Des acteurs s’imprègnent du contenu du nouveau référentiel
PAMED : Vers une amélioration des moyens d’existence en milieu rural au Burkina
Fonctionnement des juridictions au Burkina : Le Conseil supérieur de la magistrature outille des journalistes à Tenkodogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés