Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Secourisme : Des journalistes burkinabè formés aux gestes élémentaires

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 19 juillet 2021 à 11h30min
Secourisme : Des journalistes burkinabè formés aux gestes élémentaires

Dans le cadre de la célébration de son soixantenaire au Burkina, la Croix-Rouge a organisé, les 16 et 17 juillet 2021 à Ouagadougou, une formation au profit des journalistes sur les gestes élémentaires de survie, dans son centre de formation en secourisme.

Durant deux jours, une quinzaine de journalistes de différents organes de presse burkinabè ont participé à une formation en premiers secours. Cette initiative, qui est une première, avait pour objectif d’apprendre aux journalistes à se protéger eux-mêmes et à protéger leur entourage en ayant les bons réflexes du bon secouriste. Puisqu’ils sont souvent les premiers sur les lieux, lors des accidents, des sinistres ou des attentats.

Les journalistes ont appris à évaluer les risques et moyens de secours de leur environnement, à faire le bilan de surveillance d’une victime, à alerter les sapeurs-pompiers, à arrêter une hémorragie, à réanimer une personne inconsciente qui respire ou pas, à s’occuper d’un brûlé, d’une personne qui s’étouffe ou d’une personne qui a ingéré du poison ou une substance chimique...

La première journée était consacrée à la théorie et la seconde à la pratique. Les formateurs, en la personne de Daouda Savadogo et Ousmane Kaboré, n’ont pas manqué de patience pour inculquer les premiers gestes aux journalistes qui, aujourd’hui, sont outillés pour faire face aux différents accidents très courants. « La formation a été très bénéfique pour moi et je ne manquerai sûrement pas de partager ce que j’ai appris avec mon entourage », témoigne Ezeckiel Ada de L’Observateur Paalga.

« Il y a des choses qui paraissent très simples alors que ce n’est pas le cas. Ce qui m’a le plus marqué c’est l’attitude à adopter face à une personne inconsciente mais qui respire. C’est un plus pour moi au regard du métier que je fais car c’est important de pouvoir apporter son aide sur le terrain ou même chez soi à la maison lorsque le besoin se fait sentir… Vivement que ces initiatives se poursuivent », confie également Roukiétou Soma.

Le responsable des formations de la Croix-Rouge, Daouda Savadogo, a profité de la formation pour rappeler l’importance de ces modules de secourisme pour tous. Il estime même qu’ils devraient être intégrés dans les programmes scolaires dès le primaire.

Nado Ariane Paré (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 juillet à 20:07, par Jacques En réponse à : Secourisme : Des journalistes burkinabè formés aux gestes élémentaires

    Tout le monde devrait apprendre ces gestes qui sauvent. Je me souviens que la télévision nationale voltaïque dans les années 74-75 situé dans les bâtiments près du conseil de l’entente avait une émission de La Croix Rouge où un moniteur de La Croix Rouge montrait, sur le petit écran en noir blanc tous ces gestes que tout citoyen se doit de connaître au cas où.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Production maraîchère : L’association Béoog-Neere du Ganzourgou soulage les producteurs locaux
Région du Centre : L’ONG AIME offre des sacs, des vélos et des vivres à des veuves et orphelins de Tanghin-Dassouri
Coupe CAF : L’ASFA se qualifie aux 16e de finale en battant le FC San Pedro
GANZOURGOU : La journée marathon du ministre Bougouma
« Surveillance rapide de la mortalité au Burkina Faso » : près de 25 000 décès enregistrés en 2020 et 2021
Semaine nationale de l’information et de l’orientation post-baccalauréat : « Une belle opportunité d’échanges avec les nouveaux bacheliers sur la formation et le financement des études », selon Dr Lydia Rouamba
Communes à statut particulier : Des réflexions pour améliorer la législation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés